Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Essai vidéo - Opel Ampera-e 2017 : courant ascendant

Dans Nouveautés / Nouveaux modèles

520 km, c'est l'autonomie extraordinaire qu'annonce Opel pour son Ampera-e, mais aussi plus de 200 ch sous le pied droit et des tarifs inférieurs à 40 000 €. Alors a-t-on là la nouvelle référence des voitures 100 % électriques ? C'est ce que nous sommes venus découvrir à Oslo, en Norvège.

Essai vidéo - Opel Ampera-e 2017 : courant ascendant

En bref

204 ch et 360 Nm

520 km d'autonomie annoncée

À partir de 39 000 € environ

Ne vous fiez pas à son nom, l'Opel Ampera-e n'a strictement rien à voir avec l'Ampera. Sortie en 2012, cette dernière, sœur de la Chevrolet Volt, était une grosse compacte de 4,50 m avec un moteur électrique de 145 ch et une batterie lithium-ion de 16 kWh, assisté d'un prolongateur d'autonomie sous la forme d'un 1,4 l thermique de 83 ch. L'Ampera-e, quant à elle, partage un étroit lien de parenté avec la Chevrolet Bolt et est un crossvover 100 % électrique de 4,16 m, ne comptant que sur son puissant moteur électrique de 204 ch et sa batterie de 60 kWh. Une capacité absolument énorme qui enterre la concurrence se contentant pour la plupart de la moitié puisqu'elle est plus proche des 75 kWh d'une Tesla Model S d'entrée de gamme que des 41 kWh d'une Renault Zoé ZE40. Cela permet à Opel d'annoncer une autonomie de 520 km selon la très optimiste norme NEDC, ce qui se traduirait dans la réalité par 380 km, et la placerait directement sur la plus haute marche du podium des voitures électriques aux tarifs dit abordables. Avec 430 kg de batterie implantés dans le plancher pour un total de 1 691 kg, on pourrait craindre en contrepartie des performances médiocres, mais sa puissance pour le moins confortable lui permet au contraire d'offrir des accélérations de premier ordre devant lesquelles ses rivales doivent s'incliner, à part la BMW i3 qui fait jeu égal dans ce domaine.

 L'Opel Ampera-e par rapport à la concurrence

 

Opel

Ampera-e

Nissan

Leaf

Renault

Zoé ZE40

Volkswagen

e-Golf

BMW

i3 94Ah

Hyundai

Ioniq

Puissance

(ch)

204 109 92 136 170 120

Couple

(Nm)

360 254 250 290 250 295
0 à 100 km/h 7,3 s 11,5 s 13,2 s 9,6 s 7,3 s 9,9 s

Batterie

(kWh)

60 30 41 36 33 28
Autonomie NEDC 520 km 250 km 403 km 300 km 312 km 280 km

Les possibilités de recharge sont très nombreuses, depuis la prise domestique en courant alternatif de 2,3 kW jusqu'au chargeur rapide en courant continu de 50 kW, en passant par des Wallbox de 3,7 à 7,4 kW, pour des temps compris entre 2h30 et 31 heures. Confectionnée par LG, la batterie est garantie 8 ans ou 160 000 km.

Essai vidéo - Opel Ampera-e 2017 : courant ascendant
Essai vidéo - Opel Ampera-e 2017 : courant ascendant
Essai vidéo - Opel Ampera-e 2017 : courant ascendant

Essai vidéo - Opel Ampera-e 2017 : courant ascendant

Temps de charge de l'Opel Ampera-e selon la prise

Type de prise kW

Temps de charge

de 0 à 100 %

Prise domestique 2,3 31h
Wallbox 3,7 19h
Wallbox 4,6 15h30
Wallbox 7,4 9h30
Station de recharge rapide Jusqu'à 50 2h30

À bord, la planche de bord de l'Ampera-e adopte une ligne aérienne et épurée, avec une instrumentation numérique de 8 pouces et un écran tactile colossal de 10,2 pouces trônant en plein milieu dans un style qui n'est pas sans rappeler ce qu'on fait du côté de Tesla. L'ensemble se montre plutôt ergonomique et lisible mais pèche par contre au niveau de la finition et du choix des matériaux pas au niveau des autres modèles d'Opel qui ont fait de beaux progrès dans ce domaine ces dernières années. L'habitabilité ne prête toutefois pas le flanc à la critique avec un excellent packaging permettant d'offrir suffisamment de place pour accueillir confortablement deux adultes à l'arrière mais aussi un volume de coffre respectable d'un minimum de 381 litres. Une fois le dossier 60/40 de la banquette arrière rabattu, il augmente à 1 274 litres mais l'implantation des batteries ne permet pas alors d'avoir un plancher plat.

Essai vidéo - Opel Ampera-e 2017 : courant ascendant
Essai vidéo - Opel Ampera-e 2017 : courant ascendant
Essai vidéo - Opel Ampera-e 2017 : courant ascendant
Essai vidéo - Opel Ampera-e 2017 : courant ascendant

Un habitacle spacieux avec une planche de bord épurée mais une finition perfectible.

La commercialisation de l'Ampera-e en France était annoncée au printemps de cette année, mais, selon Opel, elle serait, comme on dit, « victime de son succès » puisque les bons de commande s'arracheraient dans les premiers marchés européens à être servis, comme la Norvège, l'Allemagne, les Pays-Bas ou encore la Suisse. Et comme l'unique usine qui l'assemble située à Orion dans le Michigan tourne déjà à plein régime, l'Hexagone devra prendre son mal en patience, officiellement jusqu'à l'automne, mais tout porte à croire que ce sera plutôt au tout début 2018. Sans surprise donc, les prix définitifs français ne sont pas encore connus à l'heure de la publication de cet essai, mais ils devraient être extrêmement proches, à quelques dizaines d'euros près, de ceux pratiqués outre-Rhin qui démarrent à 39 330 €. Elle fait donc jeu égal ou presque avec une Volkswagen e-Golf ou une BMW i3 94Ah iLife et s'affiche largement plus chère qu'une Hyundai Ioniq Electric à 35 850 € ou qu'une Nissan Leaf à 31 900 € mais aucune d'entre elles ne peut ne serait-ce que rivaliser en terme d'autonomie avec l'électrique au Blitz.

Essai vidéo - Opel Ampera-e 2017 : courant ascendant

En soustrayant les 6 000 € de bonus écologique, à donc environ 33 000 €, l'Opel Ampera-e s'offre même le luxe d'être toujours financièrement intéressante par rapport à l'offre thermique présentant les mêmes performances. Ainsi une Nissan Juke Nismo RS de 218 ch, plus véloce de seulement 3 dixièmes de seconde au 0 à 100 km/h, s'affiche à 32 300 € une fois son malus de 4 253 € ajouté.

Informations techniques

Taux d'émission de CO2
de la version la plus écologique de : Opel Ampera-e

0 g/km

Début de commercialisation du modèle :
Opel Ampera-e

Novembre 2017

A titre d'exemple pour la version E.

1,59 m1,85 m
4,16 m
  • NC
  • 381 l / 1274 l

  • Auto.
  • Electrique

Portfolio (67 photos)

Mots clés :

En savoir plus sur : Opel Ampera-e

Commentaires (93)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

C'est peut-être la référence en matière d'autonomie, mais le problème est toujours le même : le temps de recharge. Aucun progrès depuis plusieurs années. C'est ça le hic.

Par

Bravo Opel. En espérant que ces efforts se concrétisent par un succès commercial, ça a l'air d'être tout à fait honorable.

Par

En réponse à EllePe

C'est peut-être la référence en matière d'autonomie, mais le problème est toujours le même : le temps de recharge. Aucun progrès depuis plusieurs années. C'est ça le hic.

tout dépend de tes besoins.

pour ma part, ayant à faire 2x45 bornes par jour, j'en déduis qu'il me faudrait une recharge d'environ 8-10h par nuit sur une prise classique, ce qui est largement suffisant.

et pour un week-end à 2x200 bornes, c'est également jouable.

c'est en tous cas la première voiture électrique à proposer des prestations, notamment performances et autonomie, intéressantes pour un prix accessible (6000€ déduits) à une majorité d'individus.

le succès devrait donc être au rendez-vous, et je n'ai aucun doute que d'autres constructeurs vont vite emboîter le pas à Opel.

je pense donc que d'ici 5-10 ans on devrait avoir rapidement un bouleversement du marché, même si tout le monde ne sera pas logé à la même enseigne pour la recharge d'un VE.

après, faudra voir ce qu'il en sera du bonus français. 2 contre 1 qu'on va vite passer à 5000€, avant ensuite de descendre bien plus bas.

mais perso, je pense pouvoir me laisser tenter dès 2018 pour cette Opel.

Par

et j'ajouterai que face à de multiples mouvements sociaux en approche, incluant le blocage des dépôts de carburant, la voiture électrique va vite commencer à en intéresser plus d'un avec de bonnes offres.

Par

En réponse à mynameisfedo

tout dépend de tes besoins.

pour ma part, ayant à faire 2x45 bornes par jour, j'en déduis qu'il me faudrait une recharge d'environ 8-10h par nuit sur une prise classique, ce qui est largement suffisant.

et pour un week-end à 2x200 bornes, c'est également jouable.

c'est en tous cas la première voiture électrique à proposer des prestations, notamment performances et autonomie, intéressantes pour un prix accessible (6000€ déduits) à une majorité d'individus.

le succès devrait donc être au rendez-vous, et je n'ai aucun doute que d'autres constructeurs vont vite emboîter le pas à Opel.

je pense donc que d'ici 5-10 ans on devrait avoir rapidement un bouleversement du marché, même si tout le monde ne sera pas logé à la même enseigne pour la recharge d'un VE.

après, faudra voir ce qu'il en sera du bonus français. 2 contre 1 qu'on va vite passer à 5000€, avant ensuite de descendre bien plus bas.

mais perso, je pense pouvoir me laisser tenter dès 2018 pour cette Opel.

Il faut juste avoir une maison individuelle et bien prévoir ses rechargements en cas de déplacements assez longs... C'est quand même un ensemble de contraintes assez important par rapport à une hybride ou une thermique. L'intérêt est surtout de ne pas polluer les villes. Mais en ville ou près des villes, on habite souvent dans des immeubles.

Par

En réponse à mynameisfedo

et j'ajouterai que face à de multiples mouvements sociaux en approche, incluant le blocage des dépôts de carburant, la voiture électrique va vite commencer à en intéresser plus d'un avec de bonnes offres.

blocage des centrales en vues.

Par

Attendons qu'elle sorte en France en 2018. Pour cette année c'est mort la france n'est pas dans le plan sortie 2017 de celle-ci.

Par

En réponse à EllePe

Il faut juste avoir une maison individuelle et bien prévoir ses rechargements en cas de déplacements assez longs... C'est quand même un ensemble de contraintes assez important par rapport à une hybride ou une thermique. L'intérêt est surtout de ne pas polluer les villes. Mais en ville ou près des villes, on habite souvent dans des immeubles.

Pour une utilisation urbaine et périurbaine, on pourrait recharger une fois par semaine 2 maxi, ça me tente bien l'année prochaine en lld..par contre

Par

En réponse à Moukeaf

Bravo Opel. En espérant que ces efforts se concrétisent par un succès commercial, ça a l'air d'être tout à fait honorable.

c'est sur c'est aujourd'hui la meilleure électrique du marché en attendant le comparatif avec la prochaine model 3 de tesla...

évidemment si on compare avec la voiturette de rino...

2O4 cv contre 92...

53O bornes d'autonomie contre 4OO...

c'est un peu comparer une citadine... thermique avec une compact gti..

évidemment si la zoé était 3 fois moins cher çà passerrait!!

mais c'est pas le cas!!

si on prend en compte les 15 OOO euros de location de batterie!! en 1O ans de la zoé...

c'est pratiquement le meme prix!!!!..

Par

En réponse à Andrea33

Pour une utilisation urbaine et périurbaine, on pourrait recharger une fois par semaine 2 maxi, ça me tente bien l'année prochaine en lld..par contre

Recharger où si on habite en immeuble ? Sur le lieu de travail ? C'est rarement possible.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire