Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Les hybrides rechargeables presque jamais rechargées au Royaume-Uni

Les hybrides rechargeables presque jamais rechargées au Royaume-Uni

Les hybrides rechargeables sont-ils vraiment pertinents en flotte d'entreprise ? Au delà des "simples" exonérations fiscales, une étude montre qu'au Royaume-Uni, ces autos ne sont en fait jamais rechargées. Avec des conséquences directes sur la consommation moyenne.

Avec une consommation moyenne de 7,2 l/100 km, les conducteurs de voitures hybrides rechargeables en entreprise sont loin, très loin des chiffres avancés par les constructeurs. Même si l'on savait ces derniers souvent irréalistes, il est tout de même intéressant de noter que cette consommation moyenne s'explique par le fait que les employés... ne rechargent presque jamais leur auto.

C'est le résultat d'une étude publiée par The Miles Consultancy, qui s'est penché sur les données de 1500 véhicules de flotte outre-Manche. Sur les ventes totales d'hybrides rechargeables au Royaume-Uni, 70 % sont à destination des professionnels et des flottes. Autant dire, du coup, que le gain supposé apporté par l'hybridation à l'échelle nationale par ces autos est presque nul, puisque même si les 30 % restants rechargeaient régulièrement, ça ne suffirait pas à compenser les rejets des 70 % qui ne rechargent jamais.

En France, les avantages fiscaux des hybrides rechargeables en entreprise permettent aux gestionnaires de flottes d'opter pour ces véhicules plutôt que d'autres, même si l'offre est pour l'instant encore limitée. Mais il y a fort à parier pour que la part des hybrides rechargeables "pro" en France soit conséquente, tout comme au Royaume-Uni. Et ce ne serait pas très étonnant, non plus, que ces autos ne soient pas très souvent rechargées.

Même s'il y a tout de même un gain potentiel à avoir un hybride sans le recharger, dans certaines phases, il faut bien reconnaître que cet avantage disparaît dès que l'on est souvent sur les voies rapides/autoroutes et axes départementaux, où les batteries et moteurs électriques sont un poids plus qu'autre chose.

 

Mots clés :

SPONSORISE

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire