Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Sur la route des vacances, la recette d'une pause réussie

Sur la route des vacances, la recette d'une pause réussie

Voici quelques conseils pour vos pauses sur les longs trajets des vacances.

Toutes les deux heures, la pause s'impose. Voilà un conseil de sécurité routière bien connu, que les Français approuvent. Selon un sondage réalisé pour l'association Prévention Routière, 87 % des Français sont d'accord avec cette recommandation (dont 42 % de tout à fait d'accord).

Les conducteurs connaissent les bienfaits de la pause. 90 % jugent que cela renforce la sécurité sur les routes. Après l'arrêt, 88 % se sentent plus attentifs, 85 % se sentent plus détendus ou reposés. Mais il y a ce que l'on dit… et ce que l'on fait. Est-ce que les bonnes paroles se vérifient dans la pratique ?

Pour le savoir, Prévention Routière a analysé le comportement de sa communauté, qui comporte près de 1 500 membres (équipés d'une application smartphone dédiée). L'association a observé 1 683 pauses de moins de 4 heures sur des aires d’autoroute effectuées par 330 participants. La durée moyenne tout au long de l'année est de 14 minutes 45 secondes, soit quasiment le quart d'heure recommandé.

Le bon point est que le conseil semble mieux résonner dans la tête des conducteurs l'été, puisque l'été la durée moyenne de la pause est plus longue, à 16 minutes 59 secondes. Si les conducteurs sont sûrement moins pressés sur la route des vacances, on imagine qu'ils sont aussi plus prudents sur les longs trajets qui mènent vers leur lieu de villégiature. D'ailleurs, pour un quart, la pause dure plus de 31 minutes. Toutefois, un quart s'arrête moins de 8 minutes.

Les résultats sont dans l'ensemble positifs, alors que la somnolence est l'une des principales causes d'accidents mortels sur l'autoroute.

Les conseils

  • S'arrêter régulièrement : 15 à 20 minutes toutes les deux heures.
  • Si vous ressentez de la fatigue, faites une petite sieste réparatrice.
  • Aérer le véhicule.
  • Faire un peu d'exercice : marche, étirements…
  • Penser à s'hydrater, manger équilibré. Une étude a aussi prouvé l'intérêt de prendre un café. Ne pas consommer d'alcool.
  • Si possible, passer le volant à un autre conducteur.
  • Ne pas se fixer un horaire d'arrivée, qui ajoute de la pression et incite à ne pas s'arrêter.

SPONSORISE

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire