Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Baromètre des ventes novembre 2020 - Le marché auto français limite la casse du reconfinement

Dans Economie / Politique / Marché

Florent Ferrière

Baromètre des ventes novembre 2020 - Le marché auto français limite la casse du reconfinement

Les ventes en novembre n'ont baissé "que" de 27 %. On est loin de la situation du premier confinement, grâce à la possibilité de livrer des véhicules sur rendez-vous.

Un résultat qui n'est pas surprenant... ou presque. Le mois dernier, les immatriculations de voitures neuves ont chuté de 27 %, avec 126.047 nouvelles autos mises sur les routes. Un plongeon évidemment lié au reconfinement.

Mais on peut tout de même voir le verre à moitié plein. Avec - 27 %, la casse semble limitée pour un mois entièrement concerné par ce reconfinement. On est loin des chiffres catastrophiques du printemps, avec - 72 % en mars et - 89 % en avril ! La différence est que les showrooms ont pu continuer à livrer des véhicules en novembre, en prenant rendez-vous avec les clients, particuliers et entreprises. Ces derniers ont donc bien profité de cette opportunité.

En revanche, jusqu'au 28 novembre, il n'était pas possible de venir en concession pour voir un modèle et passer commande. C'est sur cet aspect que la situation a été très compliquée pour les vendeurs, qui ont dès le début du mois eu du mal à remplir leurs carnets de commandes. Les véhicules livrés en novembre étaient donc surtout des modèles vendus avant le reconfinement et les marques avaient l'avantage d'avoir bien vendu à la rentrée. Autre différence aussi par rapport à mars/avril : les usines ont continué de tourner.

Pour en revenir à novembre, pas de miracle, les grosses baisses sont nombreuses parmi les constructeurs. Peugeot résiste toutefois mieux que ses compatriotes avec - 19,7 %, se plaçant à nouveau en tête des marques, devant Renault, en chute de 34,8 %. Citroën est à - 33,2 % tandis que Dacia est à - 31,9 %.

Dans cette situation peu favorable, certains ont réussi à progresser ! Mini est en légère hausse de 1 %. Smart est à + 30 %, mais avec un niveau de ventes faible depuis le passage au tout électrique, à 221 voitures en novembre. Land Rover a augmenté de 15,4 %.

Saluons aussi les bons maintiens de Kia, en baisse de 7,6 % seulement, et de Toyota, en recul de 10,5 %. Ces marques profitent du succès de leur offre hybride et/ou électrique, et avaient bien rempli les carnets de commandes après le premier confinement. Audi recule de 13,5 %, résistant mieux que Mercedes, en recul de 18,5 %, mais qui est loin devant en volumes.

Le mois a été plus dur pour Fiat, en chute de 37,4 %, mais qui devrait se relancer avec le début des livraisons de la 500 électrique ces jours. Nissan a plongé de 38,6 %, Seat de 46,9 % et Hyundai est carrément à - 56,2 %.

Le Top 15 des constructeurs

Rang Marque Novembre 2020 Évolution Cumul 2020 Évolution
1 Peugeot 25.310 - 19,7 % 271.761 - 22,4 %
2 Renault 21.272 - 34,8 % 278.708 - 24,1 %
3 Citroën 11.485 - 33,2 % 147.938 - 31,9 %
4 Volkswagen 9.298 - 23,4 % 83.294 - 37,3 %
5 Toyota 6.932 - 10,5 % 79.835 - 14,9 %
6 Dacia 6.652 - 31,9 % 88.172 - 29,9 %
7 Mercedes 4.943 - 18,5 % 44.916 - 25,8 %
8 BMW 4.127 - 29,9 % 38.495 - 23,6 %
9 Audi 4.072 - 13,5 % 38.932 - 23,1 %
10 Ford 3.646 - 41,7 % 49.368 - 30,9 %
11 Fiat 3.080 - 37,4 % 37.020 - 43,2 %
12 Kia 3.014 - 7,6 % 35.372 - 12,4 %
13 Opel 2.981 - 21,6 % 40.438 - 36,5 %
14 Skoda 2.510 - 23,4 % 26.080 - 18,8 %
15 Nissan 2.081 - 38,6 % 29.057 - 22,6 %

 

SPONSORISE

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire