Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Baromètre des ventes novembre 2020 - Le marché auto français limite la casse du reconfinement

Dans Economie / Politique / Marché

Baromètre des ventes novembre 2020 - Le marché auto français limite la casse du reconfinement

Les ventes en novembre n'ont baissé "que" de 27 %. On est loin de la situation du premier confinement, grâce à la possibilité de livrer des véhicules sur rendez-vous.

Un résultat qui n'est pas surprenant... ou presque. Le mois dernier, les immatriculations de voitures neuves ont chuté de 27 %, avec 126.047 nouvelles autos mises sur les routes. Un plongeon évidemment lié au reconfinement.

Mais on peut tout de même voir le verre à moitié plein. Avec - 27 %, la casse semble limitée pour un mois entièrement concerné par ce reconfinement. On est loin des chiffres catastrophiques du printemps, avec - 72 % en mars et - 89 % en avril ! La différence est que les showrooms ont pu continuer à livrer des véhicules en novembre, en prenant rendez-vous avec les clients, particuliers et entreprises. Ces derniers ont donc bien profité de cette opportunité.

En revanche, jusqu'au 28 novembre, il n'était pas possible de venir en concession pour voir un modèle et passer commande. C'est sur cet aspect que la situation a été très compliquée pour les vendeurs, qui ont dès le début du mois eu du mal à remplir leurs carnets de commandes. Les véhicules livrés en novembre étaient donc surtout des modèles vendus avant le reconfinement et les marques avaient l'avantage d'avoir bien vendu à la rentrée. Autre différence aussi par rapport à mars/avril : les usines ont continué de tourner.

Pour en revenir à novembre, pas de miracle, les grosses baisses sont nombreuses parmi les constructeurs. Peugeot résiste toutefois mieux que ses compatriotes avec - 19,7 %, se plaçant à nouveau en tête des marques, devant Renault, en chute de 34,8 %. Citroën est à - 33,2 % tandis que Dacia est à - 31,9 %.

Dans cette situation peu favorable, certains ont réussi à progresser ! Mini est en légère hausse de 1 %. Smart est à + 30 %, mais avec un niveau de ventes faible depuis le passage au tout électrique, à 221 voitures en novembre. Land Rover a augmenté de 15,4 %.

Saluons aussi les bons maintiens de Kia, en baisse de 7,6 % seulement, et de Toyota, en recul de 10,5 %. Ces marques profitent du succès de leur offre hybride et/ou électrique, et avaient bien rempli les carnets de commandes après le premier confinement. Audi recule de 13,5 %, résistant mieux que Mercedes, en recul de 18,5 %, mais qui est loin devant en volumes.

Le mois a été plus dur pour Fiat, en chute de 37,4 %, mais qui devrait se relancer avec le début des livraisons de la 500 électrique ces jours. Nissan a plongé de 38,6 %, Seat de 46,9 % et Hyundai est carrément à - 56,2 %.

Le Top 15 des constructeurs

Rang Marque Novembre 2020 Évolution Cumul 2020 Évolution
1 Peugeot 25.310 - 19,7 % 271.761 - 22,4 %
2 Renault 21.272 - 34,8 % 278.708 - 24,1 %
3 Citroën 11.485 - 33,2 % 147.938 - 31,9 %
4 Volkswagen 9.298 - 23,4 % 83.294 - 37,3 %
5 Toyota 6.932 - 10,5 % 79.835 - 14,9 %
6 Dacia 6.652 - 31,9 % 88.172 - 29,9 %
7 Mercedes 4.943 - 18,5 % 44.916 - 25,8 %
8 BMW 4.127 - 29,9 % 38.495 - 23,6 %
9 Audi 4.072 - 13,5 % 38.932 - 23,1 %
10 Ford 3.646 - 41,7 % 49.368 - 30,9 %
11 Fiat 3.080 - 37,4 % 37.020 - 43,2 %
12 Kia 3.014 - 7,6 % 35.372 - 12,4 %
13 Opel 2.981 - 21,6 % 40.438 - 36,5 %
14 Skoda 2.510 - 23,4 % 26.080 - 18,8 %
15 Nissan 2.081 - 38,6 % 29.057 - 22,6 %

 

SPONSORISE

Dernières vidéos

Toute l'actualité

Commentaires (17)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Sur un mois, tout ça n'a pas grand sens mais il faut quand même voir que a partir de -15%, c'est une catastrophe économique qui met en péril les entreprises si ça dure.

Par

L'année est pourrie de toutes façons.

Dans la boite où je bosse qui est un sous traitant automobile, on est à -25% de chiffre d'affaires et les résultats, positifs depuis de nombreuses années, sont dans le rouge.

Ne pas oublier quand même que la baisse des ventes a débuté avant le Covid.

L'inconnu reste 2021 : comment va se comporter le marché européen ?

Là est la question.

Ce sera moins pire que 2020 mais sans doute encore très inférieur à 2019 : - 15 à - 20% environ.

Par

La comparaison se fait sur le même mois de 2019. Donc il faut voir la situation des constructeurs il y a un an.

Globalement c'est quand même pas mal, preuve est qu'entre Mars et Mai les mesures prises étaient du grand n'importe quoi (et ça continu d'ailleurs) puisque la seconde "vague" qu'on nous a dit plus "violente" permet aux usines de fonctionner, aux livraisons de se faire....

Je passe sur la bétise de l'impossibilité de prise de commande. Comme si les concession automobiles étaient des lieux "bondés"...

D'une manière ou d'une autre on saluera quand même ceux qui baissent peu ou qui augmentent. C'est pas mal, mais en regardant quand même leur chiffre de 2019 (si un constructeur fait -2% alors que en 2019 il était déjà pas très bon....c'est pas forcément top).

Année 2020 à rayer des cadres quand même....

Par contre sauf à ce que la catastrophe continue en Mars/Avril/Mai 2021 les chiffres vont être dantesques !!!

Par

En réponse à GY201

Sur un mois, tout ça n'a pas grand sens mais il faut quand même voir que a partir de -15%, c'est une catastrophe économique qui met en péril les entreprises si ça dure.

Et ceux qui font mieux que - 20% depuis le début 2020, ne sont pas français.

Par

Un petit effeort en décembre, et Peugeot passe ENFIN devant le cric au classement de l'année 2020 :fier:

Par

En réponse à TDPeugeot

Un petit effeort en décembre, et Peugeot passe ENFIN devant le cric au classement de l'année 2020 :fier:

Dommage qu'au niveau européen que Peugeot soit largué par Renault.

Par

En réponse à TDPeugeot

Un petit effeort en décembre, et Peugeot passe ENFIN devant le cric au classement de l'année 2020 :fier:

clairement quand j'étais plus jeune :beuh: ... renault vendait le double de Peugeot et il fallait y ajouter les ventes de citroen pour arriver au niveau du losange;

là au cumul 2020 Peugeot tout seul talonne carrément Renault : juste incroyable comme le Lion a augmenté ses ventes, et comment renault à du voir baisser les siennes aussi peut etre ??? et c'est pas l'arrivée de la nouvelle 308 dans 6 mois qui va calmer le truc :buzz:

Par

En réponse à titeuf380

clairement quand j'étais plus jeune :beuh: ... renault vendait le double de Peugeot et il fallait y ajouter les ventes de citroen pour arriver au niveau du losange;

là au cumul 2020 Peugeot tout seul talonne carrément Renault : juste incroyable comme le Lion a augmenté ses ventes, et comment renault à du voir baisser les siennes aussi peut etre ??? et c'est pas l'arrivée de la nouvelle 308 dans 6 mois qui va calmer le truc :buzz:

C'est Renault qui baisse, 50% du marché en 1980.

Par

En réponse à Hure_Jean

Dommage qu'au niveau européen que Peugeot soit largué par Renault.

Largué est largement exagéré , ça se tient à 50.000 ex. près.

Par

En réponse à Radu8

Largué est largement exagéré , ça se tient à 50.000 ex. près.

Et dans le monde ?

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire