Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

La prime à la casse exceptionnelle sur le point d'être épuisée, des changements à venir

Dans Economie / Politique / Marché

La prime à la casse exceptionnelle sur le point d'être épuisée, des changements à venir

Le ministre de l'Économie a indiqué que le dispositif spécial relance sera prolongé, mais modifié. Le flou demeure toujours sur les dates.

Une chose est sûre : la prime à la casse plus généreuse mise en place le 1er juin pour relancer le marché est un succès. Mais la situation du dispositif est très floue. Le gouvernement avait fixé comme première condition un nombre limité de 200 000 primes. Sauf qu'il n'a pas d'outil officiel pour faire un décompte !

Depuis mi-juin, il se base donc sur des estimations, à l'aide des données de ses services et de celles du CNPA, qui sonde de son côté une centaine de distributeurs automobiles. Et selon le CNPA, 125 000 demandes avaient été faites entre le 1er juin et le 8 juillet. Le CNPA pensait que le cap des 200 000 serait atteint plutôt fin août, prenant en compte un ralentissement habituel des ventes en été.

Mais surprise, Bruno Le Maire, ministre de l'Économie, a déclaré aujourd'hui devant le Sénat lors de la discussion sur le projet de budget rectificatif pour 2020 que "les 200 000 primes à la conversion prévues seront épuisées d'ici la fin du mois de juillet". Soit d'ici une quinzaine de jours seulement.

La situation est confuse car le gouvernement doit fixer une date de fin officielle à cette prime généreuse par décret. Attendu depuis plusieurs jours pour enfin clarifier les choses, le décret n'a toujours pas été publié.

D'ici là, les nouvelles conditions continuent de s'appliquer. Et après ? Bruno Le Maire a dit : "Nous garderons, après ce dispositif, une prime à la conversion attractive pour accélérer la baisse des émissions de CO2 et le renouvellement du parc automobile français". Mais il y aura des aménagements. En clair, la formule suivante devrait être un peu moins généreuse, peut-être en abaissant le seuil de distinction financière, mais être plus généreuse que ce qui était proposé avant le 1er juin.

SPONSORISE

Dernières vidéos

Toute l'actualité

Commentaires (11)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

De toute façon en ce moment c'est le père Noël qui passe tous les jours... tiens, un exemple: le patronat a négocié une baisse des charges sur les implantations industrielles.

Ils s'attendaient à obtenir quelque chose comme 5 milliards de baisse.

Et paf ! Ce bon Lemaire leur en accorde carrément 20 !

Sur la base de relocalisations d'usines parties ailleurs ?

Tu parles... même pas... juste pour rendre plus attractif le pays.

Tu crois vraiment que Rîno ou Pigeot vont faire revenir leurs centres de production turcs ou marocains au pays ?

Ils doivent bien se marrer ce soir de tant d'angélisme de ce bon Bruno...

Et c'est bien entendu le déficit des comptes publics qui paiera... comprendre tes gosses si t'en as.

Par

nos petits enfant bah va pas etre facile...méme nos Djeunes de 30 balais

Par

"Nous garderons, après ce dispositif, une prime à la conversion attractive pour accélérer la baisse des émissions de CO2 et le renouvellement du parc automobile français".

Si c'est pour réellement faire baisser les émissions de CO2....sans apporter quoi que ce soit au niveau de l'emploi (faute de relocalisation) je n'en voit pas l'intérêt;

Qui dit manque d'emploi, dit manque de salaire, donc diminution de la consommation et nécéssité d'une redistribution d'allocations diverses.

Qui dit délocalisation dit production et pollution ailleurs...Sans compter le transport...(Certains modèles commandés demandent 2 à 4 semaines de délai supplémentaire rien que pour le transport)

Qui dit achat d'un modèle fabriqué ailleurs dit absence de recette concernant les charges patronales...

Au bout du compte, ces fameuses aides

Par

En réponse à ZZTOP60

"Nous garderons, après ce dispositif, une prime à la conversion attractive pour accélérer la baisse des émissions de CO2 et le renouvellement du parc automobile français".

Si c'est pour réellement faire baisser les émissions de CO2....sans apporter quoi que ce soit au niveau de l'emploi (faute de relocalisation) je n'en voit pas l'intérêt;

Qui dit manque d'emploi, dit manque de salaire, donc diminution de la consommation et nécéssité d'une redistribution d'allocations diverses.

Qui dit délocalisation dit production et pollution ailleurs...Sans compter le transport...(Certains modèles commandés demandent 2 à 4 semaines de délai supplémentaire rien que pour le transport)

Qui dit achat d'un modèle fabriqué ailleurs dit absence de recette concernant les charges patronales...

Au bout du compte, ces fameuses aides

on les financera avec quoi????

Par

Encore ces aides ? Il serait bon de les arrêter une fois pour toutes. Plus de bonus ni malus escrologique et subventions publiques en tout genre. Enfin ce n'est pas avec ces gouvernements de pacotille que la pays ira mieux. Ce sera même pire dans quelques années puisque ça fait 30 ans qu'on file du pognon sans l'avoir dans les caisses et en plus sans contrepartie. Ah ben oui les patrons rigolent bien, les boîtes sont renflouées par le con-tribuable.

Par

En réponse à Boxer Engine

Encore ces aides ? Il serait bon de les arrêter une fois pour toutes. Plus de bonus ni malus escrologique et subventions publiques en tout genre. Enfin ce n'est pas avec ces gouvernements de pacotille que la pays ira mieux. Ce sera même pire dans quelques années puisque ça fait 30 ans qu'on file du pognon sans l'avoir dans les caisses et en plus sans contrepartie. Ah ben oui les patrons rigolent bien, les boîtes sont renflouées par le con-tribuable.

Oui, je suis également contre cette mesure alors que je suis pro-écologie (ce que j'appelle la "vraie" écologie, avec des mesures fortes sur la baisse de la pollution et la préservation de la planète et qui propose en plus des avancées sociales importantes - pour les plus modestes en particulier avec une meilleure répartition des richesses - et de nombreux emplois).

Ou plutôt cette prime donne l'illusion que le gouvernement veut faire de l'"écologie" (escrologie est en effet plus adapté) avec une mesurette d'ajustement. D'une part, la pollution est toujours là mais plus sous notre nez, ce qui la rend encore plus insidieuse. Mais en plus, on n'en est plus à faire des économies de bout de chandelle en l'état actuel de la planète (sans compter les autres points que le dérèglement climatique, car c'est loin d'être le seul souci et pas forcément le pire actuellement).

La France pollue plus que les objectifs, pourtant timides, qu'elle proposait elle-même d'atteindre à la COP21 et on nous propose cette solution : quelques miettes de CO2 en moins, alors que dans le même temps le trafic aérien ne cesse de s'intensifier et pollue autrement plus... Trafic aérien qui, après le confinement, doit être relancé au plus vite. L'argent perdu dans cette mesurette de bonne conscience devrait être mieux utilisé... Si ce n'était pas aussi grave, ça en serait comique.

Par

Il faut arrêter ces stupidités et ces aides.

Que les adeptes des foutaises de transition écologique nous expliquent d'abord pourquoi par habitant la France émet 2 fois moins de CO2 que l'Allemagne en dépit de son plan archi écolo éolo-solaire à 300 Milliards d'Euros (tout ça pour "seulement" 35% de son énergie électrique) , 2 fois moins que les pays_Bas et leurs vélos, 2 fois moins que la Norvège et ses Tesla à tous les coins de rue.

Qu'ils nous expliquent aussi pourquoi la France est par habitant au 23° rang au sein de l'Union Européenne et émet 34% de CO2 de moins que la moyenne Européenne ... et je ne compare pas avec les USA, Canada, Russie, Japon, Corée, Australie, ...

Qu'ils méditent que le solaire a pour principal intérêt de produire plus de CO2 que le mix énergétique Français et qu'avec l'éolien l'intérêt c'est mécaniquement d'augmenter le prix de l'électricité en dépit des aides massives ses contribuables français ... le solaire installé avant 2010 a coûté TROIS fois le prix de l'EPR de Flamanville pour produire (quand il y a du soleil donc pas tout le temps) 1/4 de l'énergie ... l'éolien en mer de 2022 va aussi coûter 40 Milliards d'Euros, soit Trois Fois l'EPR pour fournir la moitié de l'électricité (et pas tous les jours ... seulement quand il y a du vent)

Vous aimez aimé l'EPR qui est passé de 4 à 12 Milliards d'Euros alors réjouissez vous avec le renouvelable écolo qui coûte TROIS a SIX fois plus cher

Bref ne cédez pas à ce discours écolo qui conduire à encore plus délocaliser la production industrielle

Plus de détails sur le CO2 in http://blogs.caradisiac.com/pollution-automobile/theoreme-rechauffement-climatique-8139075.html

Plus de détails sur l'électricité renouvelable in http://blogs.caradisiac.com/pollution-automobile/entourloupes-electricite-electriques-8172341.html

Par

En réponse à ceyal

Il faut arrêter ces stupidités et ces aides.

Que les adeptes des foutaises de transition écologique nous expliquent d'abord pourquoi par habitant la France émet 2 fois moins de CO2 que l'Allemagne en dépit de son plan archi écolo éolo-solaire à 300 Milliards d'Euros (tout ça pour "seulement" 35% de son énergie électrique) , 2 fois moins que les pays_Bas et leurs vélos, 2 fois moins que la Norvège et ses Tesla à tous les coins de rue.

Qu'ils nous expliquent aussi pourquoi la France est par habitant au 23° rang au sein de l'Union Européenne et émet 34% de CO2 de moins que la moyenne Européenne ... et je ne compare pas avec les USA, Canada, Russie, Japon, Corée, Australie, ...

Qu'ils méditent que le solaire a pour principal intérêt de produire plus de CO2 que le mix énergétique Français et qu'avec l'éolien l'intérêt c'est mécaniquement d'augmenter le prix de l'électricité en dépit des aides massives ses contribuables français ... le solaire installé avant 2010 a coûté TROIS fois le prix de l'EPR de Flamanville pour produire (quand il y a du soleil donc pas tout le temps) 1/4 de l'énergie ... l'éolien en mer de 2022 va aussi coûter 40 Milliards d'Euros, soit Trois Fois l'EPR pour fournir la moitié de l'électricité (et pas tous les jours ... seulement quand il y a du vent)

Vous aimez aimé l'EPR qui est passé de 4 à 12 Milliards d'Euros alors réjouissez vous avec le renouvelable écolo qui coûte TROIS a SIX fois plus cher

Bref ne cédez pas à ce discours écolo qui conduire à encore plus délocaliser la production industrielle

Plus de détails sur le CO2 in http://blogs.caradisiac.com/pollution-automobile/theoreme-rechauffement-climatique-8139075.html

Plus de détails sur l'électricité renouvelable in http://blogs.caradisiac.com/pollution-automobile/entourloupes-electricite-electriques-8172341.html

Tout ça n'est pas.....faux!:bien:

Par

En réponse à gignac31

Commentaire supprimé.

je pense que ceux qui payent la taxe d'habitation sont contre ces aides, et que les autres sont pour.

malheureusement, les premiers ne sont que 20%, mais ce sont eux finalement, considérés comme les plus riches, qui payent quelque part ces aides.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire