Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Malus au poids : des députés y croient encore, le syndicat FO de PSA s'y oppose

Dans Economie / Politique / Budget

Malus au poids : des députés y croient encore, le syndicat FO de PSA s'y oppose

Dans le cadre de l'élaboration de la loi de finances 2021, plusieurs amendements ont été déposés pour défendre un malus au poids, dont un signé d'un député LREM. Mais cette taxe serait selon le syndicat FO chez PSA "une catastrophe industrielle".

Le ministre de l'Économie avait fait savoir son opposition à l'intégration d'un malus au poids dans le projet de loi de finances 2020. Toutefois, des députés veulent que ce deuxième malus, en plus de celui basé sur le CO2, voit rapidement le jour en passant donc par cette loi de finances. Plusieurs amendements sont actuellement sur la table dans le cadre de la commission de développement durable de l'Assemblée.

L'un des amendements, proposé par des députés du groupe Écologie Démocratie Solidarité, propose une taxe à partir de 1 300 kg, avec 5 € par kilo en trop jusqu'à 1 500 kg, puis 10 € de 1 500 à 1 700 kg, puis 20 € au-delà de 1 700 kg. Des aménagements sont toutefois prévus, notamment pour les véhicules destinés aux familles nombreuses. Une exonération toucherait aussi les hybrides rechargeables et électriques de moins de 1 800 kg.

Dans la mesure où le ministre de l'Économie s'est montré contre, il ne devrait pas y avoir de malus au poids en 2021 et les amendements en ce sens seront balayés. Bruno Le Maire est conscient de l'impact que cela peut avoir sur l'industrie française. Cette taxe au poids pourrait toucher 70 % de la production du pays. PSA fabrique ses grands SUV dans l'Hexagone. Renault produit encore les Scénic, Talisman et Espace à Douai. En septembre, la Plateforme automobile (PFA), qui représente les entreprises du secteur automobile en France, avait déjà tiré la sonnette d'alarme.

D'ailleurs, dans l'industrie automobile, ce malus au poids arrive à mettre d'accord syndicat et patronat ! Dans un communiqué, le syndicat FO critique cette taxe. Olivier Lefebvre, délégué syndical central FO PSA (majoritaire chez le groupe français), déclare : "Le retrait in extremis de la taxe du projet de loi de Finances est insuffisant. Le gouvernement doit prendre ses responsabilités et renoncer clairement à cette catastrophe industrielle et à ce non-sens environnemental. On ne peut pas reproduire les mêmes erreurs que pour le diesel. Il faut de la cohérence pour créer les conditions d'un rebond industriel".

On semble avoir gagné une année… et peut-être une seule. Car Bruno Le Maire n'avait pas totalement enterré l'idée, renvoyant à l'élaboration d'une loi climat par le ministère de la Transition Écologique, qui doit être présentée en fin d'année et étudiée en 2021. De plus, dans les amendements déposés ces jours, il y en a une du député LREM Jean-Marc Zulesi, rapporteur au nom de la commission de développement durable. Il propose un malus au poids à partir de 2022 pour les véhicules de plus de 1 700 kg, avec 10 € par kilo en trop et un plafond à 10 000 €.

SPONSORISE

Dernières vidéos

Toute l'actualité

Commentaires (81)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

ils sont bizarres ces députés qui veulent détruire l’industrie automobile et créer du chômage.

On est loin du "Make France great again".

Avec De Gaulle on avait (au moins l’impulsion) eu le nucléaire, le TGV, le Concorde, Airbus, le Minitel.

Et depuis Miterrand et Chirac on a raté l’automobile haut de gamme et une silicone vallée française.

Et aujourd'hui c’est pire, pas de création de valeur MAIS il faut niquer la France et sa grosse industrie automobile et produire du chômage.

Par

Il faut qu'ils arrêtente leurs délires, ils vont tué l'industrie automobiles, on a plus le droit d'acheté le véhicule de son choix , sinon on se fait taxé déjà sur le co2 et maintenant sur le poids.Et après ça sera quoi une quoi comme taxe , en ses cas là on qu'a dire aux contructeurs de ne plus construire de grosses voitures Suv et ctcccc.

Par

C'est qu'une question de temps , une chose est clair le crash est proche ...

Par

Taxe : le remède universel....pauvreté intellectuelle abyssale....

Par

Navigation à vue et politique ça fait pas bon ménage. :roll:

Hier on réintroduit des pesticides sur betteraves qui ne servent pas à grand chose (manque-t-on réellement de sucre empoisonné aux produits chimiques ?!), là on enterre pas totalement une taxe à la con... Après 3 ans et une crise sanitaire mondiale, ça fait toujours aussi amateur. :blague:

Par

exonération hybride et électrique jusqu'à 1700 kg... quand on sais que pour avoir un minimum d'autonomie, il faut entre 700 et 1000 kg de batterie, tout le monde va rouler en C-Zero.... :biggrin:

Par

Mais qu'ils foutent une taxe sur le nombre de gosses au au-dessus de 2 par exemple (sauf triplés et quadruplés) s'ils veulent vraiment résoudre le problème écologique .

On doit être dans les 7,7milliards, pas loin de 10 en 2050. Le jour du dépassement ne cesse d'avancer , le trafic aérien n'a jamais été si dense (sauf ces derniers mois) mais eux veulent taxer les autos....

Par

C'est comme le malus actuel uniquement basé sur le co2...

Il est certain qu'une nième taxe ne touchant que l'automobiliste Français va tout changer pour verdir la planète...

Pendant ce temps l'Amerique, l'Asie, l'Afrique et plus proche de chez nous les autres pays Européens n'ont ni Malus ecologique a 40000€ sur le co2 ni taxe au

Poids.

Allez continuons de matraquer les automobilistes Français, a l'échelle mondiale la pollution des autos roulant en France ne pèse probablement pas plus que 5 ou 6% de la pollution mondiale mais la fiscalité punitive qui nous concerne pourrait nous faire penser que nous somme responsable de 95% de la pollution automobile mondiale !

Top je ne sais pas si cette nouvelle taxe va tout changer pour la planète mais pour le portefeuille des Français ça c'est une autre histoire...

Par

Amusante réaction de Force Ouvrière... comme la majeure partie de ce qui reste encore en production France se résume à la production de gracieux mastars tels que celui vu en photo.... sûr que le respect de l'environnement est leur préoccupation première...

Par

Et à part ça....

Matraquons matraquons ces joyeux cornichons tant attirés par ces joyeux mastons...

Si compliqué d'avoir un peu de bon goût et de bon sens pour choisir autre chose qu'une camionnette ?

Les fumeurs et les poivrots paient sans sourciller leur écot... :bien:

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire