Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info

Mettre fin prématurément à un contrat de leasing, c’est possible !

Dans Pratique / Conseils d'achat

Un contrat de leasing n’est rien d’autre qu’un contrat de location qui peut être souscrit pour une période comprise entre 12 et 60 mois. Néanmoins, vous pouvez avoir envie ou besoin d’y mettre fin avant son échéance. Vous disposez pour cela de différentes solutions, plus ou moins onéreuses, pour vous en désengager, dont notamment le transfert de contrat.

Mettre fin prématurément à un contrat de leasing, c’est possible !

Avec plus de 700 000* véhicules neufs vendus sous contrat de leasing, qu’il s’agisse d’une LOA ou d’une LLD, chaque année, ce marché suscite un véritable engouement auprès des automobilistes, qu’ils soient particuliers ou professionnels. Néanmoins, certains hésitent encore à passer le cap, du fait de contrats souvent trop rigides, trop longs et quasiment impossibles à dénoncer en cas d’imprévus.

Annuler un contrat, des raisons qui ont un coût

Mise en détention, annulation du permis de conduire, rupture du contrat de travail, perte de clientèle, attribution d’une voiture de fonction par votre employeur, divorce, naissances, prêt immobilier… les raisons professionnelles ou personnelles qui peuvent impacter le bon déroulement d’un contrat de leasing sont multiples et variées. Or, pour ne plus avoir à payer les mensualités de votre contrat pour un véhicule que vous n’utilisez plus ou dont vous ne voulez plus, vous avez tout intérêt à clore le contrat. Pour ce faire, vous disposez de différents recours :

  • Vendre le véhicule et solder le crédit, en espérant que le prix de la vente vous permette de couvrir les échéances restant à courir.
  • Restituer la voiture et vous acquitter des montants restant dus prévus au contrat. Cependant, pour honorer les termes de votre contrat vous devrez continuer à effectuer vos paiements mensuels jusqu'à la fin, même si vous ne possédez plus le véhicule. Paiements auxquels vont s’ajouter les coûts d'excès de kilométrage et des dommages attribuables à l'usure et la détérioration excessives. Ainsi, si vous avez parcouru 150 000 km ou que vous ayez rayé une portière, votre vendeur pourra vous facturer les kilomètres qu’il jugera excessifs et le coût de réparation de la portière.
  • Acheter le véhicule, puisque votre contrat doit permettre une « option d’achat du bail anticipée » au concessionnaire, ou à l'institution financière pour le revendre ensuite.
  • Changer simplement de véhicule pour en louer un nouveau. Dans ce cas, le montant qui reste à payer sur la première voiture, sa valeur résiduelle et les taxes seront prises en considération. Attention toutefois si la valeur du véhicule restitué est moindre que les sommes encore dues au contrat, la différence sera reportée sur le nouveau bail automobile et vous vous retrouverez à payer pour la dépréciation de deux véhicules.
  • Transférer le leasing sous forme de Swap* (à savoir un contrat d’échange), à un particulier ou à une société spécialisée dont le nouveau propriétaire va s’engager à régler les mensualités jusqu’à l’échéance. Il s’agit de loin de la méthode la moins coûteuse puisque vous n’avez qu’à engager des frais d’administrations et de transferts. Le Swap vous dégage de votre contrat, sans conséquences financières importantes. Dans une formule classique de contrat d’échange (Swap), pour un coût d’environ 60 €, le cédant d’un leasing peut concevoir et diffuser une annonce avec 2 photos ou plus pendant généralement 90 jours sur n’importe quelle plateforme d’annonces généralistes. Les repreneurs vous contactent ensuite directement et c’est à vous de monter le dossier et gérer votre transfert avec l’organisme de financement. De nombreux sites d’annonces classiques vous permettent ce type d’opération : La Centrale, Le Bon Coin, Aramisauto ou autres proposent la mise en relation entre un cédant et un repreneur.
En fonction du type de véhicule, vous pouvez mettre de dix jours à plusieurs mois pour vous séparer de votre leasing !
En fonction du type de véhicule, vous pouvez mettre de dix jours à plusieurs mois pour vous séparer de votre leasing !

Une plateforme qui permet le transfert et/ou la reprise d’un contrat de leasing automobile sous forme de Swap

Le Swap, nous l’avons précisé, est souvent la solution la plus intéressante pour se débarrasser d’un contrat de leasing. À l’heure actuelle, seule la société Transfertleasing.fr se distingue des plateformes d’annonces généralistes par une solution intégrale qui permet de transférer un leasing consenti à un premier automobiliste locataire vers un second qui reprendra l’usage de la voiture pour la durée restante du contrat.

Mettre fin prématurément à un contrat de leasing, c’est possible !

Via une solution 100 % accompagnée, la plateforme met en relations des automobilistes (particuliers et/ou professionnels) ayant souscrit un leasing pour l’achat d’un véhicule et souhaitant y mettre fin en cours de contrat, avec ceux qui sont à la recherche d'une voiture d’occasion en première main, récente et entretenue.

Solution de flexibilité aux contrats de leasing, ce type de plateforme apporte une alternative aux automobilistes pour échapper aux pénalités financières qui sont dues en cas de restitution anticipée du véhicule avant la fin du contrat de leasing :

  • L’automobiliste qui a initialement contracté le leasing est libéré de son contrat. Il peut ainsi changer de véhicule sans rester prisonnier d’un leasing qui ne correspond plus à ses besoins, ou décider de ne pas reprendre de véhicule.
  • L’automobiliste qui reprend le leasing en cours est également avantagé, puisqu’il peut rouler dans une voiture récente (moins de 3 ans) et entretenue, pour une durée de location plus courte et avec des avantages financiers importants (moins de loyers à payer, pas d’apport initial, par exemple).

Comment céder ou reprendre un leasing sur une plateforme ?

Pour ceux qui souhaitent céder un leasing, le système de transfert est très simple. Il suffit de créer un compte sur la plateforme de transfert de leasing, de remplir le formulaire en renseignant toutes les informations concernant le véhicule et le contrat de leasing en cours. Vous mandatez la plateforme pour la vérification de votre annonce, sa mise en ligne sur le site et les démarches administratives.

Mettre fin prématurément à un contrat de leasing, c’est possible !

Pour les automobilistes qui souhaitent reprendre un leasing, toutes les annonces de reprise sont en ligne et peuvent être consultées à tout moment sur la plateforme. Vous pouvez, en sélectionnant différents critères (modèle, marque, montant du loyer, durée et km à parcourir restants, type de contrat, montant du loyer maximum), trier les véhicules qui vous intéressent puis envoyer votre dossier d’étude de solvabilité à l’organisme de financement pour approbation de la reprise du leasing. Aucune opération ne peut être conclue sans cette validation préalable. Une fois approuvé, le transfert peut être finalisé : prise de rendez-vous entre l’automobiliste cédant et le repreneur, inspection visuelle du véhicule, essai routier, signature des avenants, du PV de livraison ainsi que la remise des clés et des documents de bords. Il faut avoir conscience qu’en fonction de votre contrat (durée, kilométrage restant, prix, organisme de financement, etc.), le temps nécessaire au transfert peut s’avérer très variable : d’un minimum de 10 jours à plusieurs mois.

De même, l’automobiliste qui reprend le leasing peut se rétracter et arrêter le processus de reprise, à tout moment, jusqu’à la signature définitive des avenants, si le véhicule présenté n’est pas conforme, ne correspond pas à ses attentes, ou tout simplement s’il change d’avis.

Deux formules de souscriptions peuvent être proposées :

  • La formule traditionnelle où la plateforme joue uniquement un rôle de diffuseur d’annonce classique et n’inclut pas de service de mise en relation avec les repreneurs intéressés. Pour un prix unique (environ 60 €), si vous souhaitez céder votre contrat de leasing, vous devrez concevoir votre annonce qui sera mise en ligne pendant 90 jours. Vous serez ensuite contacté directement par les éventuels repreneurs et vous devrez monter vous-même le dossier de transfert, puis faire la liaison avec l’organisme de financement, ce qui n’est pas toujours chose aisée.
Mettre fin prématurément à un contrat de leasing, c’est possible !
  • La formule 100 % accompagnée de Transfert Leasing sous forme d’abonnement avec une rétribution additionnelle sous forme d’honoraires après validation du transfert où la plateforme prend en charge toutes les démarches administratives et commerciales. Pour un abonnement de 24 € TTC/mois avec un engagement initial de 3 mois, puis un renouvellement mensuel par tacite reconduction, possibilité de transférer un contrat de leasing en déléguant toutes les démarches administratives et commerciales à Transfert Leasing, cette formule comprend :

- L’affichage de l’annonce et sa diffusion illimitée sur le site.

- L’intégration de 10 photos dans l’annonce.

- La recherche d'un nouveau locataire et la diffusion de l’annonce à plus de 25 000 inscrits.

- La gestion des appels et e-mails des candidats à la reprise du contrat de leasing.

- La vérification des pièces et de la solvabilité des repreneurs.

- L’envoi et la gestion du dossier de reprise auprès des organismes financiers.

- Le suivi du dossier jusqu'au transfert de la voiture.

Mettre fin prématurément à un contrat de leasing, c’est possible !

Bilan

Ces plateformes de transmission de leasing répondent parfaitement aux besoins des automobilistes si l’on considère qu’une personne sur vingt souscrit désormais un contrat de ce type.

Le leasing est une bonne formule pour les professionnels de la route qui ont besoin de changer régulièrement de véhicule, d’avoir une image positive vis-à-vis de leurs clients avec un véhicule neuf, toujours impeccable. Néanmoins, pour un particulier, est-il vraiment rentable ? La question peut se poser, sachant que si vous souhaitez changer de véhicule en dehors de la fin du contrat cela vous coûtera du temps, de l’argent et parfois beaucoup d’énergie. Donc, avant de vous engager dans un leasing, prenez le temps de bien réfléchir aux inconvénients !

* Source Dataneo. DataNeo est un acteur de la data marketing et statistique liée aux véhicules et leurs possesseurs.

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (23)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Merci j'y penserais quand je serais mis en détention

Par

C'est une publicité pour Transfert Leasing. Il aurait été utile de le préciser.

Par

On dit merci qui ?:buzz:

Par

C'est dommage ils se sont presque donnes du mal pour l'article... Dommage que ce soit une publicite

Par

L'article n'est-il pas en infraction avec la Loi Chatel du 03 Janvier 2008?

La loi stipule que toute publicité ou article publicitaire doit être identifié comme tel.

On est clairement ici dans le cadre d'un publireportage et pourtant le lecteur n'en est jamais averti...

Allez, 2 ans de prison et/ou 37500€ d'amende pour l'auteure de ce torchon...

Par

les valeurs de rachats en fin de LOA ne sont jamais indiquées...

je sais que ce n'est pas forcément le but, mais des fois que tu tombes sur un modèle qui te plait bien, si la valeur de rachat est intéressante, pourquoi pas?

Par

info :

https://www.frandroid.com/produits-android/automobile/voitures-electriques/653273_volkswagen-20-000-id-3-en-production-touches-par-un-serieux-probleme-logiciel

Par

En réponse à mathieu31770

L'article n'est-il pas en infraction avec la Loi Chatel du 03 Janvier 2008?

La loi stipule que toute publicité ou article publicitaire doit être identifié comme tel.

On est clairement ici dans le cadre d'un publireportage et pourtant le lecteur n'en est jamais averti...

Allez, 2 ans de prison et/ou 37500€ d'amende pour l'auteure de ce torchon...

Si l'auteur va en prison, il pourra s'orienter vers le swap qu'il décrit fans l'article. I

Par

En réponse à mathieu31770

L'article n'est-il pas en infraction avec la Loi Chatel du 03 Janvier 2008?

La loi stipule que toute publicité ou article publicitaire doit être identifié comme tel.

On est clairement ici dans le cadre d'un publireportage et pourtant le lecteur n'en est jamais averti...

Allez, 2 ans de prison et/ou 37500€ d'amende pour l'auteure de ce torchon...

Portez plainte....

Sinon c'est effectivement une grosse pub pour UNE façon de se décharger de sa LLD.

Perso j'ai eu le cas.

c'est simple, j'ai revendu à un particulier mon auto et j'ai remboursé l'organisme réellement propriétaire de la somme que je lui devait pour une acquisition total du contrat.

Le transfert de CG se fait entre l'organisme qui loue la voiture et le nouvel acquéreur.

Ça s'est très bien passé, RAS.

Pas la peine de se fader une plate forme payante....

Par

Perso j'évite le leasing. C'est encore plus simple.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire