Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info

2. Sur la route : pas une ballerine

Essai vidéo - Mercedes GLE Coupé : m'as-tu vu

Nous avons eu entre les mains le GLE Coupé doté de l'unique motorisation diesel au catalogue, le 350 d de 258 ch. C'est et ce sera la plus vendue en France. Mais l'on regrette presque déjà l'absence d'un moteur diesel plus puissant. Le rival BMW X6, lui, dispose de deux moteurs diesels, dont le plus puissant atteint les 313 ch.

 

À la conduite, le GLE Coupé doté de cette motorisation apparaît bien plus SUV que coupé. Il faut dire qu'il est lourd, 2 250 kg sur la balance, et cela se ressent, aussi bien dans le comportement que dans les performances, le freinage ou la consommation.

Heureusement, un sélecteur sur la console centrale permet, puisque nous disposons d'une finition Fascination et donc des suspensions pilotées Airmatic, de choisir entre plusieurs modes de conduite. Car en position confort, ça secoue pas mal sur petite route dès qu'on accélère le rythme. Il vaut mieux sélectionner le mode sport, qui maintient beaucoup mieux la caisse, sans devenir trop raide, et réserver le mode confort à l'autoroute ou aux routes bien planes. C'est d'ailleurs dans ces conditions que le GLE coupé révèle ses talents. Il est discret, filtre très bien les bruits en provenance de la route et des trains roulants, et ceux d'air sont minimes jusqu'à des vitesses répréhensibles. La quiétude est donc bien réelle et les voyages se feront alors dans le plus grand confort, les oreilles bercées par une sono Harman Kardon à 14 haut-parleurs et 830 W d'excellente qualité.

 

Sur petites routes, donc, ça se gâte. Le premier virage serré nécessitant un gros freinage vous rappellera rapidement que plus de 2,2 tonnes, ça ne s'arrête pas comme un Caddie de supermarché. Il faut donc appuyer fort sur la pédale de frein pour obtenir une franche décélération tandis que la masse se rappelle à vous avec des mouvements de caisse parasites, même en mode sport. La transmission 4x4 permanente gratifie aussi le conducteur de réactions parfois bizarres lors des modifications de répartition du couple entre chaque roue. C'est bon pour la motricité en terrain hostile, mais à "l'attaque" sur petite route, c'est l'équilibre routier qui en pâtit. Alors certes, le GLE Coupé n'est pas fait pour ça, c'est clair, mais ça peut surprendre. un X6 est meilleur dans cet exercice, d'autant qu'il dispose d'une meilleure direction que ce Mercedes, elle est en effet peu informative. Sur le mouillé, ce sont les lois de la physique qui se rappellent à votre bon souvenir rapidement. Trop d'optimisme, et le GLE Coupé glisse des 4 fers, bien avant une simple Clio. Les aides à la conduite peuvent donc intervenir fort à propos dans ces conditions.

 

Excellents moteur et boîte 9G-Tronic

Au chapitre bons points, on retrouve le 6 cylindres diesel et la boîte automatique. Le premier s'en sort très honorablement en termes de performances si l'on considère le poids à tracter. Bien sûr, pour 258 ch, les sensations ne sont pas extraordinaires, mais le 0 à 100 km/h abattu en 7 secondes et les 226 km/h en vitesse de pointe prouvent quand même qu'il ne manque pas de ressources. Il officie de plus dans un bruit fort sympathique pour un diesel, très proche d'un 6 cylindres essence. Autre bon élève, la boîte automatique à 9 rapports 9G-Tronic. Elle possède une belle réactivité, surtout en mode sport, qui maintient des régimes plus élevés, tout en égrenant les rapports avec une douceur de velours. Rapports qu'elle peut tomber à la volée en cas d'appui volontaire sur la pédale de droite, pour favoriser des reprises convaincantes. On remercie ici les 620 Nm de couple disponibles dès 1 600 tours par minutes.

Pour finir, pas de miracle côté consommation. Le poids conjugué à la transmission intégrale et à la boîte auto donne en réel une valeur moyenne qui peine à descendre sous les 10 litres aux 100 km. La valeur officielle de 7,2 litres pour 189 grammes de CO2 avec les grosses jantes est donc utopique. Même sur route de campagne aux allures légales, ce ne sera pas moins de 8 litres, sauf à se traîner comme un papy. En ville, attention, l'appétit est gargantuesque, jamais moins de 16 litres sur petits parcours embouteillés. Le GLE Coupé n'est de toute façon jamais à l'aise dans cette configuration, de part son gabarit et une visibilité réduite. On cochera sans regret l'option "caméra 360°" (à 1 000 € tout de même) pour pallier cet inconvénient.

 

Au global donc, le GLE Coupé 350 d est un avaleur de kilomètres. Confortable plus qu'efficace, il ne doit pas être pris pour ce qu'il n'est pas : un coupé sportif. Un constat qui serait d'ailleurs certainement avec les versions AMG. Une fois ceci intégré, c'est tout de même une belle machine, à la philosophie différente de son concurrent X6, mais qui se défend parfaitement.

Portfolio (45 photos)

En savoir plus sur : Mercedes Gle Coupe

SPONSORISE

Essais 4X4 - SUV - Crossover

Fiches fiabilité 4X4 - SUV - Crossover

Toute l'actualité

Commentaires (73)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

le prix :beuh::beuh::beuh::beuh::beuh::beuh::beuh:

Par

Dommage qu'il ait le nez de la classe A! sinon tout le reste est magnifique, une vraie, belle et soignée Mercedes!

Par

En réponse à Flowe60

le prix :beuh::beuh::beuh::beuh::beuh::beuh::beuh:

Quel clown celui-là. Tu t’attendais à un tarif de base de 15 000€?

Par

Juste horrible...

une bagnole aussi haute sur patte pour avoir une hayon qui descend aussi bas et donc sacrifier l'espace de rangement sur un bébé de 4.90m ...en augmentant la consommation...avec un moteur asthmatique... elle a tout faux? presque...

Par

En réponse à Andrea33

Juste horrible...

une bagnole aussi haute sur patte pour avoir une hayon qui descend aussi bas et donc sacrifier l'espace de rangement sur un bébé de 4.90m ...en augmentant la consommation...avec un moteur asthmatique... elle a tout faux? presque...

asmathique vu le poids de la bête et le design agressif...

Par

je le trouve laid par rapport au X6 première génération, la planche de bord est horrible :cyp:

la C63 AMG décapotable est une réussite a coté :rs:

Par big73tc

je trouve ça vraiment pas joli.3 ça fait lourd, pataud et puis l’intérieur je trouve que le tableau de bord fait un peux bordélique et cet écran au milieu ....

Par

En réponse à Andrea33

Juste horrible...

une bagnole aussi haute sur patte pour avoir une hayon qui descend aussi bas et donc sacrifier l'espace de rangement sur un bébé de 4.90m ...en augmentant la consommation...avec un moteur asthmatique... elle a tout faux? presque...

Avant d'écrire n'importe quoi, on lit bien le titre : on parle ici d'un coupé et non un monospace. Et un coupé n'a pas vocation a faire balader des parents avec leurs 5 enfants.

Par

Le GLE coupé à copié le BMW X6 / La BMW série 6 Gran Coupé à copié la CLS de Mercedes .. comme ça tous le monde est content ..

En revanche le tableau de bord de ce GLE est une belle déception pour moi .. D'un coté on sent l'envie de Mercedes de faire quelque chose plus proche du veritable 4x4 de luxe comme le fait par exemple Range Rover avec une belle présentation certes mais quand même quelque chose de bien viril à bord et certains materiaux qui pèchent un peu , plutôt que le truc ultra luxueux juste la pour l'espace à bord comme le Bentley Bentayga .. Mais on est quand même loin de la sublime planche de bord de la nouvelle classe E et vu le prix du joujou , dans un sens c'est un peu dommage .. :bah:

Par big73tc

En réponse à 777555

Avant d'écrire n'importe quoi, on lit bien le titre : on parle ici d'un coupé et non un monospace. Et un coupé n'a pas vocation a faire balader des parents avec leurs 5 enfants.

alors quel est l'interet d'avoir un véhicule avec ces proportions ?

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire