Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Face à la flambée des prix, les vols de carburant explosent

Face à la flambée des prix du carburant, les gendarmes constatent une hausse des vols de carburant. Particuliers et professionnels voient leurs réservoirs siphonnés. La gendarmerie donne quelques conseils pour y échapper.

Face à la flambée des prix, les vols de carburant explosent

À chaque flambée du prix des carburants, le phénomène se répète en France. Les vols d’essence se multiplient et touchent absolument tout le monde. Particuliers comme professionnels. Les quotidiens régionaux à l’image de Ouest France se font l’écho de cette montée en puissance des actes de « filouterie de carburant ». Par exemple en début de mois, dans la Sarthe, une auto-école a vu plus de 1 000 litres de carburant dérobés, pour un préjudice estimé entre 1 300 et 1 400 €. Ou encore récemment en Seine-et-Marne, où deux hommes ont été interpellés, à bord d’un utilitaire contenant 500 litres de carburant dans des bidons, sans pouvoir révéler la provenance de l’essence.

En Dordogne, 42 vols ont déjà été commis cette année, c’est plus que toute l’année 2020 expliquait la gendarmerie au micro de BFMTV. Les routiers sont principalement ciblés. L'escadron départemental de sécurité routière multiplie les messages de préventions : "On conseille aux chauffeurs routiers de stationner sur des grands parkings éclairés et de ne pas faire le plein avant de stationner la nuit", explique le Capitaine Frédéric Remy.

500 litres peuvent être collectés en à peine 30 secondes

Plusieurs sociétés de transport s’inquiètent de la hausse de ces délits qui pèsent sur leur trésorerie. Antonin Gaumard, réparateur de camions en Gironde explique dans les colonnes du Figaro que ces vols représentent un préjudice de 1 600 € pour sa société. « À chaque fois, le mode opératoire est identique : des malfaiteurs font irruption en pleine nuit et siphonnent les réservoirs des poids-lourds. Ils revendent le carburant à 1 euro ou 1,20 euros. À ce prix-là, il y a de la demande ».

Aujourd'hui, un réservoir peut être très rapidement siphonné, à condition d'avoir l'équipement adéquat. 500 litres peuvent être collectés en à peine 30 secondes. Si certains dérobent de tels volumes, d'autres voient plus petit et se contentent de quelques bidons. Quoiqu'il en soit, les professionnels de la route s’attendent à voir les tentatives de vol se multiplier avant les fêtes de fin d’année.  

6 millions de litres d’essence volés chaque année en France

Les entreprises de sécurité observent également ce phénomène. « Nos capteurs détectent environ 10 % de tentatives de vols en plus depuis la hausse des tarifs », indique auprès du Figaro la marque G-Keep, qui installe des systèmes de détection des vols dans les réservoirs d’engins agricoles, de construction ou de transports.

Selon les chiffres du service statistique ministériel de la sécurité intérieure (SSMSI), plus de 6 410 infractions de ce type ont été constatées en 2016 et 2017, un peu moins de 5 000 en 2019 et près de 3 000 en 2020 ce qui représente en environ 6 millions de litres d’essence volés chaque année en France uniquement dans le domaine du transport routier.

Les conseils de la Gendarmerie Nationale

Pour y échapper la gendarmerie donne quelques conseils. « Il est primordial d’éviter de remplir son réservoir la veille d’un week-end, le vendredi soir par exemple. Au contraire, privilégier le lundi matin semble plus responsable avant de partir au travail, de sorte à consommer du carburant dans la semaine. »
Voici d'autres astuces :

 -   Positionner le cache de votre réservoir côté circulation afin de le rendre visible par tous. Ainsi, votre véhicule sera moins sélectionné du fait de sa forte exposition aux regards.

-    Fermer à clef le bouchon du réservoir (et pourquoi pas s’armer d’un cadenas en supplément).

-    Acheter un dispositif d'anti-siphonnage qui se connecte à l'alarme du véhicule et envoie un message au propriétaire en cas de siphonnage.

-    S’équiper d’une crépine perforée : elle empêche l’introduction d’un tuyau dans le réservoir.

-    Stationner son véhicule dans un box ou un garage

SPONSORISE

Toute l'actualité

Dernières vidéos

Commentaires ()

Déposer un commentaire