Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

E85 : la conversion enfin possible avec les modèles essence à filtre à particules

Dans Pratique / Autres actu pratique

E85 : la conversion enfin possible avec les modèles essence à filtre à particules

Un nouvel arrêté autorise l'installation d'un kit E85 sur les modèles essence de plus de 15 CV et sur les modèles essence avec filtre à particules.

L'homologation des kits de conversion au superéthanol E85 se fait par étapes depuis fin 2017. En ce début mars, avec la publication d'un arrêté au Journal officiel modifiant la réglementation, deux nouveautés sont à noter.

D'une part, il va être possible d'homologuer et donc d'installer un kit sur les véhicules de plus de 15 CV. D'autre part, et c'est peut-être le plus important : on va pouvoir convertir une voiture essence dotée d'un filtre à particules (FAP). Cet élément est obligatoire sur les nouveaux modèles essence depuis 2017. Des tests menés à l'UTAC (Union Technique de l'Automobile, du motocycle et du cycle) ont pu valider les compatibilités techniques. Le texte de l'arrêté entre en vigueur le 1er avril 2021.

Résultat, la plupart des voitures essence mises en service depuis le 1er janvier 2001 et compatibles SP95 E10 peuvent être dotées d'un boîtier Flexfuel. Il faut bien sûr opter pour un boîtier qui a eu l'homologation de l'État. Ce qui correspond à 9 voitures essence sur 10.

Le kit de conversion permet de rouler avec l'E85, un carburant qui coûte un peu moins de 70 centimes le litre. Il trouve tout son intérêt avec l'envolée des prix des carburants ces dernières semaines. Le SP 95 E10 et le gazole ont retrouvé leur niveau d'avant pandémie. Si l'E85 entraîne une surconsommation de 20 à 25 %, on rentabilise donc rapidement l'installation du lit.

Sébastien Le Pollès, président de la société Flexfuel Energy Development, leader du marché des boîtiers de conversion et qui a œuvré à l'élargissement aux modèles à FAP, a déclaré : "La qualité du travail effectué depuis trois ans par les installateurs habilités, la filière éthanol et les fabricants a su convaincre l’État. L’arrêté modificatif confirme le potentiel du marché et la volonté du Gouvernement de favoriser les agro-carburants dans la décarbonation du secteur des transports".

    Mots clés :

  • E85

SPONSORISE

Dernières vidéos

Toute l'actualité

Commentaires (98)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Excellente nouvelle !

En espérant que les boitiers homologués soit aussi bon qu'une cartographie sur mesure, sinon je préfère être dans l'illégalité que de me soumettre à l'absurdité bureaucratique française.

Après, vous savez ce que l'on dit, il existe 3 type de lois : celles que l'on déroge, celles que l'on viole et celles qu'on outrepasse. :biggrin:

Ca va permettre de rouler en 6 cylindres et plus avec les coût de roulage d'un 3 cylindres anémiques en étant dans le cadre de la lois cette fois ci. :bien:

Par

"on rentabilise donc rapidement l'installation du lit."

Ah ça c'est sur ! :lol:

Par

La reprogrammation devrait être autorisée aussi, c'est bcp plus efficace que ces boitiers merdiques qui coûtent rien a produire en plus à ralanger le temps d'injection après le calculateur,les consommations affichés sur l'ordinateur de bord sont complètement fausses .

Encore un plan merdique du gouvernement pour faire tourner le pognon style panaux photovoltaïque, isolation...

Pas foutu de faire quelque-chose correctement.

Par

C'est très interessant ! Il n'y a plus de limite en cv fiscaux.

Mais il faudrait aussi agréer certains spécialistes pour faire les reprog.

Car je n'ai pas confiance dans les boitiers (a tort ou raison je ne sais pas) mais je prefere modifier la carto et qu'elle soit adaptée plutot que de la leurrer.

En attendant je roule toujours au SP95/98, car c'est surtout le potentiel conflit avec l'assurance dont je me méfie.

Par

En réponse à Automotoman

La reprogrammation devrait être autorisée aussi, c'est bcp plus efficace que ces boitiers merdiques qui coûtent rien a produire en plus à ralanger le temps d'injection après le calculateur,les consommations affichés sur l'ordinateur de bord sont complètement fausses .

Encore un plan merdique du gouvernement pour faire tourner le pognon style panaux photovoltaïque, isolation...

Pas foutu de faire quelque-chose correctement.

Oui clairement pour les connaisseurs , mais pour la masse des moutons incultes ...

Par

La reprogrammation c'est bien mieux que ces boîtier pour moins cher toujours dans l'escrologie je vois car elle n'est pas encore légale.

Par

En réponse à 360Magnum

La reprogrammation c'est bien mieux que ces boîtier pour moins cher toujours dans l'escrologie je vois car elle n'est pas encore légale.

Après il y a légal et légal.

Je m'explique :

Peu de gens le savent, mais en réalité vous ne risquez rien au niveau de votre assurance avec une reprogrammation sans modification de puissance à l'éthanol.

Quel est le risque initial ? Que l'assurance ce décharge en cas d'accident corporel.

Sauf que, pour que l'assurance puisse ce décharger, elle doit maintenant, justifier que la modification a causée, entrainée ou aggravée l'accident.

Donc s'il y a modification de puissance, vous n'y couperez pas (sauf si votre véhicule était à l'arrêt au moment de l'accident :biggrin:) mais sans modification de puissance, l'assurance ne pourra pas devant un tribunal justifier que la modification certes illégale de la voiture a eu un rôle dans l'accident.

Donc au final rouler en cartographie éthanol sans modification de puissance, juridiquement vous ne risquez rien du tout !

C'est comme rouler avec de l'éthanol dans le réservoir avec une voiture non converti ou non flex fuel d'origine. C'est illégal. Mais encore une fois juridiquement vous ne risquez rien à moins que le fait d'avoir mis de l'éthanol dans votre réservoir.

C'est comme rouler avec des feux led en seconde monte : ce n'est pas homologué. Cependant si l'accident est en plein jour ou que même il est de nuit mais que l'éclairage, la visibilité, etc... n'a joué aucun rôle dans l'accident, vous serez indemnisés. L'assurance ne pourrait pas par exemple sur un accident en plein jour sur autoroute à cause d'un non respect des distances de sécurité, ne pas indemnisé l'assuré sous prétexte qu'il a des feux led non homologué.

Par

En réponse à Axel015

Après il y a légal et légal.

Je m'explique :

Peu de gens le savent, mais en réalité vous ne risquez rien au niveau de votre assurance avec une reprogrammation sans modification de puissance à l'éthanol.

Quel est le risque initial ? Que l'assurance ce décharge en cas d'accident corporel.

Sauf que, pour que l'assurance puisse ce décharger, elle doit maintenant, justifier que la modification a causée, entrainée ou aggravée l'accident.

Donc s'il y a modification de puissance, vous n'y couperez pas (sauf si votre véhicule était à l'arrêt au moment de l'accident :biggrin:) mais sans modification de puissance, l'assurance ne pourra pas devant un tribunal justifier que la modification certes illégale de la voiture a eu un rôle dans l'accident.

Donc au final rouler en cartographie éthanol sans modification de puissance, juridiquement vous ne risquez rien du tout !

C'est comme rouler avec de l'éthanol dans le réservoir avec une voiture non converti ou non flex fuel d'origine. C'est illégal. Mais encore une fois juridiquement vous ne risquez rien à moins que le fait d'avoir mis de l'éthanol dans votre réservoir.

C'est comme rouler avec des feux led en seconde monte : ce n'est pas homologué. Cependant si l'accident est en plein jour ou que même il est de nuit mais que l'éclairage, la visibilité, etc... n'a joué aucun rôle dans l'accident, vous serez indemnisés. L'assurance ne pourrait pas par exemple sur un accident en plein jour sur autoroute à cause d'un non respect des distances de sécurité, ne pas indemnisé l'assuré sous prétexte qu'il a des feux led non homologué.

C'est comme rouler avec de l'éthanol dans le réservoir avec une voiture non converti ou non flex fuel d'origine. C'est illégal. Mais encore une fois juridiquement vous ne risquez rien à moins que le fait d'avoir mis de l'éthanol dans votre réservoir ait un rôle dans l'accident.

Par

L'avantage du boîtier: il reste possible de retourner vers les SP de façon assez simple. La reprogrammation est une opération moins facilement réversible. En plus, je ne suis pas certain qu'un programme sorti d'un atelier soit réellement meilleur, existe-t-il des reprogrammations constructeur? Hors Brésil, je crains que non.

A chacun de voir.

Par

En réponse à Caraphael

C'est très interessant ! Il n'y a plus de limite en cv fiscaux.

Mais il faudrait aussi agréer certains spécialistes pour faire les reprog.

Car je n'ai pas confiance dans les boitiers (a tort ou raison je ne sais pas) mais je prefere modifier la carto et qu'elle soit adaptée plutot que de la leurrer.

En attendant je roule toujours au SP95/98, car c'est surtout le potentiel conflit avec l'assurance dont je me méfie.

Ce n'est pas un leurre, c'est juste une augmentation du temps d'ouverture des injecteurs pour éviter une alarme liée au temps maxi d'ouverture qui donne alors un faux défaut moteur. A charge partielle, pas besoin de boîtier tant que ce temps maxi n'est pas atteint.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire