Publi info
 

"Promouvoir le renouvelable ne sert à rien" affirme un dirigeant politique allemand

"Promouvoir le renouvelable ne sert à rien" affirme un dirigeant politique allemand

Christian Lindner, président du parti politique démocrate allemand FDP, vient de faire une sortie remarquée sur les énergies renouvelables, tellement en vogue dans le Nord de l'Europe. Pour lui, en Allemagne tout particulièrement, il vaudrait mieux investir les milliards à créer et sauver des forêts entières sur la planète plutôt qu'à les dépenser dans la promotion du renouvelable.

Toute la problématique de la mobilité électrique est la production d'énergie. Nucléaire ou à partir de produits pétroliers, elle est souvent polluante, d'une manière ou d'une autre. Sauf s'il s'agit d'une source renouvelable, mais pour le patron du parti politique allemand FDP, l'Allemagne met un peu trop l'accent sur l'électricité d'origine renouvelable, et pas assez sur ce qui pourrait "sauver" la planète à court terme et plus durablement

"Nous dépensons environ 28 milliards d'euros pour la promotion des énergies renouvelables dans ce pays, qui n'apporte rien au climat. Pour une fraction, vous pouvez acheter beaucoup de forêt. Il s’agit de la protection du climat, cela n’a rien à voir avec le colonialisme. Les arbres favorisent le climat car ils stockent le dioxyde de carbone nuisible au climat. Ce n’est qu’avec des investissements dans d’autres parties du monde que le climat peut être efficacement protégé", a commenté Christian Lindner qui s'en prend directement aux financements gigantesques pour promouvoir l'électricité renouvelable en Allemagne.

Il est vrai que ces milliards (qui sont des financements publics, rappelons-le, et souvent à destination des entreprises privées), ou en tout cas une partie, pourraient effectivement servir à la sauvegarde et à la création d'immenses zones forestières dans des pays touchés par la déforestation. L'effet serait également bien plus rapide pour le climat que la promotion sur le long terme d'un moyen de production d'électricité qui reste sujet, encore aujourd'hui, à débat vis-à-vis de la pertinence de ses installations (énergie, transport et matériauex nécessaires à leur fabrication et implantation souvent nettement plus élevée que ce qu'elles peuvent fournir par la suite). 

Mots clés :

Commentaires (46)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Le débat est loin d'être clos. L'éolien est certes gratuit en fonctionnement et non polluant, mais ils faut les construire, acheminer, assembler sur un site condamné à devenir et rester laid, d'autant que tout ce qui vole bas (oiseaux, ULM, hélicoptère) est coupé en rondelles. Son fonctionnement est intermittent ce qui ne facilite pas la tache du gestionnaire du réseau alors que la demande est plutôt lissée avec une "cloche" journalière. Bref, pas la panacée, en tout cas loin des promesses.

Par

article avec un titre putaclic. il dit surtout qu'on doit investir dans d'autres projets pour que la planète soit plus propre. ce FDP a bien raison

Par

un peu de lecture concernant ces énergies qui n'ont rien d'écologique (il y en a bien d'autres sur le site en question)

http://partage-le.com/2018/05/9327/

Par

Commentaire débile au possible et article qui relève pas davantage le niveau. Déjà freiner ou contrer la déforestation et promouvoir le renouvelable ne sont pas mutuellement exclusifs. Visiblement dans son esprit, en supposant qu'il ait un minimum de compétence et de connaissance, il doit faire mention de la suppression de forêt pour planter des essences qui permettent la production de bioéthanol comme on le voit en Amérique du Sud. Cet argument est tout à fait juste car il est préférable de laisser la terre telle qu'elle ou de l'utiliser pour produire de l'alimentaire.

Sinon il avance juste qu'on a qu'à planter plus pour absorber ce qu'on dégage. Sauf qu'il oublie que le bois stocke le CO2, il l'élimine pas. Donc ce CO2 sera rejeté à la fin de la vie du bois...

Le renouvelable dont on fait la promotion en Europe est pour la génération d'électricité, et elle vient (surtout pour les pays autres que la France) limiter le recours à des centrales thermiques. Il est question de pragmatisme ici, l'énergie renouvelable de loin la plus efficace et que l'on exploite à 100% en Europe depuis un siècle reste l'hydraulique. Le Danemark produit une énergie électrique 100% verte depuis des années car ils sont autonomes en hydraulique... Un kWh produit par une éolienne ou une usine marémotrice qui dégage 0g de CO2 contre 1kWh produit par du gaz qui dégage 0.284g, je pense que ça apporte au climat oui. Par contre faut pas rêver on ne sera jamais autonomes en renouvelable (il n'y a que l'énergie hydraulique que l'on peut stocker aisément), il ne s'agit que de réduire autant que possible le recours aux énergies fossiles.

Par

En même temps, son parti est en train de disparaitre du paysage politique allemand, il a besoin qu'on parle de lui....

Par

En réponse à BA18C2

Commentaire débile au possible et article qui relève pas davantage le niveau. Déjà freiner ou contrer la déforestation et promouvoir le renouvelable ne sont pas mutuellement exclusifs. Visiblement dans son esprit, en supposant qu'il ait un minimum de compétence et de connaissance, il doit faire mention de la suppression de forêt pour planter des essences qui permettent la production de bioéthanol comme on le voit en Amérique du Sud. Cet argument est tout à fait juste car il est préférable de laisser la terre telle qu'elle ou de l'utiliser pour produire de l'alimentaire.

Sinon il avance juste qu'on a qu'à planter plus pour absorber ce qu'on dégage. Sauf qu'il oublie que le bois stocke le CO2, il l'élimine pas. Donc ce CO2 sera rejeté à la fin de la vie du bois...

Le renouvelable dont on fait la promotion en Europe est pour la génération d'électricité, et elle vient (surtout pour les pays autres que la France) limiter le recours à des centrales thermiques. Il est question de pragmatisme ici, l'énergie renouvelable de loin la plus efficace et que l'on exploite à 100% en Europe depuis un siècle reste l'hydraulique. Le Danemark produit une énergie électrique 100% verte depuis des années car ils sont autonomes en hydraulique... Un kWh produit par une éolienne ou une usine marémotrice qui dégage 0g de CO2 contre 1kWh produit par du gaz qui dégage 0.284g, je pense que ça apporte au climat oui. Par contre faut pas rêver on ne sera jamais autonomes en renouvelable (il n'y a que l'énergie hydraulique que l'on peut stocker aisément), il ne s'agit que de réduire autant que possible le recours aux énergies fossiles.

+1 sauf que l'hydraulique est loin d'être exploité à 100 %

Par

Avec les usines à charbon qui tourne a fond...

Par

Tiens un copain à Strumpfette, lui aussi fait l'autruche. Une aberration un commentaire comme ça!

Par

En réponse à BA18C2

Commentaire débile au possible et article qui relève pas davantage le niveau. Déjà freiner ou contrer la déforestation et promouvoir le renouvelable ne sont pas mutuellement exclusifs. Visiblement dans son esprit, en supposant qu'il ait un minimum de compétence et de connaissance, il doit faire mention de la suppression de forêt pour planter des essences qui permettent la production de bioéthanol comme on le voit en Amérique du Sud. Cet argument est tout à fait juste car il est préférable de laisser la terre telle qu'elle ou de l'utiliser pour produire de l'alimentaire.

Sinon il avance juste qu'on a qu'à planter plus pour absorber ce qu'on dégage. Sauf qu'il oublie que le bois stocke le CO2, il l'élimine pas. Donc ce CO2 sera rejeté à la fin de la vie du bois...

Le renouvelable dont on fait la promotion en Europe est pour la génération d'électricité, et elle vient (surtout pour les pays autres que la France) limiter le recours à des centrales thermiques. Il est question de pragmatisme ici, l'énergie renouvelable de loin la plus efficace et que l'on exploite à 100% en Europe depuis un siècle reste l'hydraulique. Le Danemark produit une énergie électrique 100% verte depuis des années car ils sont autonomes en hydraulique... Un kWh produit par une éolienne ou une usine marémotrice qui dégage 0g de CO2 contre 1kWh produit par du gaz qui dégage 0.284g, je pense que ça apporte au climat oui. Par contre faut pas rêver on ne sera jamais autonomes en renouvelable (il n'y a que l'énergie hydraulique que l'on peut stocker aisément), il ne s'agit que de réduire autant que possible le recours aux énergies fossiles.

Petite erreur sur le pays : Le Danemark n'a que peu de relief et seule 0.1% de son électricité est d'origine hydraulique. Je pense que tu voulais faire allusion à la Norvège qui est à près de 99% d'électricité d'origine hydraulique.

Par

En réponse à didier5755

Le débat est loin d'être clos. L'éolien est certes gratuit en fonctionnement et non polluant, mais ils faut les construire, acheminer, assembler sur un site condamné à devenir et rester laid, d'autant que tout ce qui vole bas (oiseaux, ULM, hélicoptère) est coupé en rondelles. Son fonctionnement est intermittent ce qui ne facilite pas la tache du gestionnaire du réseau alors que la demande est plutôt lissée avec une "cloche" journalière. Bref, pas la panacée, en tout cas loin des promesses.

bref comme toute les usines finalement.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire