Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info

Vos 117 avis Peugeot 308 (2e Generation)

14,7/20

(117 avis)

Avis Peugeot 308 (2e Generation)

Ordre de tri

308 (2e Generation) II 1.6 THP 155 FELINE (2013)

Par  le 27 Décembre 2019 à 19h28

Profil :- Permis de conduire obtenu en 2008- Passionné d'automobiles- Une bonne centaine de voitures différentes conduites, sportives ou non (de la 106 1.0i 50ch à la Civic Type R FK2, berlines allemandes, sportives rouges italiennes, ...)- Karting de temps en temps le week-end (indoor / outdoor)- Précédents véhicules : 205 D 58ch, 306 D 71ch, 406 Coupé HDI 136ch, Mégane Coupé TCE 180ch, DS4 VTi 120ch- Utilisation : véhicule de tous les jours, vacances, voyages, ...Originaire de la région de Sochaux, maison-mère de Peugeot, la 308 est apparue sur nos routes début 2013. Les modèles d'essais étaient souvent toutes options, utilisées à des fins de tests par les essayeurs PSA. C'est très simple, dés que j'ai vu la première rouler, j'en voulais une :) Le changement était radical par rapport au modèle précédent, il y avait un mélange de modernisme et d'élégance dans les lignes, elle ne laissait personne indifférent !La sortie officielle arriva fin d'été 2013, les première publicités vantaient le plaisir de conduite, l'allure le petit volant, le cockpit, les nouvelles motorisations ... et la presse automobile ne tarissait pas l'éloge à propos de cette nouvelle venue. Les premiers conducteurs en disaient autant, la plaçant sur un pied d'égalité avec la Golf ?! Mais que se passe-t-il chez Peugeot ? A ce moment là, on se dit, bon c'est pas possible, tout le monde exagère, il faut arrêter, il y a bien quelqu'un qui va en dire du mal... eh bien non, pas vraiment. L'histoire était vraie. J'ai pris possession de la mienne en Mai 2019, d'occasion, 34k km, chez un garage Alsacien multi-marques du Bas-Rhin particulièrement recommandable : TBV. Il s'agit donc de la Féline THP 155, gris artense, jantes rubis 17", intérieur cuir, avec de nombreuses options, dans un état proche du neuf. L'essai préalable à été déterminant : c'est un régal, ça sera celle-là. A l'usage, on adore la douceur de conduite. Au moindre virage, on a l'impression que la voiture "enroule" les courbes, on voudrait que cela ne s'arrête jamais... Le compromis confort / roulis est parfaitement calibré. On ne subit jamais les aspérités de la route, cela ne "tape" jamais comme pourrait laisser penser les jantes de 17". Côté motorisation, le choix s'est porté sur le très connu 1.6 turbo essence 155 chevaux qui équipe de nombreuses voitures du groupe, ainsi que les Mini. Acheté en connaissance de cause (potentiellement touché par des soucis de chaîne de distribution), ce moteur est très agréable, suffisamment vigoureux à mon goût, d'une très grande douceur, consomme peu (6,4L/100 à l'odb) et est couplée à une boîte 6 aux rapports incroyablement longs. Autant le dire tout de suite, ce n'est pas une sportive. Si les performances sont acceptables sur les premiers rapports, arrivé en 5ème et 6ème, il n'y a plus rien ... A titre indicatif, à 130km/h en 6ème, le compte-tour indique 2500trs/min ! Pour un essence, c'est vraiment peu, par contre c'est parfait pour mes trajets réguliers entre l'Alsace et la Franche-Comté, sur autoroutes françaises ou allemandes. Environ 2100trs/min en 3ème à 50km/h et 3700trs/min à 180km/h, vitesse que seules les longs rubans de bitumes de l'autobahn permettront d'atteindre, tant il faut de la patience pour arriver à cette vitesse. L'avènement des 80km/h sur nos belles routes nationales imposent bien évidemment de rester en 5ème, par respect de la mécanique... Heureusement, le maniement de la boîte de vitesse est très agréable. En montagne, les montées passent bien évidemment sans le moindre soucis, à condition de rester au-dessus des 2800trs, car en dessous, le THP est un peu mollasson. En descente, toutes les qualités du châssis sont sublimées. On veut des virages, encore des virages. Les courbes peuvent s'enchaîner à un bon rythme, les pneus ne se font pas entendre, la 308 est vissée au goudron, la direction bien directe remonte beaucoup d'informations. Peu importe la vitesse, elle vous file la banane !Au chapitre vie à bord, le plaisir continue. Sur cette livrée quasi toute options, régulateur de vitesse adaptatif (radar dans le pare-choc avant régule la distance programmée avec le véhicule précédant), bluetooth, détecteur d'angles morts, freinage d'urgence auto., caméra de recul, détecteurs AV / AR, accès clé main-libre, éclairage d'accompagnement, feux full LED .. et j'en oublie, sont de la partie. Mention spéciale à l'insonorisation, vraiment poussée, qui rend la conduite reposante et permet de profiter de l'ensemble audio Denon de très bonne qualité. Pour le moment, aucun problèmes rencontrés après 7 mois de possession et 14.000 km. Je ne trouve pas réellement de gros défauts à cette 308 "2", juste quelques détails agaçants : - Le radar du régulateur de vitesse adaptatif n'est pas désactivable, ce qui aurait bien été pratique car son comportement n'est pas toujours parfait -> sur autoroute, sur la voie de gauche, il arrive qu'il prenne les voitures de la voie de droite comme des voitures de la même voie et fait ralentir l'auto- Il n'y a pas d'élastique, de points d'ancrages latéraux ou de filet dans le coffre pour éviter que le contenu ne se balade dans les virages (présents sur la DS4).Du côté de l'entretien, c'est tous les ans ou 20 000km. Compter environ 250 - 280€ pour le forfait standard vidange + remplacement filtre à huile + filtre habitacle + contrôle du PH du liquide de refroidissement + niveaux + tous les points de contrôles chez Peugeot. Remplacement des 4 bougies : 120€.Lire la suite de l'avis»

Rechercher un avis

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE