Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac 20 ans    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Couvre-feu : quels seront les déplacements autorisés en voiture ? (màj)

Dans Economie / Politique / Autre actu économie / politique

, mis à jour

Couvre-feu : quels seront les déplacements autorisés en voiture ? (màj)

Pour ralentir la seconde vague de l'épidémie de Covid-19, le Président de la République a annoncé la mise en place d'un couvre-feu pour plusieurs grandes villes françaises. Qu'est-ce que cela signifie pour les automobilistes ?

Après plusieurs jours de rumeurs et suppositions, Emmanuel Macron a annoncé de nouvelles mesures dans la lutte contre le Covid-19, alors que le nombre de cas positifs et de patients en réanimation ne cesse de progresser. Le Président de la République a qualifié de "préoccupante" la situation actuelle et a souligné l'urgence d'agir pour "freiner le virus".

Le chef de l'État a toutefois indiqué qu'il n'est pas question de reconfiner tout le pays, une mesure qu'il juge disproportionnée à l'heure actuelle. L'annonce phare, c'est donc la mise en place d'un couvre-feu. Celui-ci sera valable dès ce samedi minuit et pour au moins quatre semaines, mais le Président envisage déjà six semaines, ce qui mène jusqu'au 1er décembre !

Le couvre-feu sera en place de 21 heures à 6 heures. Il sera instauré dans toute la région Ile-de-France et dans les métropoles suivantes : Grenoble, Lille, Lyon, Aix-Marseille, Montpellier, Toulouse, Rouen, Saint-Étienne.

Dans ces zones, où habitent 15 à 20 millions de Français, il faudra donc être chez soi à 21 heures. C'est une sorte de confinement nocturne, avec des règles semblables au confinement que l'on a connu au printemps pour la période 21 heures/6 heures.

Qu'est-ce que cela va donner pour vos trajets en voiture ? Le Président a dit : "Il n'y aura pas une interdiction de circuler, il y aura stricte limitation aux bonnes raisons". En clair, les trajets en auto seront autorisés pour un motif nécessaire, à commencer par le travail, la santé et les motifs familiaux impérieux. Les déplacements pour les loisirs seront donc interdits, par exemple pour aller au restaurant, au cinéma ou chez des amis, à partir de 21 heures. En clair, vous pouvez aller dans un restaurant ouvert le soir, mais vous devez être rentré chez vous avant 21 heures.

Une nouvelle attestation de déplacement dérogatoire

Mise à jour 15/10 - Lors d'une conférence de presse du Premier Ministre, en compagnie des ministres concernés, les modalités des déplacements pendant le couvre-feu ont été précisées. C'est ainsi le grand retour de l'attestation de déplacement dérogatoire.

Cinq motifs possibles ont été listés par Jean Castex : raison de santé, raison professionnelle, aider un proche en situation de dépendance, devoir prendre un moyen transport comme un train ou avion, et sortir son animal de compagnie.

Comme au printemps, on trouvera le papier à remplir sur le site du ministère de l'Intérieur et une version smartphone sera disponible. L'attestation sera valable une heure. On pourra aussi faire l'attestation à la main sur papier libre. Les déplacements pour le travail devront être justifiés par un papier de l'employeur ou une carte professionnelle.

En cas de non-respect, on risque une amende de 135 €. En cas de récidive, c'est 1 500 €.

SPONSORISE

Dernières vidéos

Toute l'actualité

Commentaires (261)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

On nous prive de nos libertés petit à petit avec des méthodes de plus en plus sournoises. Jusqu'où on va aller comme ça ?

Par

En réponse à TicTac

On nous prive de nos libertés petit à petit avec des méthodes de plus en plus sournoises. Jusqu'où on va aller comme ça ?

Malheureusement on nous prends pour des débiles....

Ça devient de plus en plus triste....

Je pense qu'on devrait commencer à contre attaquer et faire des manifestations ou quoi

Faut arrêter de se laisser faire

Par

En réponse à TicTac

On nous prive de nos libertés petit à petit avec des méthodes de plus en plus sournoises. Jusqu'où on va aller comme ça ?

Jusqu'à ce que certains hôpitaux arrêtent de remplir leurs salles de réanimation. :bah:

Au 6 octobre:

"En métropole, 34 départements ont passé ce seuil symbolique de 30 %. Parmi eux, huit départements comptent même plus de 50 % de patients Covid par rapport à la capacité normale de leurs services de réanimation. Plusieurs hôpitaux ont depuis augmenté le nombre de lits de réanimation, notamment pour faire face à l'arrivée de patients supplémentaires.

En métropole, 34 départements ont passé ce seuil symbolique de 30 %. Parmi eux, huit départements comptent même plus de 50 % de patients Covid par rapport à la capacité normale de leurs services de réanimation. Plusieurs hôpitaux ont depuis augmenté le nombre de lits de réanimation, notamment pour faire face à l'arrivée de patients supplémentaires."

https://www.franceinter.fr/societe/departement-par-departement-quel-est-le-taux-d-occupation-des-lits-de-rea-par-des-patients-covid

Par

Nous avons vécu cette situation pendant la première vague et je peux vous dire que c'est vraiment merdique

Par

En réponse à quadeur06

Malheureusement on nous prends pour des débiles....

Ça devient de plus en plus triste....

Je pense qu'on devrait commencer à contre attaquer et faire des manifestations ou quoi

Faut arrêter de se laisser faire

Les gens sont tels qu'ils sont...:non:

(D'une bêtise infini comme l'avait exprimé Albert Einstein.)

Et malheureusement doit faire avec. :wink:

Par

En réponse à quadeur06

Malheureusement on nous prends pour des débiles....

Ça devient de plus en plus triste....

Je pense qu'on devrait commencer à contre attaquer et faire des manifestations ou quoi

Faut arrêter de se laisser faire

Sous oxygène aux urgences il n'y a plus beaucoup de liberté possible, ces mesures sont limitées dans le temps, si c'est pour revenir plus rapidement à une situation normale ça n'est pas non plus la mer à boire ; s'il n'y a aucune solidarité et qu'une opposition permanente à toutes les mesures effectivement on en sortira jamais.

Par

En réponse à quadeur06

Malheureusement on nous prends pour des débiles....

Ça devient de plus en plus triste....

Je pense qu'on devrait commencer à contre attaquer et faire des manifestations ou quoi

Faut arrêter de se laisser faire

C est très pertinent de faire des manifestations ... Vive les clusters :)

Par

Bien content d'habiter loin des métropoles au moins on a la paix

Par

En réponse à TicTac

On nous prive de nos libertés petit à petit avec des méthodes de plus en plus sournoises. Jusqu'où on va aller comme ça ?

Et si tu chopes le covid c est de ta vie que tu peux être privé :)

Par

En réponse à 360Magnum

Bien content d'habiter loin des métropoles au moins on a la paix

Et tu peux rouler en diesel en plus :biggrin:

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire