Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Renault-Nissan : Carlos Ghosn s'en prend à la France

Dans Economie / Politique / Personnalités

Renault-Nissan : Carlos Ghosn s'en prend à la France

L'ex-PDG de Renault estime avoir été rapidement "abandonné" par le gouvernement français après son arrestation au Japon fin 2018.

Carlos Ghosn refait parler de lui avec des déclarations bien senties. Lors d'un entretien accordé à la chaîne Al Arabiya, l'ex-PDG de Renault s'en est pris à l'Etat français. Il estime avoir été "abandonné" par les pouvoirs publics, déclarant : "Ils m'ont traité encore moins bien qu'un citoyen français lambda. C'est un point négatif que je retiens à l'encontre de la France".

Ghosn a expliqué sa pensée : "Ils m'ont soutenu brièvement, puis ils m'ont abandonné en novembre". Il s'attendait ainsi à un traitement de faveur en tant que PDG d'un fleuron de l'industrie française : "L'ambassadeur américain au Japon a dit à son homologue français que si j'avais été président d'une entreprise américaine, j'aurais été dehors en 24 heures".

Ghosn a une idée pour comprendre en partie la non-intervention de l'État français : les gilets jaunes. "On m'a dit qu'il y avait eu une réunion entre le ministre français de l'Économie et deux représentants de Renault. Le ministre a dit qu'ils ne pouvaient plus soutenir Carlos Ghosn parce qu'à cette époque, il y avait le mouvement des gilets jaunes".

L'ex-PDG a été interrogé sur sa rocambolesque évasion du Japon fin 2019, mais n'a pas voulu donner de détail, pour ne pas porter préjudice à ceux qui l'ont aidé. Il a juste indiqué avoir élaboré lui-même son plan. L'homme estime de nouveau avoir été victime d'une conspiration, une chute due à sa volonté de rapprocher davantage Renault et Nissan.

SPONSORISE

Actualité Renault

Toute l'actualité

Forum Renault

Commentaires (107)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Le pauvre ... :violon:

Par

"L'ambassadeur américain au Japon a dit à son homologue français que si j'avais été président d'une entreprise américaine, j'aurais été dehors en 24 heures".

Oui c'est la différence entre un vrai pays souverain, fort, qui défend ses intérêts et un pays de valets.

Par

En réponse à smartboy

Le pauvre ... :violon:

+1 Franchement s'il y en a un qui ferait mieux de se faire oublier quelque temps.......

Par

Ça c'est bien vrai que Macron et l'autre ont fait leur lavette.

Trump n'aurait jamais laissé une telle situation perdurer. Même Sarko.

Par

En réponse à SiriusRST

"L'ambassadeur américain au Japon a dit à son homologue français que si j'avais été président d'une entreprise américaine, j'aurais été dehors en 24 heures".

Oui c'est la différence entre un vrai pays souverain, fort, qui défend ses intérêts et un pays de valets.

C'est bien pour cela que le pauvre étudiant américain torturé à mort en corée du nord pour avoir piqué une affiche est rentré aux usa les pieds devant....

Par

En réponse à CruchotCars

Ça c'est bien vrai que Macron et l'autre ont fait leur lavette.

Trump n'aurait jamais laissé une telle situation perdurer. Même Sarko.

Non. Trump ne bouge son gros derrière que pour son intérêt personnel et/ou s'il y a de l'argent en jeu ou pour sauver une de ses crapules d'ami. Remarque, entre escrocs, ils auraient pu bien s'entendre. :-)

Par

En réponse à v_tootsie

C'est bien pour cela que le pauvre étudiant américain torturé à mort en corée du nord pour avoir piqué une affiche est rentré aux usa les pieds devant....

La Corée du Nord n'est pas le Japon. Les japonais sont assujettis aux USA. Les coréens du nord leur chient dessus.

Par

Ghosn est citoyen français quand ça l'arrange., Où paie-t-il ses impôts depuis 2012 ? :voyons:

:coucou:

Par

Quel truand ce Carlos ! Le Canard Enchaîné du mercredi 8 juillet nous révèle qu'avant son arrestation , il se souciait de revenir au Liban avec cent millions de dollars escroqués à Nissan .

Par

En réponse à Bilgouton

Ghosn est citoyen français quand ça l'arrange., Où paie-t-il ses impôts depuis 2012 ? :voyons:

:coucou:

C'est clair.Il fait partie des personnes à oublier, " Il s'attendait ainsi à un traitement de faveur en tant que PDG d'un fleuron de l'industrie française..."

Renault n'est pas un fleuron ou "pilier" de l'industrie française, et ça je le déplore.:bah:

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire