On prend les mêmes et on recommence ! Rarement il n'y a eu aussi peu de changements d'un mois à l'autre. Il n'y a qu'une entrée dans notre journal des promos en avril, la Hyundai i30 Fastback. Du côté de ceux qui font un réel effort ce mois-ci, on ne peut citer que Mitsubishi, qui ajoute des offres de reprise à ses remises.

Mais plutôt que de voir le verre à moitié vide, il faut regarder celui à moitié plein, et même plutôt bien plein car les constructeurs sont dans l'ensemble généreux depuis quelques mois. Des nouveautés sont en promo (Volkswagen Polo, Seat Arona…), des pré-retraités sont à prix cassés (Nissan Pulsar, Peugeot 508…)… Les meilleures affaires concernent les citadines, grâce à la prime à casse qui est agrémentée par plusieurs marques d'éco-primes (Citroën, Hyundai, Renault…).

La bonne affaire du mois : Seat Toledo

Cousine de la Skoda Rapid (dont la version berline n'existe même plus chez nous), la dernière Toledo n'aura pas eu une brillante carrière dans l'Hexagone. Rien d'étonnant, les berlines compactes ne séduisent pas les clients français, d'autant que la Seat ne peut cacher une conception économique.

Et qui dit flop… dit bonne affaire ! La finition Premium avec le moteur 1.0 TSI 110 ch (seule offre encore au catalogue) profite déjà d'une ristourne de 5 800 €, ce qui donne 25,6 % de promo. À cela, Seat ajoute 2 050 € de prime en cas de reprise d'un diesel d'avant avril 2009. Soit 7 850 €, un rabais de 34,6 %, et donc une compacte quatre portes 14 815 € avec en série climatisation, rétros électriques et dégivrants, antibrouillards, régulateur et aide au stationnement arrière.

 

 

Pour plus de clarté, les remises seront exprimées, si possible, en valeur brute, mais aussi en pourcentage. Parce qu’une remise de 3 000 € n’a pas la même portée sur un véhicule coûtant 15 000 € ou 45 000 € à la base. Lorsque c'est faisable, nous avons également mentionné le pourcentage de remise hors reprise et avec reprise.

Mais nous avons écarté du calcul l’éventuel bonus écologique (payé par l'État), également utilisé par les experts du marketing pour afficher des prix plus bas. Ainsi nous obtenons au final quel est l’effort réellement consenti par le seul constructeur pour soutenir les ventes de ses modèles. Alors quel est le plus radin ? Le plus généreux ? Pour chacun d’entre eux, Caradisiac donne son avis.

Nous avons également précisé pour chaque promotion, lorsque c'était possible, la date jusqu’à laquelle elle est programmée.

 

Enfin, et pour éviter certaines incompréhensions, il est également utile de préciser que même en dehors des campagnes promotionnelles officielles des constructeurs, il est tout à fait possible de négocier un rabais en face-à-face avec le commercial. Il a toujours une marge de manœuvre, parfois non négligeable. Et les offres soumises à reprise peuvent aussi parfois se transformer en remises brutes, ne l'oubliez pas…