Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info

Le président de Brembo Alberto Bombassei alerte sur l'électrification des gammes automobiles

Alberto Bombassei est le président de l’enseigne Brembo, spécialisée dans le dispositif de freinage des véhicules. Et il s’inquiète de l’accélération du monde automobile vers l’électrification des gammes des constructeurs à qui on a fait fondre un fusible. Il prévient du danger de cette ruée qui risque de donner les clés du marché à la Chine. Un avis d’autant plus intéressant que le même est également président de la Fondation Italie-Chine depuis juin 2018.

Le président de Brembo Alberto Bombassei alerte sur l'électrification des gammes automobiles

Alberto Bombassei n’a donc rien de viscéral contre l’empire du milieu. Mais la situation actuelle l’inquiète. Dans les colonnes de Tuttomotoriweb, il explique son point de vue sur les voitures électriques. Une voix dans le désert qui dit aussi tout haut ce que beaucoup pensent tout bas. Mais parler ainsi, c’est aussi politiquement s’exposer… Jugez-en : pour lui, les moteurs diesel actuels sont plus respectueux de l'environnement. Il regrette le fait que personne ne s'oppose aux lobbys de l'électricité qui élimine l’Europe du centre de l’industrie manufacturière, pour mieux y installer la Chine

Il déclare : « en Europe, si nous arrêtions de produire des machines à essence ou au diesel et que nous fabriquions plus que de voitures électriques, nous perdrions un travailleur sur trois. La batterie et 60% de la valeur de la voiture. Un million d'Européens n'auraient plus d'activité professionnelle ».

Le président de Brembo poursuit : « l’Europe a inventé le diesel. En Allemagne, en France et en Italie, cette spécialisation de la production s’est construite au cours des soixante dernières années. Comment est-il possible que nous ne réalisions pas que, dans leurs dernières versions, les moteurs diesel polluent globalement moins que les moteurs hybrides ? ».

Selon Bombassei, l'introduction de moteurs électriques, en plus d'être très coûteuse en termes d'emploi, n'apporterait aucun avantage réel en termes de pollution : « personne ne s'oppose aux lobbys de l'électricité, formés principalement par ceux qui produisent et distribuent de l'électricité. En Allemagne, même les Länder allemands préconisent des règles de plus en plus restrictives pour le diesel. Les mesures gouvernementales prises dans les pays ne prennent en compte ni l'impact environnemental réel des moteurs de dernière génération ni la fourniture d'électricité à partir du réseau. Pas plus que l’élimination des batteries ».

Il va plus loin en évoquant les équilibres des marchés national, européen et international : « la déclaration de guerre de la Chine pour la primauté de l'électricité est de plus en plus évidente. Une primauté qui se traduit par l’influence de Pékin sur les pays du tiers monde où se trouvent les matières premières permettant de produire des moteurs et des batteries ».

Le patron regrette un processus qui se réalise trop rapidement : « rien de si radical ne s'est jamais produit dans l'industrie automobile. Nous nous sommes tous trompés. Aucun de nous n'a pensé qu'il pourrait y avoir une telle accélération. Sans cette précipitation, nous pourrions être prêts dans dix ans Mais il n’y a pas de temps. Nous travaillons avec tous les grands groupes allemands pour préparer les freins des voitures qui ne seront pas disponibles avant cinq ans. L'un des trois constructeurs automobiles allemands prépare actuellement 30 modèles, notamment hybride et électrique. Les Allemands investissent, embauchent. Mais j’ai parfois l’impression qu’il manque de souffle : on les pousse à occuper tous les espaces possibles, sans savoir à quoi ressemblera le marché dans cinq, dix ou vingt ans ».

Il termine : « pourquoi, si l'industrie européenne repose sur l'industrie allemande et si l'industrie allemande se concentre sur la voiture et si l'industrie automobile est basée sur le diesel, l'Union européenne n'a-t-elle rien fait pour la défendre par rapport à l'électricité ? Une fois encore, l'Europe se révèle être un géant industriel et un nain politique ».

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (72)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Le mec rage parce que les freins s’usent très très peu sur un véhicule électrique et hybride ... du coup il vendra de moins en moins. Bon on ne parle pas des bougies et autres artifices ...

Par

Moi je suis plutôt d'accord avec lui

Merci à ces gouvernements de traîtres et à cette UE qui ne sert qu'a nous foutre dans la merde

Sortira t-ont un jour de cette mascarade ?

l'UE fait ça pour détruire les peuples et aussi pour se venger pour le diesel gate, qui les a fait passé pour des quiches, ce qu'ils sont pourtant

Notre chance c'est que les voitures électriques sont plutôt de la com qu'autre chose, au vu des volumes. Mais combien de temps ?

Par

Le nain a peut-être un peu grandit : https://www.moteurnature.com/29732-macron-annonce-construction-usines-batteries

Par

En réponse à L_inconnu

Le mec rage parce que les freins s’usent très très peu sur un véhicule électrique et hybride ... du coup il vendra de moins en moins. Bon on ne parle pas des bougies et autres artifices ...

C'est certain que pour brembo, l'hybride et l'électrique n'a rien de bon. Mais en dehors du fait que ce discours viennent du géant des freins, sur le fond, il n'a pas tort. Migrer vers le tout électrique c'est se faire bouffer par l'Asie.

Après il est assez drôle de le lire, parce qu'il semble donner un ton accusateur et dramatique au fait que la Chine profite de pays du tier monde pour les matière première de ses batteries mais... C'est juste ce que fait l'occident depuis toujours. Faite ce que je dis, pas ce que je fais...

Par

En réponse à djodjo57

Le nain a peut-être un peu grandit : https://www.moteurnature.com/29732-macron-annonce-construction-usines-batteries

Il y a pas si longtemps Macron annonçait son souhait de créer une armée européenne... 2 jours après la Belgique a annoncé renouveler ses avions de combat par des F35 américains au lieu du Rafale et/ou Eurofighter.

Donc les "effets d'annonce" de Macron, on connait désormais.

J'attends de voir pour les 2 usines de fabrication de batteries.

Par

En réponse à pechtoc

C'est certain que pour brembo, l'hybride et l'électrique n'a rien de bon. Mais en dehors du fait que ce discours viennent du géant des freins, sur le fond, il n'a pas tort. Migrer vers le tout électrique c'est se faire bouffer par l'Asie.

Après il est assez drôle de le lire, parce qu'il semble donner un ton accusateur et dramatique au fait que la Chine profite de pays du tier monde pour les matière première de ses batteries mais... C'est juste ce que fait l'occident depuis toujours. Faite ce que je dis, pas ce que je fais...

alors que les freins sont les éléments qui restent encore sur un VE, un hybride....

Par

En réponse à djodjo57

Le nain a peut-être un peu grandit : https://www.moteurnature.com/29732-macron-annonce-construction-usines-batteries

bla bla bla.. c'est bon on connait la sérénade.

Par

En réponse à Nelson_Muntz

Il y a pas si longtemps Macron annonçait son souhait de créer une armée européenne... 2 jours après la Belgique a annoncé renouveler ses avions de combat par des F35 américains au lieu du Rafale et/ou Eurofighter.

Donc les "effets d'annonce" de Macron, on connait désormais.

J'attends de voir pour les 2 usines de fabrication de batteries.

Belgique , pays bas, norvege , danemark, y'a peut etre un pb avec le rafale Dassault non ? Meme l'inde n'en veut plus finalement..

C'est comme l'A380, on pas le droit de dire autre chose que: "c'est magnifique, c'est le meilleur produit, y'a pas mieux et c'est time to market".. alors on attend la chute et on se tait,on se tait comme dans un dictature de la pensée... et 10 ans après... plouff... y'a plus d'A380...

Et sinon le TGV? idem le produit magique bla bla blablabla

Allez chut !

Par

En réponse à Nelson_Muntz

Il y a pas si longtemps Macron annonçait son souhait de créer une armée européenne... 2 jours après la Belgique a annoncé renouveler ses avions de combat par des F35 américains au lieu du Rafale et/ou Eurofighter.

Donc les "effets d'annonce" de Macron, on connait désormais.

J'attends de voir pour les 2 usines de fabrication de batteries.

Quel est le rapport entre l'achat d'avion américain et une armée européenne?!? tu peux avoir une armée européenne qu'avec du matériel américain...

Par

On ferait mieux de produire des voitures à moteur à hydrogène. On a en Europe de quoi fabriquer de l'hydrogène en restant indépendant du reste du monde. Alors, qu'est-ce qu'on attend.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire