Bien, passons maintenant aux sujets qui fâchent. Le premier est subjectif et ne sera donc que survolé : l'esthétique évoque un mélange de voiture sans permis et de cabane de jardin mais l'extérieur de la F-City a avant tout été conçu pour encaisser tous les petits chocs de la conduite urbaine. Le second est par contre objectif : 19 000€. C'est le tarif de base pour la première version de batterie, le prix grimpe ensuite à 29 000€ pour la deuxième et culmine à 33 000€ pour la troisième. Une mauvaise nouvelle n'arrivant jamais seul, la F-City étant dans la catégorie des quadricycles à moteur, elle n'a droit qu'à une prime de 2000€ de la part de l'ADEME. Elle est par contre en cours d'homologation pour passer dans la catégorie M1 qui lui permettra peut-être de prétendre à la prime de 5000€ accordée par l'État. En l'état actuel des choses, cela la met quasiment au même prix qu'une Citroën C0 déjà pas donnée et qui offre 4 places, 150 km d'autonomie et une vitesse de pointe de 130 km/h, ou pire encore, qu'une Nissan LEAF, voiture européenne de l'année 2011. Autre possibilité : la louer. Mais là encore, la facture est salée : il faudra compter 520€ HT par mois pour les deux premiers niveaux de batterie et 560€ HT pour le dernier, quand une Peugeot iOn est à 499€ par mois ou une Mini E à 500€ par mois.


Aujourd'hui, 50 FAM F-City ont été livrées, la totalité à des sites d'auto-partage et à des collectivités.


Les prix

Version Co2 (en g/km)
(Norme NEDC)
Prix Bonus / Malus
(Norme NEDC)
ELECTRIQUE NI 12 0 33 000 €

- 7 000 €*

*Pour les voitures de plus de 45 000 € et jusqu’à 60 000 € le bonus est limité à 3 000 €, au-delà il n’y a plus de bonus