Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Voiture électrique : celle que les enfants conseillent à leurs parents...

Vous souvenez-vous de cette publicité pour le Peugeot 806 ? "La voiture que les enfants conseillent à leurs parents !" Il semblerait que pour les voitures électriques, ce soit la même histoire. C'est l'enseignement d'une étude suisse réalisée pour la journée mondiale du VE. Mais... Comment ça ?

Voiture électrique : celle que les enfants conseillent à leurs parents...

Vous l'aurez remarqué, toute la planète accélère sur le véhicule électrique (VE), et pas qu'un peu. Lors du renouvellement d'une, ou de la voiture du foyer, le choix de l'électrique est de plus en plus souvent celui qui est fait.

Et selon une étude d'ABB E-Mobility, une entreprise suisse spécialisée dans les solutions de recharge pour les VE, les enfants ne sont pas étrangers à cela, alors même qu'ils ne sont pas en âge de prendre le volant. Ils joueraient même un rôle majeur dans l'accélération du passage au VE. Tels les enfants dans les publicités Peugeot, qui chez le médecin ne disent pas 33, mais "806", ou inscrivent "achète une 806 papa" sur la porte du garage, quand ils ne rêvent pas que le paternel achète une 806, ils seraient impliqués très largement dans les décisions d'achat parentales, actuelles ou à venir.

 

Publiée à l'occasion de la journée mondiale dédiée au véhicule électrique, qui a eu lieu le 9 septembre dernier, l'étude a impliqué 2 500 parents, ayant des enfants âgés de 8 à 16 ans, et 2 500 enfants de 8 à 16 ans, habitant dans 10 pays : États-Unis, Canada, Chine, Allemagne, France, Pays Bas, Norvège, Suède, Suisse et Royaume-Uni.

 

80 % des enfants disent pouvoir influencer les décisions de leurs parents

Les résultats sont à la fois surprenants et sans appel. Non, ils n'achètent pas de voiture, certes, mais oui, ils influencent, et dans de très fortes proportions, les actes d'achat de leurs géniteurs.

Ces derniers, pour commencer, sont 79,2 % à considérer que la situation environnementale mondiale est inquiétante, et c'est le cas de 73,6 % des enfants. Un constat favorable à une prise de conscience et un changement de comportement.

Mais 58,1 % d'entre eux admettent que ce sont leurs enfants qui les ont sensibilisés aux questions environnementales. Et les deux tiers reconnaissent discuter avec leur progéniture de leurs projets d'achat de voiture. Par ailleurs, un enfant sur deux affirme qu'il a déjà demandé à ses parents d'adopter un comportement plus responsable, et 80 % pensent qu'ils sont en mesure d'influencer la décision de leur parent sur les postes importants, comme le choix de la voiture familiale.

Pas étonnant du coup que 78,6 % des parents aient déclaré qu'ils seraient prêts à acheter une voiture électrique ou hybride dans les 3 prochaines années.

Aux États-Unis, parmi les parents qui roulent déjà en VE, 33 % avouent que c'est sous la pression de leurs enfants qu'ils ont changé de voiture, pour une plus "verte".

Concernant les résultats de l’enquête, Frank Muehlon, PDG d’ABB E-mobility, a déclaré : "À l’occasion de la Journée mondiale du véhicule électrique, il est encourageant de constater que les résultats de notre étude mondiale révèlent l'enthousiasme et la détermination des jeunes, ainsi que l'intensification du dialogue et de l'action entre les générations, en faveur d'un avenir à faible émission de carbone."

 

Ainsi, si l'on dit souvent que la femme est l'avenir de l'homme, on va bientôt devoir dire que l'enfant est l'avenir du véhicule électrique.

Mots clés :

SPONSORISE

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire