Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Officiel - L'Europe veut interdire les voitures thermiques dès 2035

Officiel - L'Europe veut interdire les voitures thermiques dès 2035

Seuls les véhicules à moteur électrique pourraient être vendus dans l'Union à partir de 2035 !

C'était attendu, c'est désormais confirmé : l'Europe compte mettre fin à la vente de voitures à moteur essence et diesel dès 2035. La Commission a officialisé l'objectif de réduire les émissions moyennes des voitures neuves de 55 % à partir de 2030 et de 100 % à partir de 2035 par rapport aux niveaux de 2021.

Cela signifie que seuls les modèles "zéro émission" pourront donc être en vente à partir de cette date dans l'Union. On pense donc aux électriques et hydrogènes. Pour l'Europe, c'est bien sûr une mesure très importante pour atteindre les objectifs climatiques. Mais l'UE souligne que c'est une décision qui "bénéficiera aussi aux citoyens en réduisant les dépenses énergétiques et en améliorant la qualité de l'air".

Si l'industrie automobile était consciente que l'avenir est au tout électrique, elle ne s'attendait pas à une bascule aussi rapide, espérant une phase de transition avec les hybrides. En début de semaine, à l'issue d'une rencontre avec les acteurs de l'industrie auto tricolore, l'Élysée avait d'ailleurs fait connaître son soutien envers l'hybride rechargeable. En coulisses, la France négocie un sursis pour les plug-in. Elle devrait avoir le soutien d'autres pays producteurs, à commencer par l'Allemagne.

Selon une source du Parisien, les deux vont aussi demander une norme Euro 7, attendue en 2025, plus souple : "Les constructeurs arguent qu’ils ne peuvent pas en même temps investir à améliorer des moteurs thermiques qui disparaîtront, au moins en Europe, quelques années plus tard, et sur l’électrique". Les arbitrages seront rendus d'ici un an.

Certains s'inquiètent évidemment déjà des difficultés liées au réseau de recharge. L'Europe en est consciente et va imposer aux États membres d'accroître leur capacité de recharge au rythme des ventes de véhicules électriques. La loi obligera à "installer des points de recharge et de ravitaillement à intervalles réguliers sur les grands axes routiers : tous les 60 kilomètres pour la recharge électrique et tous les 150 kilomètres pour le ravitaillement en hydrogène".

SPONSORISE

Dernières vidéos

Toute l'actualité

Commentaires (505)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Si la nouvelle se résume à la fin du moteur thermique le 31/12/2034, ce n'était plus un scoop. On s'est aligné sur l'UK, la Californie, le Canada, etc...

2034 sera certainement une année de vente record pour les derniers VT plaisir à collectionner (pour moi une KTM X-BOW BVM).

Les VT/PHEV caisse à savons auront certainement sombrer dans l'oubli bien avant (ça ne résistera pas une décennie à la parité des prix !).

Par

Non, ce n'est pas officiel puisque c'est une proposition de la Commission, or comme toute proposition elle doit faire l’objet d’un accord entre les États membres et le Parlement européen. Le marchandage va commencer seulement maintenant vu que la France et l'Allemagne sont contre la fin du thermique en 2035.

Par

En réponse à al7785

Non, ce n'est pas officiel puisque c'est une proposition de la Commission, or comme toute proposition elle doit faire l’objet d’un accord entre les États membres et le Parlement européen. Le marchandage va commencer seulement maintenant vu que la France et l'Allemagne sont contre la fin du thermique en 2035.

Et probablement d'autres pays comme la Pologne par exemple. Il faut je crois 55% des pays représentant 65% des citoyens pour qu'une disposition soit adoptée. Les pays sans industrie automobile et 100% adepte de cette mesure ne sont pas légion.

Par

Gardez vos vielles Laguna diesel ! Enfin, ce qu'il en restera en 2035...

Par

Traduction : on pourra vendre des véhicules thermiques jusqu'en 2034.

Après 25 ans d'utilisation, ces derniers disparaîtront vers 2060. On a encore le temps...

Pour rouler en électrique, il faut de l'électricité. Qui va la produire et comment va-t-on la mettre à disposition ? A quel prix, au fait ? Avec quel impact sur l'environnement ? Le réseau peut-il encaisser des millions de voitures branchées chaque jour entre 17 et 19 h (sans risque de black-out) ? Non - donc, quelles solutions SVP ?

Grand merci aux Génies de l'Europe de nous "éclairer" (sic) sur ces points.

Par

Sinon il y a autre chose que des interdictions et obligations à notre époque ?

Par

En 2035 je viendrais sûrement d’acheter une Golf 7 GTI pour remplacer la Golf 6 GTI qui aura remplacé ma Golf 5 GTI actuelle. Donc c’est pas très gênant :biggrin:

Par

" Si l'industrie automobile était consciente que l'avenir est au tout électrique, elle ne s'attendait pas à une bascule vers le tout électrique aussi rapide, "

Bien sur que si !

et puis 2035, c'est dans 14 ans, c'es 2 cycles de vie d'une auto.

Donc meme si les specs sont figées pour celle qui sortira en 2028, ca laisse encore du temps pour réfléchir à la remplaçante.

Faut pas déconner.

Par

En réponse à julienEVO6

En 2035 je viendrais sûrement d’acheter une Golf 7 GTI pour remplacer la Golf 6 GTI qui aura remplacé ma Golf 5 GTI actuelle. Donc c’est pas très gênant :biggrin:

30 000 euros + 500 000 euros de malus !

Par

En réponse à charly177

Traduction : on pourra vendre des véhicules thermiques jusqu'en 2034.

Après 25 ans d'utilisation, ces derniers disparaîtront vers 2060. On a encore le temps...

Pour rouler en électrique, il faut de l'électricité. Qui va la produire et comment va-t-on la mettre à disposition ? A quel prix, au fait ? Avec quel impact sur l'environnement ? Le réseau peut-il encaisser des millions de voitures branchées chaque jour entre 17 et 19 h (sans risque de black-out) ? Non - donc, quelles solutions SVP ?

Grand merci aux Génies de l'Europe de nous "éclairer" (sic) sur ces points.

Pour mes besoins journaliers j'ai besoin de moins de 15Kwh donc avec 4 KW de panneaux solaires j'ai largement assez que pour propulser ma voiture surtout que je travaille à distance.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire