Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info

Modèles adaptés au nouveau cycle WLTP : ça progresse très lentement

Dans Economie / Politique / Marché

Modèles adaptés au nouveau cycle WLTP : ça progresse très lentement

Le marché européen a tourné au ralenti en octobre à cause du cycle WLTP. Les constructeurs ont visiblement plus de mal que prévu à mettre à jour leurs modèles puisque seulement 63 % d'entre eux aujourd'hui sont à jour vis à vis du nouveau cycle d'homologation.

Après un mois d'octobre assez compliqué pour certains constructeurs ayant des difficultés à mettre à jour tous leurs modèles pour le nouveau cycle d'homologation WLTP, la situation ne semble pas s'arranger bien vite. Le cabinet Jato Dynamics annonce en effet que le taux de véhicules actuellement certifiés "WLTP" n'est que de 66 % en Europe, contre 57 % le mois dernier. 

Une maigre progression de 6 points en un mois qui illustre la tache parfois majeure de la mise à jour d'une partie du catalogue chez certains grands groupes, comme Volkswagen, qui subit d'ailleurs la chute des livraisons en cette fin d'année.

Rappelons que le passage au cycle WLTP oblige, entre autres, les constructeurs à implanter des filtres à particules sur les moteurs essence actuels à injection directe. Mais ce n'est évidemment pas la seule modification importante à effectuer sur les véhicules qui doivent parfois nécessiter d'importantes refontes de la cartographie et de l'injection. Parfois, si l'investissement est trop grand, le modèle est purement et simplement abandonné, surtout s'il arrive en fin de vie (Audi A3 e-tron, Peugeot 208 GTI...).

SPONSORISE

Dernières vidéos

Toute l'actualité

Commentaires (43)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

´´ le taux de véhicules actuellement certifiés "WLTP" n'est que de 66 % en Europe, contre 57 % le mois dernier.

Une maigre progression de 6 points en un mois ´´

Euh il me semble que 66-57= 9 ...

C'est pas leur fort les mathématiques chez Caradisiac

Par

« comme Volkswagen, qui subit d'ailleurs la chute des livraisons en cette fin d'année. »

Cela vous arrive t il de consulter les chiffres des ventes avant de pondre des inepties ?

Bon on corrige l article Audric :

« comme RENAULT , qui subit d'ailleurs la chute des livraisons en cette fin d'année. »

Par Profil supprimé

En réponse à nicotdi

« comme Volkswagen, qui subit d'ailleurs la chute des livraisons en cette fin d'année. »

Cela vous arrive t il de consulter les chiffres des ventes avant de pondre des inepties ?

Bon on corrige l article Audric :

« comme RENAULT , qui subit d'ailleurs la chute des livraisons en cette fin d'année. »

il y en a qui font des ventes Infinitésimales durant ce temps là :oui:

devines la marque :wink:

Par

En réponse à Profil supprimé

il y en a qui font des ventes Infinitésimales durant ce temps là :oui:

devines la marque :wink:

Oui oui lol tu me donnes les chiffres des ventes pour ce mois de novembre ?

Par

Marché français novembre 2018

Les constructeurs français dans leur ensemble ont enregistré un recul de 4,2% à 96.801 immatriculations (56,41% de parts de marché). Avec 38.163 ventes, Renault a notamment dévissé de 12,3%. Malgré la bonne santé de Dacia (12.351 véhicules vendus, +34,7%), le groupe a été pénalisé par la marque au losange (-25,2%, 25.699 immatriculations).

PSA s'en sort mieux avec une croissance de 1,9% et 58.629 modèles écoulés (-1,3% pour Peugeot, +10,7% pour Citroën, +1,1% pour DS et -3,3% pour Opel)

Nissan s'écroule, Volvo s'envole

De leur côté, les marques étrangères sont aussi à la peine : -5,2% (74.810 immatriculations). Le plus gros "gadin" revient à Nissan avec une chute de 55,2% (2.429 véhicules) ! Fiat Chrysler Automobiles (-14,1%, 6.482 ventes), Ford (-12%, 6.055 voitures), Daimler (-8,8%, 7.146 immatriculations) et BMW (-7,4%, 7.567) sont aussi dans le rouge. Le groupe Volkswagen est lui quasi stable à -0,8% et 22.174 voitures vendues (+42,2% pour Seat, +12,4% pour VW, +2,1% pour Skoda, -34,7% pour Audi...), tandis que Hyundai (+5%, 6.204), Toyota (+20,4%, 9.476) et Volvo (+38,5%, 1.800) tirent leur épingle du jeu.

il ne s agit là que du marché français évidement mais il me semble que vw n est pas le pire comparé au groupe Renault ( merci à Dacia ) ou l alliance ( voir chiffre de Nissan )

Par

Pour le groupe vw - 80% pour Porsche et -37% pour Audi sinon les autres marques du groupe il y a progression

Par

A voir les chiffres européens

Par

Seat en grande progression :bien:

Par

" le groupe a été pénalisé par la marque au losange (-25,2%, 25.699 immatriculations)."

Les Rhîlodolâtres trop occupés à envoyer des oranges au Grand Carlos pour penser à commander une caisse pour mettre sous le sapin.... sad !

Bonne journée Mouldu. :areuh:

Par

"Rappelons que le passage au cycle WLTP oblige, entre autres, les constructeurs à implanter des filtres à particules sur les moteurs essence actuels à injection directe"

C'est faux => la preuve est que Mazda arrive très bien à faire des moteurs essence conformes sans rajout de filtre à particules.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire