Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

La pénurie de lithium guette la voiture électrique

Dans Ecologie / Electrique / Véhicules électriques

La pénurie de lithium guette la voiture électrique

Certaines grandes entreprises du secteur de la tech annoncent arriver à court d'approvisionnement en lithium. Le métal, dont les prix ont explosé, pourrait manquer à l'industrie automobile.

En pleine période de croissance, la voiture électrique va-t-elle tomber en panne de lithium ? La question se pose après que certaines grandes entreprises du monde de la tech aient discrètement confirmé un problème d'approvisionnement. Selon nos informations, le géant japonais Nikon aurait en effet annoncé à certains de ses partenaires professionnels qu'il n'y a plus assez de lithium pour pouvoir confirmer les livraisons de futurs produits. Ceux déjà en stock seront livrés, mais ensuite, ce pourrait être le grand flou.

Un phénomène qui n'épargnera pas l'automobile, déjà empêtrée dans des problèmes d'approvisionnement en semi-conducteurs. La forte hausse des ventes de voitures électriques et l'augmentation de l'offre met une énorme tension sur le marché du LCE ("lithium carbonate équivalent", la valeur utilisée pour les échanges de lithium au niveau mondial) qui atteint des sommets : 22 000 dollars la tonne en Chine. Nous tutoyons les records de 2018.

Surtout, selon les analystes, le problème du déficit de lithium se poserait assez rapidement. La demande en LCE devrait croître d'environ 26 % pour atteindre les 450 000 tonnes, dépassant l'offre mondiale de plus de 10 000 tonnes. Ceci dans un contexte où la croissance des véhicules électriques est à certains endroits à trois chiffres. Ces deux paramètres ne sont évidemment pas compatibles et vont se telescoper.

Le nouvel or noir est donc déjà au centre de tensions sur les marchés. "Actuellement, c'est très simple : le marché est tellement tendu que les acteurs se battent férocement pour tenter de sécuriser le moindre petit stock de lithium" explique un trader spécialisé basé à Genève.

La marge de manoeuvre des constructeurs

Ce contexte encourage encore un peu plus les constructeurs à investir dans la recherche pour se passer de ces métaux dont l'extraction et la production constituent un quasi monopole de la Chine et de l'Australie. Si certains essaient effectivement de se passer du cobalt, c'est nettement plus compliqué pour le lithium.

Se pose alors inévitablement la question du recyclage des batteries pour récupérer le lithium. Récemment, le PDG de Volkswagen s'est illustré en annonçant une stratégie de mainmise sur ses batteries pour récupérer les précieux métaux en bout de chaîne.

Mais "recyclable" ne veut pas forcément dire "recyclé". On le sait pour les emballages et le tri sélectif, mais c'est encore plus vrai pour le lithium. C'est même très rarement le cas puisqu'au niveau mondial, à peine moins de 5 % des batteries au lithium sont recyclées ! La raison est simple : c'est plus économique de l'extraire plutôt que de le recycler. Toutefois, avec un prix à la tonne qui ne cesse de monter, les constructeurs mais aussi les acteurs privés spécialisés n'auront tôt ou tard d'autre choix que de mettre le paquet sur le recyclage, en particulier lorsque les premiers cycles de véhicules reviendront en fin de vie. Et c'est d'ailleurs déjà le cas !

En attendant, les concessionnaires devront composer avec des délais de livraison incertains et à rallonge....

SPONSORISE

Dernières vidéos

Toute l'actualité

Commentaires (151)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

C'est bien, on touche déjà les limites de la technologie pour seulement quelques % de ventes... :dodo:

Quand on dit qu'elle n'a pas d'avenir on se fait taper sur le doigts, et pourtant l'actualité ne cesse de dire et répéter qu'il n'y a pas d'avenir pour les voitures à piles. :bah:

Comme d'hab les politiques réaliseront leur erreur avec 10 ans de retard : rdv en 2035 pour la panique généralisée quand tout le monde sauf eux aura compris depuis longtemps que les batteries sont une impasse, décidément l'humain a du mal à apprendre de ses erreurs passées (diesel)...

:violon:

Par

22 000 dollars la tonne, ça ne me parle pas. Il aurait été intéressant de comparer avec les cours d'il y a 1 an, 3 ans ou 5 ans pour se faire une idée.

Enfin bon, il est un peu tard pour découvrir que le lithium n'est pas une ressource inépuisable et illimitée, et que la voiture électrique va vite arriver à ses propres limites !

Par

En réponse à -Nicolas-

22 000 dollars la tonne, ça ne me parle pas. Il aurait été intéressant de comparer avec les cours d'il y a 1 an, 3 ans ou 5 ans pour se faire une idée.

Enfin bon, il est un peu tard pour découvrir que le lithium n'est pas une ressource inépuisable et illimitée, et que la voiture électrique va vite arriver à ses propres limites !

Pourtant c'est dans la même phrase :

"22 000 dollars la tonne en Chine. Nous tutoyons les records de 2018."

Par

Déjà que les voitures sont de plus en plus chères, toutes ces pénuries vont encore plus faire monter les prix !!

Concernant le lithium, si la part de marché du VE qui est inférieure à 10% en Europe amène déjà des pénuries, ça promet pour demain.

Ceux qui prônent l'arrêt du thermique en 2030 ou 35, ont-ils anticipé tout cela ?

Permettez moi d'avoir quelques doutes.

Par

""""""""""""Mais "recyclable" ne veut pas forcément dire "recyclé". On le sait pour les emballages et le tri sélectif, mais c'est encore plus vrai pour le lithium. C'est même très rarement le cas puisqu'au niveau mondial, à peine moins de 5 % des batteries au lithium sont recyclées"""""""""""""""""""

Un passage important pour les fan boys VE ex Gasoil, qui t'expliquent le contraire, quant aux ressources évident que sans un vrai révolution technologique , il y aura problème , en tout cas perso par principe ce coltiner dans le châssis 200 kg , 300 kg , 500 kg ou plus de batterie pour espérer un peu d'autonomie me plait pas , et en dehors de la propulsion électrique en tant que telle.

Par

" En Afganistan, les talibans sont assis sur un gigantesque trésor inexploité qu'ils ne pourront pas valoriser sans aide : des réserves de fer, de bauxite, de chrome, de mercure, de cuivre, d'or, de pierres précieuses, de pétrole, de gaz... mais surtout de métaux rares, graphite, cobalt, lithium, composants indispensables dans la fabrication des véhicules électriques et autres technologies de la transition énergétique.La Chine est sur le coup, bien sûr.

Les enjeux sont énormes. Selon l'Agence internationale de l'énergie, la demande mondiale de lithium va être multipliée par 40 d'ici vingt ans. Là encore, la Chine veut prendre la main avant les Américains, qui sont déjà très dépendants d'elle pour les minerais clés liés aux nouvelles technologies. Même si la plupart des zones minières intéressantes sont situées dans des zones difficilement accessibles et qu'il y a encore beaucoup d'obstacles en termes d'insfrastructures, de bureaucratie et de corruption.Débarrassé de son encombrante tutelle américaine, le pays peut désormais s'offrir sans retenue à la Chine. Ce n'est qu'une question de temps.":bah:

Par

En réponse à PLexus sol-air

C'est bien, on touche déjà les limites de la technologie pour seulement quelques % de ventes... :dodo:

Quand on dit qu'elle n'a pas d'avenir on se fait taper sur le doigts, et pourtant l'actualité ne cesse de dire et répéter qu'il n'y a pas d'avenir pour les voitures à piles. :bah:

Comme d'hab les politiques réaliseront leur erreur avec 10 ans de retard : rdv en 2035 pour la panique généralisée quand tout le monde sauf eux aura compris depuis longtemps que les batteries sont une impasse, décidément l'humain a du mal à apprendre de ses erreurs passées (diesel)...

:violon:

Qu'à cela ne tienne, les Chinois ont corrompus plein de pays d’Afrique et d'Amerique du Sud et vont ravager les terres vierges et les sols rares pour extraire ce qu'il faut.

Par

IL n'aura fallu que 2% du parc mondial pour déjà arriver aux limites.

Qui dit pénurie va dire augmentation des tarifs.

Ce sera idem pour le cuivre.

Par

Il me semble que le lithium est également prescrit pour les troubles bipolaires.

Britney risque de répéter un câble. :biggrin:

Par

ah peine le VE s'envole et c'est déjà la cata qu'on était beaucoup à prédire ici ou ailleurs ? pas possible essayez au moins de nous faire mentir quelques années :biggrin:

Oui c'est gratuit mais ça me fait plaisir

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire