Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Michelin va supprimer 2 300 postes en France

Dans Economie / Politique / Social

Florent Ferrière

Michelin va supprimer 2 300 postes en France

Cela représente plus de 10 % des effectifs de Michelin dans le pays. Cela se fera sans départ contraint.

Dans un entretien au Figaro, Florent Menegaux, président de Michelin, confirme un nouveau plan de départs chez le Bibendum en France. 2 300 postes vont être supprimés dans l'Hexagone, alors que l'entreprise en compte 21 000 dans le pays (et 130 000 dans le monde).

Le plan va d'abord concerner les emplois administratifs, notamment au siège à Clermont-Ferrand, mais toutes les usines seront aussi touchées. Après avoir annoncé la fermeture de l'usine de la Roche-sur-Yon (Vendée) en 2020, Florent Menegaux indique toutefois qu'il n'y a pas d'autre fermeture prévue pour l'instant. Il fait aussi savoir que les 2 300 départs se feront sur trois ans, sans être contraints. Un peu plus de la moitié sera des pré-retraites.

Pour le patron de Michelin, premier fabricant mondial de pneumatiques, c'est "un plan d'amélioration de la productivité industrielle" des sites historiques en France. Et il fait savoir que "cette restructuration aurait été lancée même si la crise du Covid n'avait pas eu lieu." Les discussions avec les syndicats avaient commencé avant le début de la pandémie. Michelin est confronté à de profondes transformations structurelles du marché mondial du pneu, marqué notamment par l’arrivée massive de produits à bas coûts

Florent Menegaux fait savoir qu'en France "l'avenir, ce sont les activités industrielles à forte dimension technologique, les industries du futur à forte valeur ajoutée". L'entreprise va notamment investir dans la pile à hydrogène, avec une première usine prévue pour fin 2021 près de Lyon.

Mots clés :

SPONSORISE

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire