Publi info

Prise en main - eVito : cher Mercedes électrique…

Dans Nouveautés / Nouvelles versions

Le Mercedes eVito, 100 % électrique, est silencieux, efficace, performant et ne cède rien aux qualités utilitaires de son frère thermique. Il n'a en fait qu'un seul défaut : son prix.

Prise en main - eVito : cher Mercedes électrique…

S'il est une certitude, c'est bien que les livraisons en centres urbains ne seront bientôt plus possibles qu'en véhicules utilitaires propres. Tous les constructeurs le savent et préparent cet avenir très proche. Mercedes est bien entendu sur les rangs et électrise sa gamme d'utilitaires. Avant le prochain Sprinter électrique, c'est le Vito qui voit un petit ''e'' accolé à son nom pour devenir eVito et signifier ainsi qu'il adopte le mode 100 % électrique. En soi, ce eVito n'est pas une totale nouveauté. Il est le descendant du Vito eCell, lancé en 2010 et qui était lui un précurseur dans sa catégorie.

Prise en main - eVito : cher Mercedes électrique…

Lors de la très brève prise en main qui nous été accordée, le nouveau Mercedes eVito, qui n'est disponible qu'en traction, s'est avéré convaincant à plus d'un titre. Franchement, il se conduit facilement, presque comme un véhicule normal avec boîte automatique. Le couple délivré immédiatement, les accélérations nettes et franches rendent la conduite souple et dynamique. L'agilité de ce Mercedes est réelle et son comportement routier de très bon niveau. C'est même une surprise dans les courbes et les prises d'appui, mais c'est tout à fait normal. Les batteries sont installées sous le plancher. Leur poids, plus de 400 kg au total, abaisse le centre de gravité du eVito, le stabilise et lui confère un comportement dynamique de haute tenue.

 Comme un thermique

Prise en main - eVito : cher Mercedes électrique…

Deux modèles de ce Mercedes seront prochainement commercialisés. Le eVito Van, strictement utilitaire, et le eVito Tourer, destiné au transport de personnes. Ils sont proposés sur deux empattements pour un PTAC (poids total en charge) de 3 200 kg.

S'agissant du Van, la version de base, d'une longueur totale de 5,14 mètres, offre une charge utile d'un peu plus d'une tonne (1 073 kg) et un volume utile de 6 m³. La version extra-longue, d'une longueur de 5,37 mètres, dispose d'une charge utile de 990 kg et un volume utile de 6,6 m³.

Dans les deux cas, ces valeurs sont celles d'un Vito thermique.  Pour les volumes de chargement, la raison est simple. Les trois batteries sont rangées dans le soubassement et n'empiètent donc pas dans l'espace utile. S'agissant des charges utiles, le poids des trois batteries est notamment compensé par le moteur électrique, plus léger qu'un thermique, et l'absence de boîte de vitesses.

Ce fourgon électrique est proposé avec trois programmes de conduite, Confort, Eco et Eco+, qui apportent un agrément de conduite ou une recherche d'économie pour aller plus loin. Il y a aussi quatre modes de récupération d'énergie plus ou moins prononcés. Au plus fort, le ralentissement est important, presque comme un freinage avec d'ailleurs les feux stop qui s'allument.

 

A partir de 41 000 € HT !

Prise en main - eVito : cher Mercedes électrique…

Le moteur du eVito développe 84 kW, donc 114 chevaux, soit la même puissance que le Vito 111 CDI. La vitesse maximale possible est de 120 km/h, mais il peut être en option limité à 80 km/h, ce qui permet de gagner en autonomie. Les batteries d'une capacité de 41,4 kWh apportent une autonomie de 150 kilomètres selon la norme WLTP. Autonomie maximale. Par temps froid, de nuit et en charge, cette autonomie devrait plutôt tourner autour de 100 kilomètres. Après, c'est six heures de recharge pour faire un « plein » complet.

Nous atteignons là les limites de ce type de véhicule, constat d'ailleurs valable pour tous les véhicules utilitaires électriques de cette catégorie. L'autonomie reste une réelle contrainte et limite l'utilisation de ce eVito. Ce n'est pas un véhicule polyvalent et il doit donc être réservé à des usages précis et constants. Pas question de l'utiliser un jour pour une activité en zone urbaine et le lendemain pour avaler une longue distance. Ce eVito ne sait tout simplement pas faire et ne s'adresse donc pas à tout le monde.

Prise en main - eVito : cher Mercedes électrique…

De ce constat découle le second grief : le eVito est cher. A partir de 41 000 € HT pour le fourgon standard, 700 € HT de plus pour la version Extra-longue, et 42 000 € HT pour le Tourer, c'est tout de même beaucoup pour un véhicule à usage finalement captif. Bien sûr, les aides de l’État viennent en déduction de ces prix (6 000 € de prime à l'achat et éventuellement 2 500 € de prime à la conversion) mais l’addition reste malgré tout très salée.

Les commandes du Mercedes eVito seront ouvertes très prochainement et les premières livraisons auront lieu à l'automne.

Caradisiac a aimé

  • Véritable utilitaire
  • Agrément de conduite

Caradisiac n'a pas aimé

  • Les tarifs
  • Usage limité

Portfolio (5 photos)

En savoir plus sur : Mercedes Vito 3

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (18)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Encore un bel exemple de la mauvaise fois des constructeurs, pack batterie 40kw pour un utilitaire de 3,5T? autant qu'une Zoé? recharge lente??? alors que n'importe quel VE peut recevoir du 150kw? et selon Tesla ça peut aller jusqu'à 250kw, ce qui serait bien utile pour ce genre de véhicule surtout que les bornes sont installées au dépôt pour les flottes... le tout pour 41K€ HT???

Et chez les autres même chose, bref ils se foutent vraiment de la gueule du monde, on a compris qu'ils privilégient encore les utilitaires au mazout $$$AV... mais là ça devient indécent, c une vraie insulte à leurs clientèles...

Par

100-150km, ça reste une vaste blague pour un utilitaire, même si on fait abstraction du prix.

après, je comprends la possibilité de limiter la vitesse max à 80 à l'heure, de quoi permettre aux loueurs de limiter la casse avec des conducteurs tombant en panne d'électricité sur la route.

Par

""""ne cède rien aux qualités utilitaires de son frère thermique"""" si 800 bornes de moins d'autonomie et avec l'Europe et frontières ouvertes le VE est de suite hors jeux , après pour jouer un peut dans Paris ....

Par

En réponse à mynameisfedo

Commentaire supprimé.

En gros le message c "on sait faire des versions électriques mais surtout ne les achetez pas parce qu'on se débrouille pour qu'ils soient nuls le temps de refourguer le plus possible de mazouts"... tout le monde sait que les utilitaires thermiques seront interdit en ville à un moment...

Ils prennent vraiment les gens pour des c...

Finalement Tesla aurait mieux fait de proposer des utilitaires à jour avec installation de bornes en interne... avant la M3, ils auraient raflé le marché mondial, surtout avec des boites comme Amazone&co, PME, artisans etc qui sont très demandeur pour des solutions beaucoup plus performantes...

Par

En réponse à Turbo95

Commentaire supprimé.

La plupart des utilitaires léger font beaucoup de km en urbain inter/urbain, pas besoin d'avoir des autonomies de 800km, pour ça il y a les mazouts... mais la recharge rapide oui, c indispensable... recharger 40kw en 6 heures ce juste risible... c même RIDICULE, alors qu'une Tesla recharge 100kw le temps d'un dej, et avec les bornes 250kw ce sera le temps de bouffer un sandwich...

Par

En réponse à mdb92

Encore un bel exemple de la mauvaise fois des constructeurs, pack batterie 40kw pour un utilitaire de 3,5T? autant qu'une Zoé? recharge lente??? alors que n'importe quel VE peut recevoir du 150kw? et selon Tesla ça peut aller jusqu'à 250kw, ce qui serait bien utile pour ce genre de véhicule surtout que les bornes sont installées au dépôt pour les flottes... le tout pour 41K€ HT???

Et chez les autres même chose, bref ils se foutent vraiment de la gueule du monde, on a compris qu'ils privilégient encore les utilitaires au mazout $$$AV... mais là ça devient indécent, c une vraie insulte à leurs clientèles...

Hé bien rajoute encore le prix d'une très grosse batterie, ainsi que le câblage et l'électronique de puissance permettant la capacité de recharge rapide, et tu auras un bel utilitaire à 60.000 euros, amputé d'une bonne partie de sa capacité de charge et de son volume, mais toujours incapable d'un service constant et de souplesse d'utilisation en général : super le véhicule pour gagner de l'argent ! :bien:

Par

En réponse à mdb92

La plupart des utilitaires léger font beaucoup de km en urbain inter/urbain, pas besoin d'avoir des autonomies de 800km, pour ça il y a les mazouts... mais la recharge rapide oui, c indispensable... recharger 40kw en 6 heures ce juste risible... c même RIDICULE, alors qu'une Tesla recharge 100kw le temps d'un dej, et avec les bornes 250kw ce sera le temps de bouffer un sandwich...

Tu es hors jeux sur ce coup la , justement la messagerie de nos jours avec l'offre internet , même sur de l'urbain et périurbain c'est beaucoup de bornes , bien plus que 150 bornes , surtout avec 150 colis par jours , je t'invite à regarder un peut le sujet

Livraison de colis à domicile: les dérives de la sous-traitance

Sans compter que les prestataires utilisent souvent des camionnettes de location sur ce genre de sous-traitance et rentre chez eux avec ,et 150 bornes c'est plier sur leurs moitié de journée , et oui 10/12 heures par jours à livrer .

Le temps de déjeuné et prise de charge rapide , c'est surtout sandwich et pas de temps pour ce faire un repas en terrasse pendant que la camionnette recharge , non franchement instruit toi sur ce sujet messagerie

Par

Présentation esthétique digne d'un utilitaire bas de gamme, autonomie ridicule, prix XXL ... aucun intérêt.

Par

En réponse à PLexus sol-air

Hé bien rajoute encore le prix d'une très grosse batterie, ainsi que le câblage et l'électronique de puissance permettant la capacité de recharge rapide, et tu auras un bel utilitaire à 60.000 euros, amputé d'une bonne partie de sa capacité de charge et de son volume, mais toujours incapable d'un service constant et de souplesse d'utilisation en général : super le véhicule pour gagner de l'argent ! :bien:

la solution était de proposer une version hybride: 50km en tout électrique et le reste en thermique.:bah:

ils ont fumé un joint chez Mercedes... :beuh:

Par

"Un seul défaut son prix".

Et ça, c'est un merveilleux avantage ?

" Par temps froid, de nuit et en charge, cette autonomie devrait plutôt tourner autour de 100 kilomètres. Après, c'est six heures de recharge pour faire un « plein » complet. "

Sans évoquer la v-max de 120 km/h maxi.....

Bref, une nouvelle blague sur roues dans le monde merveilleux des oui-oui voltés....

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire