Qui dit nouvelle année dit nouvelles promos ? Pas forcément ! De nombreux constructeurs conservent les ristournes affichées fin 2016, à l'image de Citroën. Il y a aussi ceux qui se contentent d'offres de location, jugeant qu'en janvier il n'est pas nécessaire d'attirer le client dans les concessions avec de gros rabais ! Parmi eux : Mitsubishi, Peugeot et Seat.

Heureusement, il y a de bonnes surprises. Citons par exemple Toyota, qui propose en ce début d'année une série spéciale Technoline sur plusieurs modèles de sa gamme. Outre un avantage en équipements, ces versions bénéficient de remises. Le Verso annonce une économie de 8 400 € ! Mention spéciale aussi à l'Opel Corsa Play, bien équipée et affichée à moins de 10 000 €.

La bonne affaire du mois

Il y a quelques jours, Hyundai a dévoilé la grille de prix de la nouvelle i30. Nous avions noté que les tarifs n'étaient pas mieux placés que ceux de la concurrence, le constructeur préférant miser sur un équipement plus riche. Mais bonne surprise, à peine lancée, la troisième génération profite déjà d'une sacrée ristourne : 2 500 € de remise sur toute la gamme + 1 000 € d'aide à la reprise. Soit un prix de base ramené à 19 050 € avec le moteur turbo essence de 120 ch.

 

Pour plus de clarté, les remises seront exprimées, si possible, en valeur brute, mais aussi en pourcentage. Parce qu’une remise de 3 000 € n’a pas la même portée sur un véhicule coûtant 15 000 € ou 45 000 € à la base.

Lorsque c'est faisable, nous avons également mentionné le pourcentage de remise hors reprise et avec reprise.

Mais nous avons écarté du calcul l’éventuel bonus écologique (payé par l'État), également utilisé par les experts du marketing pour afficher des prix plus bas. Ainsi nous obtenons au final quel est l’effort réellement consenti par le seul constructeur pour soutenir les ventes de ses modèles. Alors quel est le plus radin ? Le plus généreux ? Pour chacun d’entre eux, Caradisiac donne son avis.

Nous avons également précisé pour chaque promotion, lorsque c'était possible, la date jusqu’à laquelle elle est programmée.

 

Enfin, et pour éviter certaines incompréhensions, il est également utile de préciser que même en dehors des campagnes promotionnelles officielles des constructeurs, il est tout à fait possible de négocier un rabais en face-à-face avec le commercial. Il a toujours une marge de manœuvre, parfois non négligeable. Et les offres soumises à reprise peuvent aussi parfois se transformer en remises brutes, ne l'oubliez pas…