Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

ProovStation : le rêve des loueurs, le cauchemar des clients

ProovStation : le rêve des loueurs, le cauchemar des clients

L'oeil humain est perfectible, mais la technologie ne l'est pas. C'est en tout cas ce que revendique le portique ProovStation, qui, en l'espace de quelques secondes, peut analyser un véhicule entier pour déceler petites rayures et accros en tout genre.

Présentée en début d'année au CES de Las Vegas, l'innovation française ProovStation prend de l'ampleur. L'entreprise, située dans la région lyonnaise, fabrique en effet un portique capable d'analyser en quelques secondes environ ce qui prend normalement une demi-heure à un opérateur, en concession ou en agence de location.

"Notre chaîne algorithmique est capable d'identifier mais aussi de chiffrer les dégâts de l'ordre du millimètre. Elle produit ensuite un rapport, contenant des photos, horodaté, géolocalisé et sécurisé via la blockchain. Il sera stocké sur une plateforme SAS accessible. Le portique permet de facturer les réparations au plus juste et directement à celui qui a causé les dégâts", précisait le fondateur de ProovStation en janvier.

Ce portique est un outil très pratique pour les concessionnaires, mais il va aussi devenir le rêve des loueurs, qui feront passer les véhicules à la chaîne dans ce "sas" de type scanner pour évaluer l'état du véhicule après la remise par le client. Et ce sera particulièrement le cas pour les distributeurs récupérant des véhicules en LOA ou LLD. Le portique, proposé en location (4000 €/mois), sera alors vite rentabilisé et permettra aux groupes de facturer probablement plus souvent des travaux de carrosserie, souvent coûteux lors de la remise d'un véhicule en location.

Il restera toutefois à voir l'étendue des possibilités pour les loueurs courte durée, et vérifier s'il n'y a pas d'abus auprès des clients. Un loueur de la région niçoise nous a notamment précisé que dans le format "sans agence", une fois rendu, le véhicule est stationné dans un parking souterrain avec d'autres véhicules de particuliers. Le risque d'accroc entre la remise et l'analyse par le portique chez ces loueurs sans agence peut donc exister, et le client sera alors logiquement facturé. L'oeil nu du loueur aurait probablement manqué la mini rayure, mais pas la machine !

ProovStation servira aussi à des usages plus larges, comme le scan complet d'un véhicule neuf lors de sa réception en concession, pour vérifier s'il n'y a pas eu de dommages légers lors du transport depuis l'usine.

SPONSORISE

Dernières vidéos

Toute l'actualité

Commentaires (30)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Vraiment très drôle la dernière phrase. Cela me rappel un achat de véhicule neuf prix catalogue avec à la livraison des marques de chocs sur le toit et ailleurs. Le vendeur connaissait le problème et était juste d'accord pour un passage en carrosserie. Comme quoi, c'est pas les moyens techniques qui manque, c'est d'honnêteté, et ça il n'y aura aucun portique magique pour cela.

Des locations j'en ai pris pas mal déjà. Vous croyez une seconde que le loueur va vous faire passer le portique devant vous à chaque perception de véhicule ? Aucune chance, donc les trucs que vous ne verrez pas, ça sera pour vous, à moins que vous n'ayez votre portique à vous... pratique non ?

Regardez comment déjà cela se passe au retour des LLD et LOA, c'est pas triste non plus.

Juste un centre de profit supplémentaire. On continue à plumer le client, c'est tout.

Par

En réponse à gignac31

Commentaire supprimé.

Il suffit que tout le monde le fasse. C'est la technique habituelle. Cela prendra du temps mais si le moyen rapporte, il s'imposera de lui même.

Par

Tout ceci n'est qu'escroquerie... Je peux vous garantir en tant que négociant automobile que les loueurs ne refont JAMAIS la carrossere et propose les EX LOA/LLD aux pro en l'état, sans aucune retouches carrosserie !!

Donc au final tout bénef pour eux, il vont se faire de l'argent sur le dos du client, et bien sur sans avoir besoin de refaire les défauts derrière, car c'est le pro qui les rachètent qui fait le reconditionnement !! Pour moi si ce portique sort, il faudrait a minima les obligés à refaire les défauts avant la remise en vente.

Par

Ne faites jamais du LOA/LLD particulier , laisser au Entreprise eux sont Gagnant pas le Particulier

le particulier il & defoncer par la CC , il vous trouve toujours une faille pour casquer & Hop factures !

Par

Ce qui précipitera la fin du métier de conseiller commercial.

J'imagine que par la suite les particuliers, souhaitant faire reprendre leur caisse d'occasion, se verront demandé par un ordinateur le résultat de l'analyse de ce type de bécane.

Par

Je crois que certains ici n'ont pas pigé la base du système : si la machine est au point, elle permet juste de donner un bilan objectif de l'état de restitution de la caisse.

Et le client suivant se verra remettre rapport, signalant les pocs parfaitement identifiés.

A lui de refaire le tour de la bagnole s'il le souhaite et de valider ou non par sa signature l'acceptation du bien remis tel qu'il est....

C'est comme ça que ça se passe actuellement, juste une machine à la place d'un bonhomme qui effectue ce job passionnant...

Puisse cette machine capable de faire la différence entre une bosse et un peu de boue déposée sur la carrosserie....ce dont on peut douter.

Par

Avec le Covid, les loueurs font déjà la gueule, Europcar est en quasi faillite, ...

Le premier acteur qui tente d'entuber les clients de cette manière pour des micro pocs, il creuse lui même sa tombe.

Par

En réponse à roc et gravillon

Je crois que certains ici n'ont pas pigé la base du système : si la machine est au point, elle permet juste de donner un bilan objectif de l'état de restitution de la caisse.

Et le client suivant se verra remettre rapport, signalant les pocs parfaitement identifiés.

A lui de refaire le tour de la bagnole s'il le souhaite et de valider ou non par sa signature l'acceptation du bien remis tel qu'il est....

C'est comme ça que ça se passe actuellement, juste une machine à la place d'un bonhomme qui effectue ce job passionnant...

Puisse cette machine capable de faire la différence entre une bosse et un peu de boue déposée sur la carrosserie....ce dont on peut douter.

Non seulement à la restitution, mais surtout à la remise des clés où le client aura également un état du véhicule loué au moment T et le commercial ne pourra pas objecter ou même faire valoir un oubli d'un précédent client

Par

En réponse à ricolapin

Non seulement à la restitution, mais surtout à la remise des clés où le client aura également un état du véhicule loué au moment T et le commercial ne pourra pas objecter ou même faire valoir un oubli d'un précédent client

C'est très exactement ce que j'explique dans mon post....

En situation, va faire un tour de la bagnole objectif quand tu la reçois au fin fond d'un parking d'aéroport non éclairé, ou à l'air libre sous la drache....

Avec le plus souvent aucun réceptionnaire qui t'accompagne, et que si tu as remarqué quelque chose de chelou, t'as vraiment pas envie de retourner au guichet et de te retaper éventuellement une attente pour aller contester les griffures déjà signalées....

Bref, entre théorie et réalité.... quand tu touches une caisse de loc pour un usage pro, c'est souvent que tu t'es déjà tapé un vol ou deux avant, et que tu n'as qu'une hâte : espérer que les fonctions basiques soient simples à piger, que le GPS ne soit pas paramétré en Serbo-Croate et à terminer ton trajet vers l'hôtel pour bouffer, prendre une bonne douche puis aller au plumard...

Hein camarade Lapoutre...

Par

En réponse à roc et gravillon

C'est très exactement ce que j'explique dans mon post....

En situation, va faire un tour de la bagnole objectif quand tu la reçois au fin fond d'un parking d'aéroport non éclairé, ou à l'air libre sous la drache....

Avec le plus souvent aucun réceptionnaire qui t'accompagne, et que si tu as remarqué quelque chose de chelou, t'as vraiment pas envie de retourner au guichet et de te retaper éventuellement une attente pour aller contester les griffures déjà signalées....

Bref, entre théorie et réalité.... quand tu touches une caisse de loc pour un usage pro, c'est souvent que tu t'es déjà tapé un vol ou deux avant, et que tu n'as qu'une hâte : espérer que les fonctions basiques soient simples à piger, que le GPS ne soit pas paramétré en Serbo-Croate et à terminer ton trajet vers l'hôtel pour bouffer, prendre une bonne douche puis aller au plumard...

Hein camarade Lapoutre...

C'est exactement comme ça que ca passe! Perso je fais toujours un tour par acquis de conscience mais comme tu dis, avec des vols pris souvent en fin de journée ou très tôt le matin, il fait souvent sombre et si le beau temps s'y met... Maintenant, j'ai jamais eu de surfacturation à postériori non plus.

Petite remarque au passage, Hertz à Heathrow filme les voitures avant après. On peut recevoir la vidéo si on le souhaite. Je ne sais pas si ils ont généralisé.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire