Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac 20 ans    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Reprise de votre occasion : comment en obtenir le meilleur prix ?

Dans Guide fiabilité / Budget

L'achat d'une voiture, neuve ou d'occasion rime souvent avec la reprise de la vôtre. Mais à l'heure de son estimation, la valeur de rachat est bien loin de ce que vous en espériez. Faut-il pour autant l'abandonner à vil prix ? Pas si sûr ! Voici des conseils et astuces pour augmenter sa valeur de quelques centaines d'euros supplémentaires.

Reprise de votre occasion : comment en obtenir le meilleur prix ?

Présentez une auto propre et bien entretenue

Reprise de votre occasion : comment en obtenir le meilleur prix ?

C'est une évidence pour bon nombre d'automobilistes, mais il n'est pas inutile de rappeler ces quelques règles de base. Une auto lavée et nettoyée (à l'intérieur comme à l'extérieur) rassurera le commercial chargé de la reprise. Nul doute qu'il aura un avis positif sur la manière avec laquelle vous l'entretenez, et lui fera penser qu'il n'y aura pas d'éventuelles surprises une fois l'auto en préparation pour sa revente future.

Il n'aura donc pas tendance à minimiser le montant de la reprise. Et si vous pouvez rassembler les factures d'entretien, des éventuelles réparations et le double des clés, ce ne sera que mieux.

 

Assumez vous-même les petits bobos

Reprise de votre occasion : comment en obtenir le meilleur prix ?

Enjoliveur manquant, petites rayures, impact sur le pare-brise, sellerie tachée... Autant de points négatifs qui peuvent peser lourdement sur le calcul du montant de la reprise. Face à un tel constat, le professionnel n'hésitera pas à imputer des coûts de remise en état, pour au final vous proposer un prix très inférieur à ce que vous souhaitiez.

Pour éviter cette moins-value, anticipez les petits travaux peu onéreux, voire pris en charge par votre assurance (impacts sur le pare-brise). Sachez que si le pare-brise ne nécessite qu'une réparation, vous n'aurez pas de franchise à payer. Des enjoliveurs neufs valorisent esthétiquement une voiture et ne coûtent pas bien cher. Un efface-rayure, du détergent et un peu d'huile de coude viendront à bout des taches et petites rayures. Votre "repreneur" aura moins d'arguments pour faire baisser le montant de la reprise.

 

Cherchez sa cote

Reprise de votre occasion : comment en obtenir le meilleur prix ?

À l'heure de l'estimation, le commercial va se baser sur la cote publiée par L'argus, la revue dédiée avant tout aux professionnels de l'automobile. Malheureusement, cette cote est la moins généreuse car c'est une cote de reprise justement. Elle tient compte des éventuels frais de remise en état, de préparation et de stockage avant sa revente et bien sûr, de la marge bénéficiaire du vendeur.

Alors, pour avoir des arguments pour négocier au mieux cette reprise, n'hésitez pas à vous rendre sur les sites comme Lacentrale.fr, Autoplus.fr, pour avoir une idée de la valeur de marché de particulier à particulier de votre voiture. Sélectionnez quelques annonces dans la tranche haute des prix, et montrez-les au commercial. Bien sûr il ne s'alignera pas mais réalisera que vous avez une idée des prix de marché et qu'il ne pourra pas vous prendre pour un pigeon.

 

Vendez-la par vous-même

Vous êtes à deux doigts de signer le bon de commande mais l'offre de reprise reste le point qui vous retient de faire le pas ? Sachez que la plupart des commerciaux vous laissent la possibilité de revendre par vous-même votre voiture pendant la période de délai de livraison, le cas échéant.

Ce qui compte, c'est que vous puissiez lui reverser l'équivalent du montant de la reprise noté sur le bon de commande, le jour de la livraison du nouveau véhicule. Comme ça, vous pouvez soit récupérer un peu plus d'argent, soit être certain de récupérer au moins le montant défini de la reprise, si vous faites chou blanc.

 

Pensez aux sites de rachat cash

Reprise de votre occasion : comment en obtenir le meilleur prix ?

Des sociétés comme Mavoiturecash.fr, Aramisauto.com, Vendezvotrevoiture.fr, vous rachètent votre auto sans aucune contrepartie et le paiement sur votre compte bancaire se fait en à peine 48h-72h Sur le site, un questionnaire vous demande de décrire votre véhicule (modèle, finition, âge, kilométrage, état (mécanique, carrosserie et habitacle...).

En quelques minutes vous recevez par mail une première estimation qui sera finalisée une fois le rendez-vous sur place et l'expertise du véhicule réalisés. Sachez que l'estimation finale est généralement inférieure à la première mais souvent supérieure à celle du concessionnaire ou négociant indépendant auprès duquel vous commandez votre nouveau véhicule.

Nous avons fait le test avec une Suzuki Swift essence de 2009 qu'un concessionnaire devait nous reprendre pour l'achat d'un Peugeot 2008 essence d'occasion. Montant : 2 100 €. En nous rendant sur l'un de ces sites de rachat, nous avons obtenu bien plus, soit 3 000 €. 

 

Profitez des reprises argus +

Reprise de votre occasion : comment en obtenir le meilleur prix ?

Ces offres commerciales sont désormais très fréquentes chez de nombreux concessionnaires. Le principe est de vous reprendre votre ancienne voiture plus cher que l'estimation basée sur la cote de L'argus. Ainsi, si le vendeur a évalué votre véhicule à 4 800 €, s'ajoute à cette somme, le montant de l'offre commerciale. Si elle est de 4 500 €, votre reprise finale sera de 9 300 €. Une initiative intéressante lorsque le véhicule repris a une faible cote en raison de son âge et de son kilométrage et qu'il y a peu de chance de le revendre plus de 7 300 €, autrement. Sachez toutefois que lorsqu'il y a une reprise Argus+, il est le plus souvent difficile de négocier beaucoup le véhicule racheté. On ne peut pas gagner gros sur les deux tableaux.

 

 

Négociez votre nouvel achat

Faire baisser le prix de votre nouvelle acquisition ne passe pas forcément par une reprise ''canon''. Si votre vendeur ne veut faire aucun effort supplémentaire, demandez-lui de vous accorder une remise sur le modèle que vous comptez acquérir. En raison de la situation économique du moment (confinement et chute des ventes), et les stocks qu'il faut écouler, il n'hésitera pas à vous consentir un rabais.

Autre solution, négociez un accessoire, comme des tapis de sol, des barres de toit, des boulons antivol de roues... Et pourquoi pas une garantie de six mois étendue à douze mois ou la gratuité de la carte grise. Quel que soit le type de négociation, la somme économisée compensera le faible montant de la reprise.

 

 

Le bilan : tenez bon !

Si vous voulez vous séparer de votre ancien véhicule sans perdre trop d'argent, il faudra faire preuve d'une grande patience et consacrer un peu de votre temps à la recherche de la filière la plus généreuse. Et en frappant à plusieurs portes, ça peut marcher.

Mais si vous êtes pressé et que votre auto n'est plus de toute fraîcheur, la reprise en concession sera la meilleure solution, en suivant nos conseils pour la rendre clean et avec le moins de frais à défalquer.

SPONSORISE

Dernières vidéos

Toute l'actualité

Commentaires (52)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Quand on voit la tronche de certains pros lorsque vous lui posez une question sur un véhicule en parc ça donne envie de se tirer et de conserver sa caisse ou de la vendre sur LBC.

Par

Je n'arrive pas à commenter le billet d'humeur sur Renault et la Turquie.

Il n'y a que moi ?

Il y aurait pourtant beaucoup de choses à dire...

Par

vendez votre voiture . fr!!!!!!

:good:

non je déconne. :buzz:

Par

En réponse à Gus76

Je n'arrive pas à commenter le billet d'humeur sur Renault et la Turquie.

Il n'y a que moi ?

Il y aurait pourtant beaucoup de choses à dire...

Ce sont les services secrets d'Erdogan qui ont pris le contrôle du site...:peur:

Par

Evitez surtout les societes qui rachetent cash...on me proposait 12000 € chez vendez votre voiture fr sans aucune explication alors que l'estimation sur leur site etait a 16500 finalement la voiture a été vendu par un autre pro l'agence auto immobilière 16500 €...en plus seuls les gens qui font affaire avec eux peuvent laisser un avis... ces societes qui rachetent cash c'est juste bon pour les gens qui ne connaissent rien ou ne veulent pas s'embeter...

Par

Aramis, vendezvotrevoiture.fr, c'est vraiment de l'arnaque !

plutôt que d'accepter leur prix de reprise, préférez gardezvotrevoiture.fr.

Par

En réponse à mifranc

Evitez surtout les societes qui rachetent cash...on me proposait 12000 € chez vendez votre voiture fr sans aucune explication alors que l'estimation sur leur site etait a 16500 finalement la voiture a été vendu par un autre pro l'agence auto immobilière 16500 €...en plus seuls les gens qui font affaire avec eux peuvent laisser un avis... ces societes qui rachetent cash c'est juste bon pour les gens qui ne connaissent rien ou ne veulent pas s'embeter...

Ah ben mince... leur publicité nous aurait menti ?

Pas possible... :nanana:

Par

En réponse à Boxer Engine

Quand on voit la tronche de certains pros lorsque vous lui posez une question sur un véhicule en parc ça donne envie de se tirer et de conserver sa caisse ou de la vendre sur LBC.

Et sur lbc tu aura tout les pouilleux de France qui te proposeront 1/4 du prix de vente

Par

En réponse à roc et gravillon

Ah ben mince... leur publicité nous aurait menti ?

Pas possible... :nanana:

on n'a pas la meme vision des choses ...maintenant leur arnaque est basée sur l'estimation en ligne qui pousse le vendeur à se déplacer...et a se faire baratiner quand il ne connait rien...sauf erreur on parle d'eux sur 60 millions de consommateurs et pas vraiment en bien

Par

C'était un article pour Manu Cailliot ça...

Les jours passe et il ne revient pas...

Inquiétant.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire