Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Paris: vers un stationnement plus cher en 2021 pour les voitures (et les deux-roues mis à contribution)

Dans Pratique / Budget

La mairie de Paris déclare la guerre aux voitures et aux deux roues motorisés…tout en comptant sur eux pour boucler son budget 2021. Parlez d’une hypocrisie !

Selon la mairie de Paris, la voiture individuelle est stationnée sur son emplacement 95% du temps.
Selon la mairie de Paris, la voiture individuelle est stationnée sur son emplacement 95% du temps.

La politique de gribouille continue à la mairie de Paris. Anne Hidalgo, dont on sait le peu de sympathie que lui inspire l’automobile, compte pourtant bien sur elle pour combler les trous du budget 2021.

Le projet de financement de la ville, qui doit encore faire l’objet d’un examen la semaine prochaine au Conseil de Paris et n'est donc pas encore validé, mise en effet sur des recettes de stationnement payant en hausse de 45,4 millions d’euros en comparaison du budget 2020, pour atteindre 379 millions d’euros (Les Echos, 09/12).

Une façon de combler les 60 millions d’euros de déficit causé par la gratuité du stationnement mise en place durant le premier confinement, lequel avait permis, selon Anne Hidalgo, de " faciliter le travail des médecins, des infirmiers et des autres personnels de santé." Cette mesure n’avait d’ailleurs pas été reconduite lors du reconfinement, et on comprend mieux pourquoi.

Pour parvenir, il est à la fois question de revoir les tarifs à la hausse (oui, c’est possible !) et d’instaurer un stationnement payant pour les deux roues motorisés, à quoi s’ajoute un recours élargi système de Lecture automatique des plaques d’immatriculations (LAPI). La pression monte sur les automobilistes parisiens…et, surtout, les franciliens de passage dans la capitale (ceux-ci ne votant pas à Paris, leur mécontentement n’a aucune influence d’un point de vue électoral).

On dénombre actuellement 800 000 places de stationnement à Paris, dont 17% en voirie (soit 136 000). Avec un coût horaire moyen de 2,4 €, le stationnement en surface est plus intéressant qu’en parking. Cette formule prend toutefois l’avantage après deux heures d’immobilisation...et cela devrait donc se confirmer très, très fortement en 2021.

Anne Hidalgo déteste l'automobile...qui, ainsi qu'une enquête Caradisiac l'avait démontré, lui permet  pourtant d’assurer la quasi-totalité de ses déplacements quotidiens. Il faut dire que les voitures représentent une sacrée manne pour les pouvoirs publics.
Anne Hidalgo déteste l'automobile...qui, ainsi qu'une enquête Caradisiac l'avait démontré, lui permet  pourtant d’assurer la quasi-totalité de ses déplacements quotidiens. Il faut dire que les voitures représentent une sacrée manne pour les pouvoirs publics.

SPONSORISE

Dernières vidéos

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire