Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Prime à la conversion: un microcrédit complémentaire pour les ménages modestes?

Dans Pratique / Budget

Pierre-Olivier Marie

Des parlementaires souhaitent que les banques mettent en place des crédits au taux nul (ou presque) pour favoriser l'achat de véhicules propres. Un moyen d'apaiser la colère des gilets jaunes, à trois jours d'une nouvelle journée d'action qui inquiète l'éxécutif.

Prime à la conversion: un microcrédit complémentaire pour les ménages modestes?

L'écologie, tout le monde y est favorable jusqu'au moment où il faut mettre la main au portefeuille. C'est l'un des ferments de la colère des gilets jaunes, que les pouvoirs publics cherchent à apaiser à trois jours d'une mobilisation aux contours encore flous, mais qui pourrait se montrer assez violente.

Dans son édition de ce matin, le Canard enchaîné cite des "notes alarmistes" des renseignements territoriaux évoquant des agrégations de mécontentements d'origines diverses, qui iraient de l'ultra-droite à l'ultra-gauche. Et tout ce petit monde pourrait chercher à "converger vers le palais de l'Elysée" samedi 24 novembre, comme il a tenté de le faire une semaine auparavant.

C'est dans ce contexte que des députés de La République en marche veulent renforcer la prime à la conversion en mettant les banques à contribution. Selon Les Echos, l'idée serait de créer un mécanisme de microcrédit à taux quasi-nul lié à l'achat de véhicules peu polluants. "Par rapport à un véhicule peu polluant, qu'on peut trouver à partir de 5-6000 euros, il manque 1 000 à 2 000 euros de trésorerie, ce qui peut s'avérer problématique", plaide l'élue parisienne Olivia Grégoire. Ce complément serait remboursé en 18 à 24 mois, à un taux proche de zéro.

Les parlementaires vont donc engager des discussions en ce sens avec les banques, représentées notamment par la Fédération bancaire française. Il est également question que l'achat d'un véhicule propre permette le déblocage anticipé d'avoirs intégrés dans des plans d'epargne entreprise. Avantage de ces mesures: elles ne coûteraient rien aux pouvoirs publics. Elles ont donc de bonnes chances d'aboutir.

SPONSORISE

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire