Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Cabriolet d'occasion : le bon moment pour acheter ?

Dans Guide fiabilité / Actu occasion

Les cabriolets n'ont plus la cote, c'est un fait. Mais ils l'ont encore moins en hiver... Du coup, ne serait-ce pas le bon moment pour en acheter un à prix canon ? Bon sang, mais c'est bien sûr !

Cabriolet d'occasion : le bon moment pour acheter ?

La catégorie des cabriolets a connu un âge d'or, au début des années 2000, surtout lorsque sont apparus les coupés/cabriolets. Vous savez, ces autos qui permettent de rouler cheveux au vent lorsque la météo le permet, mais qui possèdent, une fois "capotés", un véritable toi en dur, parfaitement isolant et insonorisé.

À cette époque, il pouvait s'en écouler jusqu'à 45 000 exemplaires par an en France, que ce soit avec toit en dur ou en toile. Mais aujourd'hui, c'est un segment en totale perte de vitesse (moins de 12 000 ventes). Les constructeurs français se sont désengagés du marché. Finies les Peugeot 206, 207, 307 et 308 CC. Terminé la Renault Mégane CC. Exit les Ford Focus CC ou Astra CC. Il ne subsiste plus que des modèles de constructeurs premium, ou chez Volkswagen, qui garde un modèle, le T-Roc cabriolet.

Cependant, il existe toujours un marché de l'occasion pour ces véhicules, évidemment. Mais il se comporte un peu différemment par rapport à celui des autres catégories de véhicules. Et sur ce marché, on peut à certains moments faire de bonnes affaires, quand c'est difficile à d'autres.  

 

Cabriolet d'occasion : un marché saisonnier

En effet, contrairement au marché des citadines, compactes, ou SUV, qui s'il n'est pas totalement stable durant l'année, plonge en tout cas sèchement les mois de grandes vacances, le marché du cabriolet répond surtout à la météo. Ainsi, c'est justement à partir du printemps que les acheteurs commencent à s'y intéresser, pour le délaisser complètement en hiver. Et en été, il est au plus haut.

Les chiffres fournis par Google Trends sont édifiants. Par rapport à leur plus haut niveau qui se situe en juin ou juillet, les requêtes tapées dans le moteur de recherche américain sont plus de 50 % moins nombreuses sur les termes "cabriolet" ou "cabriolet d'occasion" durant les mois de décembre, janvier ou février. Et l'intérêt commence à remonter en mars ou avril.

Les courbes de Google concernant les requêtes sur les termes "cabriolet" et "cabriolet d'occasion" sont claires. C'est au plus bas en hiver, et au plus haut en été.
Les courbes de Google concernant les requêtes sur les termes "cabriolet" et "cabriolet d'occasion" sont claires. C'est au plus bas en hiver, et au plus haut en été.

C'est également le cas sur les sites de petites annonces. Les informations en provenance de notre partenaire La Centrale font état d'une courbe dans les critères de recherche d'annonces équivalente à celle de Google. Et les prix de vente eux, sont au plus bas en ce moment, tandis qu'ils peuvent grimper de 10 à 15 % à partir du mois de mai... A contrario, les mises en vente se font beaucoup en automne et en hiver, une fois que les propriétaires ont bien profité des mois les plus chauds et cléments. Il se retrouve donc plus d'offre et moins de demande durant cette période, ce qui fait baisser les prix.

Résultat, c'est à partir du mois d'octobre qu'il faut commencer à regarder les annonces, et en ce moment, les prix sont au plus bas.

 

N'hésitez pas à faire des kilomètres

Du nord au sud, l'ensoleillement n'est pas le même. L'intérêt des acheteurs plus ou moins grand. Un vendeur du nord devra baisser ses prix. Faites donc le voyage si vous êtes du sud !
Du nord au sud, l'ensoleillement n'est pas le même. L'intérêt des acheteurs plus ou moins grand. Un vendeur du nord devra baisser ses prix. Faites donc le voyage si vous êtes du sud !

Le cabriolet répond aussi à une logique géographique. Il s'en vend beaucoup moins dans les Hauts-de-France qu'en Provence -Alpes-Côte d'Azur ou en Occitanie. Fort logique. Car si l'on veut profiter du principe même de décapotage et profiter de l'air libre, il vaut mieux bénéficier de 2 800 heures de soleil par an plutôt que de 1 400. Le marché de l'occasion suit la même logique. Beaucoup plus d'offre dans le sud que dans le nord, et par extension, plus d'acheteur au sud de la Loire qu'au nord de la Seine... Par exemple, en ce moment même, on trouve 342 annonces de vente de cabriolet sur La Centrale dans les Hauts-de-France, contre 1 235 en région PACA.

Ainsi, ceux qui ont tout de même tenté l'aventure du cabriolet dans le Nord ou le Pas-de-Calais se verront confrontés à une relative pénurie d'acheteur, plus encore les mois d'hiver.

Vous habitez dans le sud ? Dans ce cas, n'hésitez pas à regarder les annonces dans d'autres régions. Elles seront moins nombreuses, mais les prix seront plus attractifs, et les vendeurs plus enclins à faire des concessions sur le prix, car ils peinent à vendre. On peut facilement négocier 10 à 15 % du prix lorsqu'un vendeur n'a aucune touche depuis des mois, et que vous arrivez en acheteur providentiel.

Il faudra tout de même prendre plus de précautions que d'habitude, poser plus de questions au vendeur et demander plus de photos de l'auto, histoire de ne pas se déplacer pour rien.

 

Capote en toile contre toit en dur

Il existe aussi une différence assez notable dans les variations de prix entre les "vrais" cabriolet, à capote en toile, et les "coupés/cabriolets" à toit en dur. Les premiers répondent comme nous l'avons décrit à la saisonnalité et à la géographie. 

Les seconds y sont un peu moins sensibles. En effet, leur toit en dur limite les inconvénients lors des mois d'automne et d'hiver. Ils peuvent être utilisés toute l'année, de la même façon ou presque qu'une auto à toit en dur. On ne dit pas que c'est impossible avec un cabriolet à capote en toile, pas du tout. Mais c'est tout de même un peu différent.

Ainsi, les possibilités de négociation sont moins larges avec un CC qu'avec un cabriolet à capote souple. Vous ne pourrez pas invoquer face au vendeur l'argument du "en plus, c'est vraiment la bonne saison pour vendre/acheter", il vous rétorquera qu'avec le toit en dur, vous roulez toute l'année sans contrainte.

Nous l'avons vu, on peut observer et négocier des prix inférieurs jusqu'à 15 % selon le mois avec un vrai cabriolet. Avec un CC, n'espérez pas plus de 5 % de variation moyenne, voire pas du tout de possibilité de négo sur les stars du style Mercedes SLK ou BMW Série 3 ou 4.

 

Acheter un cabriolet, les points à vérifier

En dehors des vérifications d'usage, nécessaires en cas d'achat de n'importe quel véhicule d'occasion, il est certains points à vérifier plus spécifiquement lorsque l'on acquiert une voiture découvrable.

 - La capote : lorsqu'elle est en toile, il faut veiller à son bon état, au niveau des plis et des coutures en particulier. Le tout doit être bien étanche. Pour vérifier cela, proposez au vendeur de passer la voiture sous un tunnel de lavage (pas haute pression), à vos frais bien sûr. Elle doit bien s'amarrer au pare-brise. 

- La lunette arrière : lorsqu'elle n'est pas en verre, il faut veiller à ce qu'elle ne soit pas jaunie, ni fendue ou craquelée, ce qui serait synonyme de frais pour la remplacer, et de défaut d'étanchéité potentiel.

- Les sièges et les moquettes : rien ne doit montrer de trace d'humidité, de moisissures, d'auréoles, de taches… Cela laisserait augurer d'un défaut d'étanchéité, qu'il faudrait alors soigneusement traquer.

- L'armature métallique de la capote : elle ne doit montrer aucun signe de rouille, ni aucune déformation de structure. Son mouvement doit être fluide et sans point dur aussi bien à l'ouverture qu'à la fermeture.

- La manœuvre d'ouverture/fermeture : qu'elle soit manuelle ou électrique (toujours le cas sur les CC), son mouvement doit se faire de manière fluide et régulière, sans bruit anormal, sans à-coups. Le verrouillage doit s'effectuer correctement au niveau du pare-brise.

- Les systèmes électroniques de sécurité et voyants relatifs à la capote : dans le cas des CC, il existe des sécurités pour empêcher le toit de se déployer ou de se fermer à partir d'une certaine vitesse. Contrôlez leur bon fonctionnement. 

 

 

En savoir plus sur : Cabriolet

SPONSORISE

Actualité Cabriolet

Avis Cabriolet

Avis Peugeot 206 CcCC 1.6 16S (2003)

Par Devcore3576 le 30 Mars 2020 à 09h32

Lire l'avis»

Toute l'actualité

Commentaires (59)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Pas sûr...

Cet été je regardais pour un SLK 2 et j'en trouvais sur la centrale autour de 7k. En ce moment c'est 10k minimum.

Par

Perso j'ai adoré la classe C cabrio de la génération actuelle. Excellente qualité, design magnifique vu la complexité d'intégrer joliement une variante decouvrable sur ce genre de voiture et super agrément sur une c300 4matic. Je ne sais pas si cette motorisation existe en Europe, je n'en ai jamais vu de ce côté de l'Atlantique (certainement que les rejets CO2 y sont pour qqch...)

Sinon une plus ancienne Z3, très sympa pour commencer.

Par

Pour se promener dehors sans masque :bien:

Par

"vrais" cabriolet, à capote en toile, et les "coupés/cabriolets" à toit en dur. "

Un cab c'est une voiture que l'on utilise sans son toit qu'il soit en toile ou en dur !!

Acheter un cab est rouler fermé est vraiment n'importe quoi ...

Quand je vois le nombre de cab fermé, je ne comprends pas

C'est uniquement pour montrer à son voisin que l'on a un cab !!

Qu'il fasse 40 en plein soleil ou -10 toujours avec du soleil ... c'est open top

Par

En réponse à ricolapin

"vrais" cabriolet, à capote en toile, et les "coupés/cabriolets" à toit en dur. "

Un cab c'est une voiture que l'on utilise sans son toit qu'il soit en toile ou en dur !!

Acheter un cab est rouler fermé est vraiment n'importe quoi ...

Quand je vois le nombre de cab fermé, je ne comprends pas

C'est uniquement pour montrer à son voisin que l'on a un cab !!

Qu'il fasse 40 en plein soleil ou -10 toujours avec du soleil ... c'est open top

Non un cab ça se conduit en fin journée le soir ou le matin très tôt, sous 30 degrés le soleil qui tape et brule la c'est pas du tout agréable, le printemps et l'automne sont les deux saisons les plus agréables pour conduire un cabriolet

Par

En réponse à frank656

Non un cab ça se conduit en fin journée le soir ou le matin très tôt, sous 30 degrés le soleil qui tape et brule la c'est pas du tout agréable, le printemps et l'automne sont les deux saisons les plus agréables pour conduire un cabriolet

Oui évidement mais avec une casquette ça passe parfaitement même avec 40

Quoi qu'il en soit un cab c'est open top

Le toit n'est qu'un élément de secours

:buzz:

Par

En réponse à ricolapin

"vrais" cabriolet, à capote en toile, et les "coupés/cabriolets" à toit en dur. "

Un cab c'est une voiture que l'on utilise sans son toit qu'il soit en toile ou en dur !!

Acheter un cab est rouler fermé est vraiment n'importe quoi ...

Quand je vois le nombre de cab fermé, je ne comprends pas

C'est uniquement pour montrer à son voisin que l'on a un cab !!

Qu'il fasse 40 en plein soleil ou -10 toujours avec du soleil ... c'est open top

Je suis en partie d'accord avec toi. Je roule top down dès que l'occasion se présente.

En revanche, par 40°, c'est pas vraiment un plaisir.

Tu transpires à grosses gouttes sous le couvre-chef, et tu as le dos trempé de sueur.

Quant à décapoter par -10°...il est recommandé de ne pas manipuler les capotes en toile sous les -5°, au risque de la cisailler. Après, dans l'absolu, pourquoi pas, par temps sec et ensoleillé, il m'est arrivé de rouler top down par 0°, vitres levées et chauffage en marche. Les sièges chauffants sont d'un précieux recours dans ces conditions.:bien:

Par

Pour avoir eu une vrai cabrio ( 306) ce sont les seuls qui peuvent donner la sensation d'être en cabrio , les modernes ont le pare-brise trop penché au dessus de la tête ..donc ...sans les sensations et uniquement avec les inconvénients ....du coup je prends des voitures juste découvrables....histoire de ventiler....et de sentir le soleil en été...la seule qui reste ce doit être la mini ....c'est un vrai cabriolet

Par

Top down? Pourquoi pas topless?:biggrin:

Il y a maintenant longtemps de cela, j'ai vu, arrivant à Pont L'Abbé, une Bentley Le Mans (si, si, la vainqueur des 24H!) immatriculée en GB (what else?), totalement topless, avec à son bord deux gentlemen stoïques sous la pluie.

Au fait, la GB est un des plus gros marchés pour les cabriolets.

Pour info: une commerçante de mon douar vend une Beetle BVA (80000Km) . Elle cote 8500€, mais son garagiste prétend qu'on les négocie couramment aux environs de 15000€ .

Par

Je confirme ce que dit l'article. Je visais l'achat d'un cabriolet pas trop cher et j'ai trouvé mon bonheur fin décembre au travers d'un 207 CC Roland Garros full options état neuf avec moins de 100mkm à 6900€ dans un garage, avec garantie.

Bon maintenant il ne reste plus qu'à attendre le soleil qui se fait rare en région Centre Val de Loire :ange:

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire