Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info

Bonus, prime à la casse : quelles aides pour l'achat d'une voiture au 1er août 2019

Dans Economie / Politique / Budget

En plein cœur de l'été, le gouvernement change les règles de la prime à la casse, qui deviennent plus sévères ! Désormais, qui peut toucher quoi ? Caradisiac fait le point.

Bonus, prime à la casse : quelles aides pour l'achat d'une voiture au 1er août 2019

Bonus : jusqu'à 6 000 €

Le bonus écologique n'a pas été modifié. Pour les voitures particulières et camionnettes (PTAC moins de 3,5 tonnes) qui rejettent moins de 21 g/km de CO2, autrement dit les modèles électriques, il est de 6 000 € pour un achat ou une location d'au moins deux ans, dans la limite de 27 % du coût d'acquisition en prenant en compte le coût de la batterie. Le gouvernement n'a donc pas encore mis en place de limite de prix, continuant d'accorder le coup de pouce pour l'achat des électriques haut de gamme, comme l'Audi e-tron ou la Tesla Model S. Ce pourrait être le cas en 2020.

Depuis le 1er janvier 2019, il y a un bonus pour les véhicules dont le PTAC est compris entre 3,5 et 12 tonnes, avec une aide de 4 000 €.

Prime à la casse : jusqu'à 2 500 €

Attention, il y a de gros changements pour la prime à la conversion à compter du 1er août. Les règles détaillées ici s'appliquent pour les véhicules commandés et livrés dès le 1er août. Pour les véhicules commandés avant, les anciennes règles sont valables pour une livraison avant le 17 octobre 2019.

Bonus, prime à la casse : quelles aides pour l'achat d'une voiture au 1er août 2019

La prime était victime de son succès, avec des demandes largement supérieures aux attentes. Le gouvernement a donc mis le holà car le dispositif allait devenir bien trop coûteux ! Le tour de vis compte aussi mettre fin à un effet pervers du système : beaucoup d'aides étaient accordées sur des véhicules pas si récents.

Premier changement simple à comprendre : la prime est accordée à des véhicules qui rejettent au maximum 116 g/km de CO2 au lieu de 122 g/km. Des modèles sont donc maintenant exclus, comme la Clio 5 TCE 130 ch EDC.

Deuxième changement, pour déterminer les montants des primes : on oublie la notion de foyer imposable ou non imposable, désormais c'est le revenu fiscal de référence par part (RFR/P) qui est utilisé, avec un montant de séparation fixé à 13 489 €.

Troisième changement majeur : aucune prime n'est accordée à un véhicule de plus de 60 000 €.

  • Si votre revenu fiscal de référence par part est supérieur à 13 489 €

L'aide est accordée pour la mise à la casse d'un essence d'avant 1997 ou d'un diesel d'avant 2001.

- 2 500 € pour un véhicule électrique neuf ou d'occasion sous 21 g/km de CO2.

- 2 500 € pour un véhicule hybride rechargeable neuf ou d'occasion sous 51 g/km de CO2 avec une autonomie suffisante*, 1 500 € pour les autres hybrides sous 51 g/km de CO2.

> Pour les autres véhicules, il n'y a plus d'aide, même les essences les plus modernes !

  • Si votre revenu fiscal de référence par part est inférieur à 13 490 €

L'aide est accordée pour la mise à la casse d'un essence d'avant 1997 ou d'un diesel d'avant 2006.

- 2 500 € pour un véhicule électrique neuf ou d'occasion sous 21 g/km de CO2

- 2 500 € pour un véhicule hybride rechargeable neuf ou d'occasion sous 51 g/km de CO2 avec une autonomie suffisante*, 1 500 € pour les autres hybrides sous 51 g/km de CO2.

- 1 500 € pour un véhicule thermique essence neuf ou occasion Crit'Air 1 ou un véhicule thermique diesel neuf Crit'Air 2 immatriculé après le 1er septembre 2019.

> Il n'y a donc plus d'aide pour les diesels d'occasion !

La super-prime à la casse : jusqu'à 5 000 €

L'aide est accordée pour la mise à la casse d'un essence d'avant 1997 ou d'un diesel d'avant 2006.

Le principe de la super-prime à la casse est maintenu pour les plus modestes. Les montants sont doublés pour ceux qui ont un RFR/P inférieur à 6 300 € et ceux qui ont un RFR/P inférieur à 13 490 € et ont un trajet domicile/travail de plus de 30 km ou font plus de 12000 km/an. Cela donne donc :

- 5 000 € pour un véhicule électrique neuf ou d'occasion sous 21 g/km de CO2.

- 5 000 € pour un véhicule hybride rechargeable neuf ou d'occasion sous 51 g/km de CO2 avec une autonomie suffisante*, 3 000 € pour les autres hybrides sous 51 g/km de CO2.

- 3 000 € pour un véhicule thermique essence neuf ou occasion Crit'Air 1 ou un véhicule thermique diesel neuf Crit'Air 2 immatriculé après le 1er septembre 2019.

* autonomie supérieure à 40 km en mode tout électrique en ville en application du règlement (UE) 2017/1151 de la Commission au 1/06/17 , ou 50 km avec règlement (CE) n°692/2008 du 18/07/08.

E85 : un coup de pouce sur le malus, des aides en région

Bonus, prime à la casse : quelles aides pour l'achat d'une voiture au 1er août 2019

Le gouvernement ne propose toujours pas d'aide à l'achat ou la conversion pour le carburant E85, deux fois moins cher que le sans-plomb traditionnel et composé jusqu'à 85 % d'éthanol d'origine agricole. Il y a toutefois un abattement de 40 % du taux d'émission de CO2. Avec le Ford Kuga Flexifuel, seul véhicule vendu directement en E85, le taux de CO2 homologué est de 170 g/km. Avec l'abattement, il est de 102 g/km. Ce qui évite un malus de 4 890 €.

Il y a des aides au niveau local ou régional. À vous de vous renseigner sur ce qui existe par chez vous. Deux exemples : la région Hauts-de-France propose une prise en charge de la conversion E85 à hauteur de 33 % dans la limite de 300 €, une aide de 250 € est proposée en région PACA.

Véhicules écolos : des cartes grises à - 50 % voire gratuites !

De nombreuses régions proposent un avantage sur la carte grise pour les voitures à moteur écolo : 100 % électriques, GPL, gaz, E85… La facture peut être réduite de moitié, voire en intégralité ! Pour savoir si vous pouvez en profiter, l'État propose un site qui permet de simuler le coût de sa carte grise.

 

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (17)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

ne se finance pas par un impôt mais par du crédit

tout faux..Ford fait un geste taux a 0.00%% eh oui j'ai bénéficier de cela sur le Kuga

je peux vous dire que la semaines derniéres 6 Kuga vendu ...peugeot & le Cric loupe des ventes en E85

Bravo Ford...

Par

En réponse à gaetan09

Commentaire supprimé.

La transition éco est une supercherie. Il faudrait supprimer les plastiques et revenir a des emballages en verre consignés, revenir aux sacs en papier qui sont détruits rapidement sans trop de déchets. Tout ça pour seulement stopper l'accumulation de déchets dans les océans. Ce n'est pas en remplaçant une voiture de 2000 par une voiture de 2019 qu'il y a progrès et transition.

Recycler est une action médiocre quand réutiliser est possible, détruire une voiture ancienne alors qu'elle a encore une valeur d'usage est une aberration.

.

Par

On continue à aider les plus riches à s'acheter des VE hors de prix!!!

Merci Macron, et pas sur que cela aide le réchauffement planétaire et surtout aide les moins aisés à changer leurs voitures de 10 ans et plus qui circule régulièrement en banlieues et surtout en province....

La France d'en bas, qui va surement se révolter à nouveau et pourtant des mesures de bon sens pour favoriser la diminution de la pollution et puis surtout, taper un peu sur tous les lobbys et industriels qui eux s'en foutent et pire vont profiter de cette lutte pour justifier des licenciements massifs dans les prochains mois et années.

Les prochaines années vont être très dures pour la démocratie faute à des politiques, industriels et au monde de la finance qui n'a toujours pas compris qu'un monde basé sur la croissance, la planète n'en voulait plus, ne pouvait plus la nourrir. Nous somme déjà en croissance molle, voir négative partout dans le monde et même aux Etats-Unis où la croissance est artificielle avec Trump, le peuple ne s'y trompe pas et garde majoritairement son argent, sachant que cela ne va pas durer!!!

Pauvre monde, pauvre Europe, pauvre France où l'on fait croire, encore, que des subventions vont assainir notre économie ou diminuer la pollution!!! Le réveil dans quelques mois va être difficile...........

Par

En réponse à HUMANOIDU82

ne se finance pas par un impôt mais par du crédit

tout faux..Ford fait un geste taux a 0.00%% eh oui j'ai bénéficier de cela sur le Kuga

je peux vous dire que la semaines derniéres 6 Kuga vendu ...peugeot & le Cric loupe des ventes en E85

Bravo Ford...

pour expliquer avec plus de detail, un systeme de bonus malus est voué a l'echec car bien evidemment a terme tout le monde essaie de decrocher le bonus, et donc le malus n'arrive plus a financer le bonus, c'est juste evident... donc acte...

deuxiemement vous avez fait un credit pour acheter votre voiture meme a taux 0 ca reste un credit, vous n'avez pas dit a votre famille je vous taxe pour acheter ce bien .... donc ca se finance bien avec du credit , dont acte aussi ...

Par

En réponse à HUMANOIDU82

ne se finance pas par un impôt mais par du crédit

tout faux..Ford fait un geste taux a 0.00%% eh oui j'ai bénéficier de cela sur le Kuga

je peux vous dire que la semaines derniéres 6 Kuga vendu ...peugeot & le Cric loupe des ventes en E85

Bravo Ford...

Le E85 et le gazole végétal sont le type même des fausses bonnes idées. Faire en sorte que les terres agricoles soient détournée de la production de nourriture a deux effets pervers immédiats.

1- les surfaces dédiées à la production de nourriture diminuent et les risques de voir le retour de disettes n'est pas nul.

2- il n'y a aucune réglementation sur l'épandage de produits toxiques sur les cultures dédiées aux carburants. Le sols risquent d'être empoisonnés pour des décennies et devenir impropres a la production de nourriture. Le scandale de la chlordécone n'a pas servi de leçon.

Il n'y a pas de voie vertueuse, chaque choix déplace le problème. Il n'est pas possible non plus de stopper l'usage des moyens techniques qui facilitent la vie. Revoir la doxa du CO2 qui serait un polluant est la seule façon de sortir de cette impasse. Au nom de ce seul point, on accepte l'inacceptable, comme faire venir de l'huile de palme du bout du monde pour faire un gazole végétal.

.

Par

En réponse à gaetan09

pour expliquer avec plus de detail, un systeme de bonus malus est voué a l'echec car bien evidemment a terme tout le monde essaie de decrocher le bonus, et donc le malus n'arrive plus a financer le bonus, c'est juste evident... donc acte...

deuxiemement vous avez fait un credit pour acheter votre voiture meme a taux 0 ca reste un credit, vous n'avez pas dit a votre famille je vous taxe pour acheter ce bien .... donc ca se finance bien avec du credit , dont acte aussi ...

j'ai juste fait un credit a Tx a 0.00%% pour un petit montant a 10kl€ je profite juste

de pas sortir trop d'argent alors que l'argent vaux plus rien voir le taux a 10 ans

pourquoi pas en profiter a juste titre...

Par

En réponse à gaetan09

Commentaire supprimé.

Le transport en France pèse pour 38% des émissions de Co2. La voiture est responsable de 57% de ces émissions.

CQFD 22% du CO2 Français est produit par nos véhicules de tourisme.

C'est autant que le résidentiel (23%) et l'industrie (21%) et pourtant c'est celui accusé de tous les maux.

Malheureusement, plus de 90% du budget de la transition énergétique est dévolu aux autres secteurs.

Donc oui ça coute cher, mais on préfère donner à l'industrie et à l'énergie plutôt qu'au citoyen. Et malgré cela, les émissions polluantes des autres secteurs majeurs ne baisse pas.

A se demander ce que l'on finance en fait?...

Par

En réponse à HUMANOIDU82

j'ai juste fait un credit a Tx a 0.00%% pour un petit montant a 10kl€ je profite juste

de pas sortir trop d'argent alors que l'argent vaux plus rien voir le taux a 10 ans

pourquoi pas en profiter a juste titre...

Oui c'est tout à fait une bonne gestion :bien:

Par

En réponse à Psykotick

Le transport en France pèse pour 38% des émissions de Co2. La voiture est responsable de 57% de ces émissions.

CQFD 22% du CO2 Français est produit par nos véhicules de tourisme.

C'est autant que le résidentiel (23%) et l'industrie (21%) et pourtant c'est celui accusé de tous les maux.

Malheureusement, plus de 90% du budget de la transition énergétique est dévolu aux autres secteurs.

Donc oui ça coute cher, mais on préfère donner à l'industrie et à l'énergie plutôt qu'au citoyen. Et malgré cela, les émissions polluantes des autres secteurs majeurs ne baisse pas.

A se demander ce que l'on finance en fait?...

la réponse est connu : on finance le train de vie de l'état... l'écologie est devenu un prétexte pour justifier la fiscalité...

Par

En réponse à GY201

Le E85 et le gazole végétal sont le type même des fausses bonnes idées. Faire en sorte que les terres agricoles soient détournée de la production de nourriture a deux effets pervers immédiats.

1- les surfaces dédiées à la production de nourriture diminuent et les risques de voir le retour de disettes n'est pas nul.

2- il n'y a aucune réglementation sur l'épandage de produits toxiques sur les cultures dédiées aux carburants. Le sols risquent d'être empoisonnés pour des décennies et devenir impropres a la production de nourriture. Le scandale de la chlordécone n'a pas servi de leçon.

Il n'y a pas de voie vertueuse, chaque choix déplace le problème. Il n'est pas possible non plus de stopper l'usage des moyens techniques qui facilitent la vie. Revoir la doxa du CO2 qui serait un polluant est la seule façon de sortir de cette impasse. Au nom de ce seul point, on accepte l'inacceptable, comme faire venir de l'huile de palme du bout du monde pour faire un gazole végétal.

.

Tu prends le problème à l'envers.

Il y a trop de monde sur terre.

Les pauvres se reproduisent trop vite.

Si la France avaient une population d'européene identique aux autres pays européens, le nombre moyen d'enfant par femme serait en dessous de 2, donc à l'équilibre. De plus il faut savoir que la forêt à progressé en France depuis un siècle. Il n'y a donc pas de problème de surface cultivable.

Mais voila, la France a un taux de fécondité supérieur à 2, à cause d'une certaine part de la population, qui a un état d'esprit accusant au moins 200 ans de retard. Du coup, il faut une fiscalité spéciale, qui malheureusement impacte le plus ceux qui réfléchissent à leurs actes.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire