Caradisiac® utilise des traceurs (cookies et autres) pour assurer votre confort de navigation, pour réaliser des statistiques de visites ainsi que pour vous proposer des services et des publicités ciblées adaptés à vos centres d’intérêts. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. Pour plus d’informations et paramétrer vos traceurs : En savoir plus

Publi info
 

Tour d'horizon des hybrides et électriques - Vidéo en direct du salon de Monaco 2018

Dans Salons / Salon de Monaco

, mis à jour

Le moteur thermique seul pourrait rapidement disparaître sur nos futures automobiles si les constructeurs ne trouvent pas de solution rapide et (très) efficaces pour descendre sous des limites de CO2 qui deviennent compliquées à gérer. La réponse la plus facile et directe s'appelle électrique ou encore hybride rechargeable.

Tour d'horizon des hybrides et électriques - Vidéo en direct du salon de Monaco 2018

Comment respecter rapidement la limite de CO2 moyenne de 95 g/km pour un constructeur qui arrivera dès 2021 en Europe ? Comment s'affranchir des interdictions de circulation dans les grandes villes ? Comment faire pour que le test d'homologation de nouvelle génération se passe bien pour les constructeurs ? La réponse est simple : il faudra obligatoirement passer par l'hybridation et l'électrique.

Un choix discuté par certains dirigeants qui critiquent la marche forcée imposée par l'Europe à la suite de l'affaire du dieselgate. Certaines marques accusent un retard (Mazda, notamment) quand d'autres ont plus d'expérience (Renault-Nissan, Tesla, Lexus/Toyota), mais globalement, si l'on veut effectivement réduire la pollution au niveau local (c'est à dire pour ceux qui habitent dans des zones urbaines), il n'y a guère le choix : le moteur thermique doit céder sa place.

Tour d'horizon des hybrides et électriques - Vidéo en direct du salon de Monaco 2018

Entrent alors en scène ces moteurs synchrones, silencieux, qui utilisent l'électricité fournie par des batteries souvent lourdes, longues à recharger et coûteuses. C'est un peu le problème actuel de la voiture électrique qui affiche, certes, une croissance non négligeable dans certains pays, mais qui reste aussi très faible en part de marché.

La solution temporaire et transitoire pourrait donc être l'hybride rechargeable, avec des batteries bien plus petites et une autonomie électrique suffisante pour pouvoir effectuer ses trajets quotidiens. Mais là encore, faut-il avoir accès à une borne de recharge à son domicile, ce qui est loin d'être gagné pour les citadins.

Tour d'horizon des hybrides et électriques - Vidéo en direct du salon de Monaco 2018

L'hybride et l'électrique ne sont toutefois pas l'apanage des constructeurs qui veulent vendre en grande quantité. Lamborghini, par exemple, proposera l'hybride rechargeable sur la future Aventador, tandis que la rumeur annonce de l'électrique chez Ferrari. Evidemment, le but de l'adoption de l'hybride sur des super sportives est double : réduire (un peu) les émissions de CO2 mais surtout gagner en performances proprement.

Salon de Monaco 2018 

Quai Albert 1er

Du 15 au 18 février

De 10h à 18h

Nocturnes / soirées : 15 & 17 février 20:00 - 00:00

Tarif : 10 € (gratuit pour les moins de 10 ans)

 

Portfolio (4 photos)

Commentaires (75)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Toyota toujours copie mais jamais égale :coolfuck:

Par

Pas "proprement", non. Mais bref. Et l'hybridation légère est bien plus simple à concevoir, à produire et à utiliser pour parvenir à l'objectif.

Par

Vision Inexacte d'Audric Doche

1/ 95g de cO2 en 2021 c'est sur le Cycle NEDC qui sera transposé à environ 105g sur le cycle WLTC

2/ Donc effectivement exit les véhicules ESSENCE de plus de 100CV, en particulier des sportives et des premium qui vont TOUTES devoir passer à l'Hybride Rechargeable avce à la clé une augmentation substantielle du prix

3/ Les petits véhicules essence peuvent survivre

4/ Les diesel de moyenne gamme aussi

5/ Et pour faire 70-75g de cO2 à l'horizon 2030 , facile : 1/3 de production en VE à 0 g de CO2/km et 2/3 de la production à 95g ... et le tour est joué

6/ Pour faciliter la chose, une hybridation légère, un turbo électrique peut grandement aider

7/ et pour conserver du thermique, TRES FACILE car l'E85 divise par 2 le CO2 cf. §4 de http://blogs.caradisiac.com/pollution-automobile/vehicules-vehicules-thermiques-6950810.html qui montre qu'au roulage cela fait 21% de moins de CO2 qu'au gazole pour un même véhicule .

Bref le thermique n'est pas mort d'autant que l'électrique c'est la mort annoncée de la filière automobile occidentale avec en prime vos enfants qui iront pointer à pôle emploi … ou assembler des batteries en Chine, Pologne, Hongrie

Faudra pas venir pleurnicher car disait Bossuet « Dieu se rit de ceux qui médisent des effets dont ils chérissent la cause »

Si vous ne me croyez pas … libre à vous

mais SVP : lisez Reuters d’hier https://fr.reuters.com/article/companyNews/idFRL8N1Q256V

sic « L‘Europe est quasi absente aujourd‘hui de cette partie du véhicules hybride ou entièrement électrique, qui peut représenter pourtant jusqu’à la moitié de la valeur d‘une voiture et qui est appelée à se tailler la part du lion dans les immatriculations futures de véhicules neufs.

Or l‘Asie est en situation de quasi-monopole sur le lithium-ion, avec les coréens LG Chem – qui fournit par exemple Renault et PSA – et Samsung SDI – les deux approvisionnent Audi et BMW ; les japonais Panasonic – dont des éléments équipent les batteries de Tesla – et NEC; ou encore les chinois CATL – dont PSA est également client – et BYD » .

Par

marche forcée pour les bobos européens.. enfin surtout la france et l'allemagne..

çà ira moins vite en roumanie voir en gréce...

et encore moins vite en afrique voir au usa..

Par

L'hybride non rechargeable n'est pas vraiment abordée alors que c'est la solution qui convient au plus grand nombre.

Par

Toujours pas de FCA dans la catégorie!

fiat powertrain technology ils bossent à la bougie ou quoi ?

Par

En réponse à ceyal

Vision Inexacte d'Audric Doche

1/ 95g de cO2 en 2021 c'est sur le Cycle NEDC qui sera transposé à environ 105g sur le cycle WLTC

2/ Donc effectivement exit les véhicules ESSENCE de plus de 100CV, en particulier des sportives et des premium qui vont TOUTES devoir passer à l'Hybride Rechargeable avce à la clé une augmentation substantielle du prix

3/ Les petits véhicules essence peuvent survivre

4/ Les diesel de moyenne gamme aussi

5/ Et pour faire 70-75g de cO2 à l'horizon 2030 , facile : 1/3 de production en VE à 0 g de CO2/km et 2/3 de la production à 95g ... et le tour est joué

6/ Pour faciliter la chose, une hybridation légère, un turbo électrique peut grandement aider

7/ et pour conserver du thermique, TRES FACILE car l'E85 divise par 2 le CO2 cf. §4 de http://blogs.caradisiac.com/pollution-automobile/vehicules-vehicules-thermiques-6950810.html qui montre qu'au roulage cela fait 21% de moins de CO2 qu'au gazole pour un même véhicule .

Bref le thermique n'est pas mort d'autant que l'électrique c'est la mort annoncée de la filière automobile occidentale avec en prime vos enfants qui iront pointer à pôle emploi … ou assembler des batteries en Chine, Pologne, Hongrie

Faudra pas venir pleurnicher car disait Bossuet « Dieu se rit de ceux qui médisent des effets dont ils chérissent la cause »

Si vous ne me croyez pas … libre à vous

mais SVP : lisez Reuters d’hier https://fr.reuters.com/article/companyNews/idFRL8N1Q256V

sic « L‘Europe est quasi absente aujourd‘hui de cette partie du véhicules hybride ou entièrement électrique, qui peut représenter pourtant jusqu’à la moitié de la valeur d‘une voiture et qui est appelée à se tailler la part du lion dans les immatriculations futures de véhicules neufs.

Or l‘Asie est en situation de quasi-monopole sur le lithium-ion, avec les coréens LG Chem – qui fournit par exemple Renault et PSA – et Samsung SDI – les deux approvisionnent Audi et BMW ; les japonais Panasonic – dont des éléments équipent les batteries de Tesla – et NEC; ou encore les chinois CATL – dont PSA est également client – et BYD » .

Cela veut dire que pendant 3 ans , les clients vont attendre car il y a peu de modèle disponible ou trop cher si ils ont l'autonomie et encore (tesla c est 200 km sur autoroute) ou trop petit (idéal pour la ville mais pas en dehors pour les autres électriques tel que Zoé ou Leaf. Le marché du haut du moyen et haut de gamme va se ralentir, d'autant plus que toutes les villes se posent la question du comment limiter la circulation des thermiques.

Dommage que les politiques européennes ne se sont t pas coordonnés avec les industriels de la automobile, encore une fois on voit que note Europe n est plus au service de la population et des électeurs. ..grave car je ne vois vraiment pas une telle accélération de nos constructeurs d'ici 2021??

Par

En réponse à JFKiki74

Cela veut dire que pendant 3 ans , les clients vont attendre car il y a peu de modèle disponible ou trop cher si ils ont l'autonomie et encore (tesla c est 200 km sur autoroute) ou trop petit (idéal pour la ville mais pas en dehors pour les autres électriques tel que Zoé ou Leaf. Le marché du haut du moyen et haut de gamme va se ralentir, d'autant plus que toutes les villes se posent la question du comment limiter la circulation des thermiques.

Dommage que les politiques européennes ne se sont t pas coordonnés avec les industriels de la automobile, encore une fois on voit que note Europe n est plus au service de la population et des électeurs. ..grave car je ne vois vraiment pas une telle accélération de nos constructeurs d'ici 2021??

Les plus impactés vont être les allemands de Fau Karamel et leurs grosses tutures, ça va devenir parfaitement invendable en neuf et en occasion ..

Ca fait trois ans que je dis qu' ils doivent enlever des cylindres à la tronçonneuse ..!!

Par

"Evidemment, le but de l'adoption de l'hybride sur des super sportives est double : réduire (un peu) les émissions de CO2 mais surtout gagner en performances proprement."

Non, clairement pas. Le but est, surtout, de réduire les émissions et ainsi éviter les grosses pénalités. Le gain de performance est présent mais anecdotique tant le surpoids est conséquent. Dernière exemple, Panamera Turbo S E-Hybrid 2400kg, moins dynamique que la Turbo normale 300kg plus légère. Le gain réel n'est pas pour tout de suite dans le monde des sportives.

Par

Il est où le tout d'horizon ? Je m'attendais à une liste avec photos :bah:

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire