Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info

Vos 136 avis Volkswagen Polo 5

13,7/20

(136 avis)

Avis Volkswagen Polo 5

Ordre de tri

Polo 5 V 1.6 TDI 90 CR FAP BLUEMOTION CONFORTLINE 3P (2010)

Par  le 03 Mars 2011 à 14h39

J'ai une Polo BlueMotion Comfortline 90ch depuis juillet 2010, et aujourd'hui je regrette énormément d'avoir craqué pour son aspect esthétique (elle est belle il faut le dire, consomme peu, pollue peu blablabla...).Bref elle a des atouts qui font qu'elle se laisse facilement choisir à l'achat.Maintenant ma belle Polo a 25 000 km, et je n'ai plus aucune confiance en cette voiture...- Après 15000 km environ, une tâche d'huile fut remarquée sous le cartermoteur. La voiture fut directement envoyée chez le concessionnaire qui apris à leur charge l'analyse de l'origine de la fuite. Leur analyse eutpour conclusion que le turbo a un comportement anormal, et ils ont donc procédéau changement du turbo (1300 ? TTC + Vidange + main d'oeuvre).- Après avoir récupéré ma voiture, j'ai de nouveau effectué plusieursmilliers de kms sans soucis.- Un matin, une odeur de gaz d'échappement est apparue de façon très intense : ils reviennent dans le circuitd'aération de la voiture. Quand ce problème est apparu, la quantité de gazdans l'habitacle était si grande que j'ai du rouler les fenêtres grandesouvertes pour pouvoir respirer... Bref je suis tombé plusieurs fois malade à cause de ça...- Une semaine après avoir fait vérifier au garage que le turbofonctionne correctement, une fuite d'huile est réapparue... Retour chez legarage, la voiture avait moins de 25 000 kms. Le deuxième constatfut identique au premier : le turbo a subit une sollicitation anormale quil'a cassé.=> Deuxième changement de turbo (1300 ? TTC + Vidange + main d'oeuvre).Le même problème qu'à 15000 km, 10000 kms après; la même réparation. Lecollecteur et un cache soupapes ont aussi été changés cette fois, mais le problèmeest il vraiment résolu? Je n'ai pas de garantie.- Je reprends ma voiture après changement de turbo, et une semaine après leproblème des gaz d'échappements qui refoulent dans l'habitacle est revenude plus en plus souvent, de plus en plus intense. J'ai pu du coup le faireconstater à d'autres personnes qui confirme la toxicité dangereuse du gaz.J'ai amené ma voiture de nouveau au garage, et ils m'ont dit que c'était une odeur d'huile chaude... bref ils ont passé 2 heures à nettoyer toutes les tâches d'huile laissées pendant les changements de turbo.2 jours après, toujours des gaz d'échappement dans l'habitacle. Insupportable, j'ai respiré ces gaz sur 10 000 km pour que finalement ils poussent l'analyse un peu plus loin et s'aperçoivent que des gaz d'échappement sortaient du filtre à particule, et rentraient directement dans l'habitacle...La voiture est encore en ce moment en réparations...Aujourd'hui je suis donc très déçu de mon achat:- Je n'ai AUCUNE GARANTIE sur ce qui a été réparée;- Mon concessionaire ne trouve que des solutions temporaires en attendant la fin de garantie;- Aucune réaction du service après vente de l'importateur Belge (voici sa réponse ci-dessous)"Cher XXX,Nous regrettons sincèrement que votre Polo BlueMotion ne remplisse pastoutes vos attentes.L’après-vente, y compris la livraison de pièces détachées, est assurée surle terrain par nos concessionnaires Volkswagen, qui sont parfaitementhabilités à traiter votre cas particulier et peuvent prendre toutes lesmesures nécessaires, le cas échéant en étroite collaboration avec nosservices techniques et commerciaux.La responsabilité d'une intervention technique incombe bien sûr leréparateur même, et lui uniquement. Il est évident que si vous constatezune anomalie vous devez vous adresser à lui afin qu'il puisse en examinerle bien-fondé.Nous vous suggérons de prendre contact avec son responsable après-vente dugarage XXX, M XXX, qui pourra rechercher la meilleuresolution technique qui convient dans votre dossier.Nous ne manquerons pas de suivre l’évolution de votre dossier auprès delui.Salutations distinguéesXXXCustomer Care Advisors.a. D'Ieteren n.v. - Group Service..."Mr XXX de mon garage XXX je le connait très bien, je fais que de le voir, et il ne me propose rien d'autre que de changer les pièces sur la période de garantie.... Après la garantie tout est à ma charge!!Bref je n'ai que mes larmes pour pleurer. Je regrette aujourd'hui énormément d'avoir suivi ces "rumeurs" selon lesquels Volkswagen produit des voitures robustes.J'ai une grande expérience de la route et de la mécanique automobile, et je déconseille fortement cette Polo Blue Motion vis à vis de tous les soucis que j'ai eu en 7 mois. Les frais à prévoir dans les réparations sont monstrueux et il n'y a aucune négociation possible en cas de problème.Ceci dit, j'ai dans mon malheur beaucoup de chance de parcourir beaucoup de km, car celui qui ne fait que 10 000 km par an ne s'apercevra de tous ces soucis qu'après la période de garantie... Lire la suite de l'avis»

Polo 5 V 1.6 TDI 90 CR FAP CONFORTLINE 5P (2010)

Par  le 30 Janvier 2011 à 14h51

Globalement satisfait par ce premier achat chez VW (hormis les délais de livraison hallucinants).Quelques bémols toutefois.Tout d'abord la consommation qui n'absolument rien à voir avec celle indiquée par le constructeur. Moins de 700km avec un plein pour un diesel je trouve cela très très moyen ...Deuxième point négatif, le cable USB qui ne prend pas en charge l'Iphone, et je pense que cela doit être pareil pour tout autre smartphone ... Pour une voiture de ce prix en milieu de gamme, je trouve cela un peu moyen.Enfin la garde au sol devant ... le mini spoiler intégré au bouclier avant lui donne un look sympa, cependant c'est dommage de toucher systématiquement sur dos d'âne notamment ...Le dernier point négatif concerne les feux de jour !!! Très intéressant d'ailleurs comme particularité. Outre leur inutilité complète, je trouve dommage que VW n'ait pas préféré proposer un détecteur d'obscurité afin d'enclencher les feux, plutôt que d'utiliser le toujours même vieux énorme bouton ...Dernier petit point, les appuis-tête avant qui ne sont pas du tout ergonomique ce qui fatigue un peu pour les longs trajets.Côté positif, car heureusement il y en a quand même :- la tenue de route est impeccable.- les reprises suffisantes et adaptées- un agrément moteur sympa. Peu de bruit. Manque juste un peu de couple en seconde et un étagement boite qui mériterait d'être plus affuté.- la finition impeccable et la qualité des matériauxEn résumé, une bonne allemande mais qui se repose de plus en plus sur ses lauriers ... Dommage !Si c'était à refaire je partirai chez la concurrence.Lire la suite de l'avis»

Polo 5 V 1.6 TDI 90 CR FAP CONFORTLINE 5P (2010)

Par  le 22 Octobre 2010 à 13h12

Ayant toujours été fidèle à RENAULT, et d'ailleurs très satisfait des véhicules de cette marque(de Twingo à Vel Satis), je n'avais jusqu'alors fait qu'une seule "infidélité" en cédant à la tentation de la 206 CC, alors sans concurrence et au pouvoir d'attraction indéniable.J'étais jusqu'alors mont en gamme pour trouver, outre de meilleures prestations et agrément de conduite, une élégance et une qualité de finition supérieure.Et vient le jour où, après avoir maintes fois croisé la dernière Polo dans la rue, et l'avoir essayé en concession VW, on se dit "qu'elle a tout d'une grande" (oui, oui, pour une Polo...) : dans un gabarit compact de 'grande citadine' logeable, mais aussi très pratique à garer et suffisant quand on est célibataire endurci, tout ce qui fait le charme de voitures des segments supérieurs (ma dernière voiture était une Mégane DCI 105 Dynamique) :- une ligne racée et dynamique, à la fois sportive mais classique,- des motorisations permettant une utilisation hors des centres ville avec un couple, des reprises et une performance propices aux longs trajets,- une qualité de finition exemplaire (à partir de Confortline, sinon plastiques durs...),- un équipement complet (Confortline + Pac City),- un confort très appréciable (à la fois en terme de "soutien" sièges / suspensions, que d'insonorisation).... le tout pour un tarif qui n'est certe pas donné (ça reste une citadine), mais qui, au regard des prestations et de la promesse de tenue dans le temps / fiabilité (cette dernière étant à confirmer das le temps mais je reste confiant), apparaît finalement assez bien maîtrisé, notamment en terme de rapport qualité / prix / prestations.Pour l'instant, je suis convaincu de cet achat, et conquis par ce modèle qui me paraît à la fois moderne et intemporel / indémodable !!!Lire la suite de l'avis»

Polo 5 V 1.6 TDI 90 CR FAP CONFORTLINE 5P (2010)

Par  le 19 Octobre 2010 à 09h46

Je suis tombé sous le charme de la Polo 5 lors de sa présentation au Salon de Genève. Son allure de petite Golf, la qualité des matériaux employés pour l'intérieur, la finition, tout correspond à mes critères de choix.Je n'y ai cependant plus pensé jusqu'à l'essai de celle ci. Depuis plusieurs mois, je pensais changer de voiture. Possédant une compacte (Megane), je voulais une auto plus petite mais proposant des prestations de confort et de roulement proche.J'ai donc essayé différents modèles de la catégorie des citadines. Toutes possédait un petit quelque chose qui ne me donnait pas entière satisfaction. Détail de finition sur l'une, comportement pataud pour une autre, le tout pour des tarifs proches.Au final, le choix de la Polo s'est fait naturellement. Sur ma short list se trouvait 207, Clio, nouvelle C3. Un essai routier m'a permis d'éliminer la C3 pas suffisamment dynamique à mon goût, avec une boite de vitesse désagréable. Ensuite, la 207 à cause d'un habitacle au dessin daté et à la finition en dessous. Finalement, la Clio pour des raisons de prix. Au final, l'équipement de série de la Polo en fait une des plus chère de la catégorie. Mais pour en avoir autant chez les concurrents, il faut passer par la case option. Et là l'addition explose...A l'usage, après 10.000km, je suis toujours aussi heureux de mon achat. J'ai moins perdu en confort par rapport à la Megane que ce que je m'attendais. Le moteur est discret, finalement, on entend essentiellement le bruit des pneus sur la route. Le freinage est bon, même si il faut davantage écraser la pédale. L'ESP est un plus pour rouler sereinement, même si je n'y ai vu aucune différence au quotidien. La climatisation manuelle donne entière satisfaction, de même que le chauffage qui officie très rapidement.Le coffre est un peu petit. Pour les grosses provisions, il est parfois nécessaire de poser des affaires sur les sièges arrières... Pas terrible lorsqu'on y va en famille. La consommation est peu élevé, mais au final, guère plus faible que sur mon ancienne Megane 1.5dci105. Déception de ce coté. En comparaison, mon ancienne Clio 1.5dci80 consommait sur les mêmes parcours 0.6l/100 de moins. Vu le cours du carburant, cela fait vite une différence sur le budget. Une boite 6 aurait été la bienvenue. La boite 5 tire beaucoup trop long ce qui pénalise le dynamisme de la conduite et augmente la consommation sur nos petites routes de montagne.De plus, après l'essai d'une Golf dernièrement, je pose la question : en dehors de l'espace supplémentaire, est il judicieux d'acheter une Golf? Pour mes besoins, je dirais non. Les différences sont trop peu nombreuses pour justifier un tel écart de prix.Pour conclure, je ne suis pas déçu par cette Polo. Elle remplit parfaitement mon cahier des charges : un look sympa sans être exubérant, des conso basses, du confort et une bonne qualité de finition. Le châssis est dynamique ce qui est agréable sur les routes de montagne. L'équipement de série est très complet. Il ne nécessite pas de passer par d'interminable liste d'option (ce qui m'a surpris pour une allemande!). Elle gagnerait encore en agrément avec une boite 6 vitesses. La boite 5 tirant long, cela pénalise une conduite coulée tout en reprise.Finalement, malgré un prix d'achat élevé, elle se trouve moins chère que ses concurrentes à équipement équivalent.Lire la suite de l'avis»

 

Polo 5 V 1.6 TDI 90 CR FAP SPORTLINE 5P (2010)

Par  le 18 Septembre 2010 à 13h36

Cette nouvelle Volkswagen Polo constitue pour moi une référence du segment des citadines. La voiture a quelques menus défauts, rien n'est parfait, mais l'on sent que les ingénieurs Volkswagen ont vraiment oeuvré à en faire une voiture agréable à vivre plus qu'à conduire. Le design est un ressenti purement subjectif, mais il me plait car il dessine les traits d'un éloge à la sobriété. Walter DeSilva est un designer star, il a redonné ses lettres de noblesse au style Alfa Romeo par exemple. Mais ce qui me frappe le plus dans son travail, c'est sa faculté innée à mettre de côté son égo pour adopter la philosophie de la marque pour laquelle il "imagine". Au contraire d'une certaine concurrence qui cherche parfois à démontrer, la "fourmi" va quasiment chercher son identité dans la période artistique dite "Bauhaus allemand". Pas de lignes convexes et complexes jetées ici et là, tout le travail s'est envisagé dans le détail. Il faut prendre le temps d'observer la Polo pour apprécier le dessin épuré, certainement la chose la plus difficile pour un designer tant il est facile de surcharger. Résultat, des proportions qui flattent l'oeil, une voiture bien campée sur ses roues et un design que l'on pourrait presque proclamer comme indémodable. Bien évidemment, les petits clins d'oeil aux génération précédentes aident à forger la continuité, mais l'on est bien loin de la Baby Golf quand on zieute la Polo avec un certain soin. Les lignes parallèles (observables de 3/4) s'enrichissent et donnent une profondeur au dessin que certains pourraient trouver simpliste. C'est bien simple, le risque existe bel et bien. Là où certains ont chercher à complexifier et enrichir par l'abstrait (finissant tous par reprendre les mêmes gimmicks comme la lunette arrière plongeante, Fiesta, Megane, Astra en tête), Volkswagen a choisi la voie traditionaliste. N'en déplaise, allez à contre courant et camper sur ses positions devient alors un risque subtil. En conclusion, la Polo est affinée et raffinée. Mais une voiture, ce n'est pas qu'un design. Une voiture moderne, c'est même devenu une sorte de salon roulant. Les constructeurs s'évertuent à soigner l'ambiance de leurs véhicules et cela ce ressent. Déçu par le travail italien et le retard français, j'ai été frappé par le bien être ressenti à bord de la Polo. Je m'y suis installé, elle m'a conquis. Les matériaux employés sont d'une qualité remarquable pour la catégorie, l'ergonomie est soignée (mis à part le régulateur de vitesse), les ajustements sont précis, la douceur des commandes saute aux yeux. Encore une fois, Volkswagen a travaillé le détail. Quand les constructeurs se copient et s'échelonnent, les petits détails font tout. Ça, Volkswagen l'a bien compris. Même l'ouverture des portes et leurs joints feutrés expirent la qualité…Tout ce qui a été ajouté est le fruit d'une réflexion sur le confort. Le plafonnier arrière est rare pour la catégorie, le témoin de pression des pneus l'est tout autant. En un mot comme en cent, l'on a quasiment l'impression d'avoir fait l'acquisition d'un modèle de la catégorie supérieure. Un détail marquant, l'ouverture des fenêtres via la télécommande, gadget sur l'instant de la découverte, mais tellement pratique pour aérer l'habitacle par grandes chaleurs. Tout semble avoir une utilité, mineure ou majeure selon le contexte, mais toujours bien pensée. En ce qui concerne la conduite, l'on ne peut que se ravir d'un châssis sain et confortable, malgré la monte pneumatique et le caractère vaguement sportif de cette finition haut de gamme. L'on pourrait faire des centaines de kilomètres d'une traite, sourire en coin et coude bien posé. L'ambiance zen prédomine tant les commandes sont douces et les assises soignées. La Polo pourrait presque se faire passer pour un cocon. Bien sûr, l'on peut faire cravacher la petite, elle n'y rechigne pas. On découvrira alors quelques limites : le freinage manquant de mordant en début de course, l'ESP (L'ASR en particulier) qui s'emballe pédale très largement enfoncée, la boîte au guidage parfois imprécis dans le rush, la direction plus calibrée pour la ville que pour les départementales de rallye… La polo n'étant pas une sportive par essence, nous lui excuserons bien volontiers. Le moteur claque un peu à froid, manque très certainement de couple en dessous des 2000 tours, mais il fait montre d'un progrès indéniable par rapport à son ancêtre. Il consomme peu quand on s'en donne la peine (il suffira simplement de suivre les indications de changement de rapport affichés sur l'ordinateur de bord pour atteindre une consommation appréciable.) Un chiffre de 5 litres flatte la jauge d'essence, peut être un peu trop imprécise par ailleurs. Il fera votre bonheur et déclenchera les rires gênés des pompistes qui ne se réjouiront plus guère que de l'autonomie annoncée à 750km environ. Au final, tous les deux y trouveront raison à se réjouir. Une nouvelle fois, en tirant un peu, l'on peut en obtenir une forme de quintessence. Ses 90 chevaux n'en font pas un foudre de guerre, mais ils assurent quand même une réserve de puissance appréciable. La consommation reste pourtant encore mesurée, et là est l'essentiel. Volkswagen s'est donc enfin donné les moyens de ses ambitions avec ce nouveau TDI ! La polo pourrait quasiment se muer en petite routière (pour ne pas dire petite fourmi des villes roturières), surtout que le niveau sonore devient appréciable dans ces moments là. Au final, que dire de cette petite qui a véritablement tout d'une grande ? Elle n'est pas parfaite, certes, mais elle a été soignée. Tout se joue dans le détail, tout le travail s'exprime dans une réflexion murie et c'est le conducteur qui en ressort conquis. Sécurisante car bien campée sur son châssis, bien équipée et bien finie, confortable et raffinée, la Polo donne envie de prendre la route en perdant la notion de temps. C'est certainement le plus beau compliment que l'on puisse faire à ses géniteurs. Tantôt sobre et cosy, tantôt nerveuse et agile, la Polo devient ce qu'on en fait. Elle n'est pas des plus parfaites, loin de là, elle n'est pas non plus conçue pour faire rêver, y préférant la raison. Reste que l'on trouvera toujours une raison de se réjouir, et là est bien ce qui compte quand on achète une voiture à vivre et pas un carrosse démonstratif pour paraître. La technologie n'est pas vraiment mise en avant, elle est outil à améliorer l'existentiel d'un conducteur avec des tourments. Elle facilite la tâche, simplifie la vie de l'automobiliste. Une nouvelle fois, l'on comprend qu'une réelle philosophie a prévalut lors de la "Polo Conception". En ressort un véhicule abouti sans signe ostentatoire, c'est peut être là son seul défaut. Au lieu de flatter l'oeil et l'image, elle fait l'apologie de la maturité et d'une force apaisée. Voilà pourquoi la Polo est la référence de son segment. L'image est passée au second plan, les ingénieurs ont préféré élever la fourmi en allant piocher dans les catégories supérieures. Au final, elle pourrait presque donner une certaine idée de la culture dans un raffiné patenté allemand. Un point de vue qui sonne monotone, mais qui exprime toute sa substance au quotidien. Lire la suite de l'avis»

Rechercher un avis

SPONSORISE

Derniers avis Citadine

Avis Volkswagen Up! Gti(2) 1.0 TSI 115 GTI BLUEMOTION 5P (2019)

Par El Cordo le 26 Juillet 2020 à 02h12

Lire l'avis»

Forum Volkswagen Polo 5

Essais et comparatifs Volkswagen Polo 5