Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info

Renault : 2100 postes supprimés dans la production en France

Dans Economie / Politique / Social

Renault : 2100 postes supprimés dans la production en France

Renault vient de donner quelques détails sur les 4 600 suppressions de postes envisagées en France d'ici trois ans.

Le 29 mai, Renault a dévoilé les grandes lignes d'un important plan d'économies. En mauvaise passe, le Losange veut réduire ses coûts fixes de plus de deux milliards d'euros en trois ans. Le constructeur compte notamment tailler dans ses effectifs. Il a ainsi prévu de supprimer 15 000 postes dans le monde.

Renault avait indiqué que 4 600 suppressions sont programmées pour la France. Il vient de donner de plus amples informations sur ses projets lors d'un comité central social et économique. Sans grande surprise, c'est la production qui va payer le plus lourd tribut dans l'Hexagone. Pour ce domaine, 2 100 suppressions de postes sont envisagées.

Il n'y a toutefois pas davantage de détail, avec notamment un décompte par usine. Il y a fort à parier que Flins sera très touché, avec la fin probable de l'assemblage de véhicules, le site devant se consacrer au recyclage d'éléments mécaniques, activité aujourd'hui assurée par le site de Choisy-le-Roi, qui va fermer ses portes.

1 500 postes devraient être supprimés dans l'ingénierie et 1 000 dans les autres fonctions. Renault ne veut pas procéder à des licenciements secs. Il va miser sur les départs volontaires, les retraites, les reconversions et la mobilité interne. Avec AFP.

SPONSORISE

Actualité Renault

Toute l'actualité

Commentaires (89)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Si c'est pour mieux repartir, c'est ce qu'il faut faire.

Après, c'est dommage de ne pas souligner plus que ça les créations de postes, parce qu'il y a plein de haineux qui vont se mettre à crier après moi, sans aucune raison valable...

Par

Étant donné que les Renault sont principalement produites ailleurs, que font les ouvriers français ?

Par

Pour faire encore plus d'économies , les dirigeants de Renault vont finir par licencier tous les personnels . Ça sent la fin de l'entreprise à moyen terme . À l'avenir nous achèterons des voitures électriques chinoises et ce sera très bien comme ça . Les salariés de l'automobile se reconvertiront dans le tourisme et l'aide à la personne ou en promeneurs de chiens .

Par

En réponse à Jerem99

Commentaire supprimé.

Clairement

Par

En réponse à cockernoir

Pour faire encore plus d'économies , les dirigeants de Renault vont finir par licencier tous les personnels . Ça sent la fin de l'entreprise à moyen terme . À l'avenir nous achèterons des voitures électriques chinoises et ce sera très bien comme ça . Les salariés de l'automobile se reconvertiront dans le tourisme et l'aide à la personne ou en promeneurs de chiens .

Ça te fait rire ?

Par

En réponse à MetallicGrey

Étant donné que les Renault sont principalement produites ailleurs, que font les ouvriers français ?

Ils produisent des Yaris...

Par

J'attend avec impatience le post de JPSAN !!!

Par

Renault va surtout se séparer des boulets vindicatifs et paresseux. La période post-covid est le parfait prétexte pour faire le travail qui aurait été jugé scandaleux en temps normal.

Dans 2 ans, Renault pourra ré-embaucher de bons éléments, courageux et qui ne sont pas fatigués après une semaine de 40h !

Par

En réponse à Jerem99

Commentaire supprimé.

Le CAPTCHA de Caradisiac a bugé, un ordi s'est connecté

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire