Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

DESIGNbyBELLU - Dernier espace de liberté

Dans Futurs modèles / Design

À l’heure où trop de pragmatisme, de frilosité, de bonne conscience, bride la créativité des designers, leur ultime espace de liberté se concentre dans la catégorie des hypercars, souvent virtuelles, toujours ludiques et qui ne circuleront jamais que sur l’écran de nos utopies. Dernier exemple en date, la Lambo V12 Vision Gran Turismo.

DESIGNbyBELLU - Dernier espace de liberté

Lors de la récente exposition de concept-cars qui a eu lieu aux Invalides à Paris à la fin du mois de janvier, la principale surprise était constituée par la Lambo V12 Vision Gran Turismo. En effet, cette extravagante création n’avait jusque là été montrée qu’à une poignée de happy few, à Monaco dans le cadre d’une soirée organisée en novembre 2019 par la Fédération Internationale de l’Automobile pour la finale du championnat Gran Turismo.

Comme son nom l’indique, la Lambo (c’est le constructeur lui-même qui ose ce diminutif employé par tout le monde depuis des lustres) appartient à la longue lignée des machines conçues pour le jeu Gran Turismo Sport de la PlayStation 4. Cette nouvelle arme apparaîtra virtuellement à partir du printemps prochain.

Les constructeurs prennent très au sérieux ce qui n’est qu’un divertissement, un rêve, une diversion. On ne compte plus les marques qui ont collé leur logo sur des engins futuristes, extrêmes, complètement dingues et délibérément éloignées de toute préoccupation quotidienne.

Aujourd’hui, l’une des rares échappatoires sur laquelle peuvent s’aventurer les designers sont les machines créées pour les jeux vidéo. Ces voitures extravagantes sont aujourd’hui l’équivalent de ce qu’étaient les « dream cars » dans les années 1950, des créatures ambiguës se nourrissant des promesses de la conquête spatiale.

GT by Citroën
GT by Citroën

De nombreux constructeurs ont été sollicités pour créer des voitures fantastiques destinées à animer le jeu Gran Turismo. Même les constructeurs Français se sont pris au jeu… Souvenez-vous : Citroën avait été l’un des premiers à s’évader sur ce terrain avec la Gt by Citroën. C’était il y a douze ans (!). Dessiné par Takumi Yamamoto, le prototype a été élaboré en empruntant des composants mécaniques à une réplique de Ford GT 40. Le cockpit, dessiné par Pascal Grappey, était époustouflant, l’usage de la technique stéréo-lithographique permettant de créer des formes complexes habillées d’une finition reproduisant l’aspect du nickel ou du cuivre.

Vision Alpine
Vision Alpine

Aux Invalides, cette année, on pouvait aussi voir la vision d’Alpine sur le même registre, déjà dévoilée en ce même lieu en 2015.

Au cours de ces dernières décennies, d’innombrables étoiles ont filé dans cet part interstellaire de l’automobile. Car dans les studios de design, il reste quelques jeunes stylistes qui rêvent de GT « comme avant ». À longueur de journées, ils travaillent sur des voitures responsables, rationnelles, silencieuses, autonomes, politiquement correctes, compatibles avec les exigences environnementales, sociétales et psychologiques. La nouvelle génération de designers est même la plus impatiente de voir les belles promesses se concrétiser. Au point que beaucoup de designers claquent la porte des studios après quelques années passées dans des maisons où l’on continue à leur demander « de dessiner des engins aberrants comme des SUV », nous déclarait lors de l’exposition des Invalides un designer à peine sorti de l’école et déjà écœuré par les programmes ineptes imposés par le marketing.

DESIGNbyBELLU - Dernier espace de liberté
DESIGNbyBELLU - Dernier espace de liberté

La Lambo V12 Vision GT est une monoplace extravagante avec son poste de pilotage très avancé pour laisser toute la majesté au monstrueux douze cylindres. Agressive, extravertie, elle assume la violence et la fureur qu’elle inspire. Elle fait un bras d’honneur à la bien pensance, au down sizing, aux règles, aux règlements, à toutes les frustrations.

DESIGNbyBELLU - Dernier espace de liberté

Mais au-delà de la liberté débridée, l’équipe de Mitja Borkert, a effectué un vrai travail de style qui connaîtra forcément des rebondissements sur la production de série.

Avec de telles berlinettes, nous voilà revenus au temps où l’industrie automobile osait imaginer des voitures de rêve. C’était au siècle dernier. Aujourd’hui, il ne reste aux créateurs pour s’évader que ces exercices qui relèvent du jeu de rôle et de l’escape game. Notre époque a les rêves qu’elle mérite. Or vu ce qui se prépare, notre époque mérite de s’évader le temps d’un jeu.

Portfolio (5 photos)

SPONSORISE

Actualité Lamborghini

Toute l'actualité

Forum Lamborghini

Commentaires (6)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

BOF je préfère les dreamscar des années 50 et 60.

Par

Je la trouve vraiment magnifique cette lambo :bien:

Je vois arriver ceux du genre caffelatte qui seront là pour nous dire que les françaises c'est nul :coolfuck:

Par

"À l’heure où trop de pragmatisme, de frilosité, de bonne conscience, bride la créativité des designers..."

Certains trouvent au contraire que ce sont les contraintes qui poussent à l'imagination et à la créativité. Mais M. Bellu semble être plus de ceux qui geignent que "c'était mieux avant"

Par

En réponse à beniot9888

"À l’heure où trop de pragmatisme, de frilosité, de bonne conscience, bride la créativité des designers..."

Certains trouvent au contraire que ce sont les contraintes qui poussent à l'imagination et à la créativité. Mais M. Bellu semble être plus de ceux qui geignent que "c'était mieux avant"

Il est probablement inspiré par son propre look de notaire ! ;-)

Par

C'est l'avantage du jeu vidéo: Les plus beaux délires sont possibles, puisqu'il est possible de s'affranchir des contraintes du réel. Comme par exemple les deux facettes du pare-brise de la Lambo qui deviennent miraculeusement invisibles sur la vue intérieure.

Pour le reste, dans un monde industriel où la rentabilité prime sur tout le reste, et où la chasse aux coûts est devenue une religion, faut plus trop espérer de designs vraiment audacieux autres que virtuels... :bah:

Par

En réponse à beniot9888

"À l’heure où trop de pragmatisme, de frilosité, de bonne conscience, bride la créativité des designers..."

Certains trouvent au contraire que ce sont les contraintes qui poussent à l'imagination et à la créativité. Mais M. Bellu semble être plus de ceux qui geignent que "c'était mieux avant"

Est-ce que je suis dans cette case de «notaire» pensant que «c'était mieux avant»?

En tout cas j'ai une préférence pour les dessins fins et épurés façon Mazda «kodo» face aux excentricités qui laissent penser que le style manga est épuré. J'ai un brin de nostalgie pour l'école esthétique italienne des années '60 et '70 et je pense que, même en art, un projet n'est abouti que lorsqu'il n'y a plus rien a enlever. A ce titre la nouvelle Ferrari Roma est une pure merveille et cette Lambo une horreur qui n'existe même pas, l'histoire de ce constructeur (voir la Espada) mérite mieux.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire