Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Une ville allemande paye ses administrés pour qu'ils abandonnent l'auto

Une ville allemande paye ses administrés pour qu'ils abandonnent l'auto

Alors que la puissance politique des écologistes progresse outre-Rhin, la ville de Denzlinger a décidé d'offrir une prime de 500 € aux habitants de la ville qui décideraient de se passer un certain d'automobile particulière.

En Allemagne, le courant écologiste progresse. Nous vous en parlions récemment, le parti politique gagne des voix et une femme semble se détacher, avec un programme comportant évidemment un volet sur les transports : la fin des autoroutes sans limitation, et une pression fiscale plus forte sur les carburants fossiles. 

Mais à l'échelle locale, aussi, certaines initiatives se mettent en place pour tenter de dissuader les citoyens de trop se servir d'une auto. A Denzlinger, la mairie offre des récompenses à ceux qui vendraient leur véhicule et n'en rachèteraient pas pendant 36 mois.

"Quiconque annule l'immatriculation de sa voiture à moteur à combustion à Denzlingen et s'engage à ne pas en acheter une nouvelle pendant 36 mois peut désormais se voir offrir l'une des trois récompenses attrayantes. Vous pouvez choisir parmi les options suivantes : Subvention pour l'achat d'un pass à l'année pour les transports d'un montant de 500 €, Subvention pour l'achat d'un vélo électrique d'un montant de 500 € ou un bon du réseau commercial Denzlingen d'un montant de € 200. 

Le programme de financement se compose de quatre programmes de financement et offre des incitations dans les domaines de la mobilité respectueuse de l'environnement, de l'ajout de systèmes d'énergie solaire, de la rénovation énergétique des bâtiments et d'un mode de vie durable. L'arrière-plan du programme de financement est le programme de protection du climat de la commune de Denzlingen...Dans le domaine de la mobilité respectueuse de l'environnement, outre la désimmatriculation d'un véhicule à moteur thermique, l'immatriculation auprès d'un prestataire de covoiturage, l'achat d'un (e-) cargo ou d'une (e-) remorque cargo et l'achat d'un scooter électrique ou d'une moto électrique sont subventionnés. Une preuve d'achat d'électricité verte est requise pour les achats de véhicules à propulsion électrique."

Le maire souhaite faire de Denzlingen une ville "climatiquement neutre", bien que la neutralité carbone réelle fait de plus en pus débat. 

SPONSORISE

Dernières vidéos

Toute l'actualité

Commentaires (42)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

C'est moi où la phrase d'introduction ne veut rien dire ?

"la ville de Denzlinger a décidé d'offrir une prime de 500 € aux habitants de la ville qui décideraient de se passer un certain d'automobile particulière"

Doit manquer des mots ou le rédacteur a changé d'idée de formulation sans revoir la phrase

Par

500€ pour se passer de voiture?

Je serais curieux de connaître ceux qui acceptent.

ceux ayant une épave en train de rouler au fond du jardin? :cyp:

Pour ma part, avec trois 0 de plus, je pourrais commencer à... y réfléchir.

Par

mais comment vont survivre les commerçants à Denzlingen. Certains ici qui ne voulaient plus aller faire leurs courses à Paris n'iront pas non plus à Denzlingen. Ah la vie est injuste. 14 000 habitants que des bobos ?

Par

La ville n'est pas faite pour la bagnole, point à la ligne, qu'elle soit électrique, thermique ou que sais-je.

Ceux qui vivent en ville prennent soit les TEC, le vélo, trottinette, pinces ou autre.

Par

... gageons que nombre de ces gens là feront comme Saccapuces : se faire livrer des tas de trucs à domicile par la plate-forme du néo-retraité Bezos.

Une camionette presque chaque jour devant ta porte pour assurer ta subsistance et tes petits plaisirs en mode confiné : telement plus vert tout ça.

Par

En réponse à roc et gravillon

... gageons que nombre de ces gens là feront comme Saccapuces : se faire livrer des tas de trucs à domicile par la plate-forme du néo-retraité Bezos.

Une camionette presque chaque jour devant ta porte pour assurer ta subsistance et tes petits plaisirs en mode confiné : telement plus vert tout ça.

Ou alors des immigrés en vélo sous-payés par Uber ou Deliveroo :bien:

Par

En réponse à pxidr

La ville n'est pas faite pour la bagnole, point à la ligne, qu'elle soit électrique, thermique ou que sais-je.

Ceux qui vivent en ville prennent soit les TEC, le vélo, trottinette, pinces ou autre.

Pour un homme soja, égoïste, célibataire, sans enfant, aphasique devant son écran à essayer, tant bien que mal de remplir les tâches de son emploi d'esclave du tertiaire, nouveau produit du lumpenproletariat du 21e siècle, qui n'a que son obsession écolo pour exprimer sa frustration et sa rage à l'égard du monde, peut être que la voiture est inutile. Pour les autres, pas nécessairement. Et pour ta gouverne, Denzlingen et pas "Denzlinger", se situe en forêt-noire à une dizaine de kilomètres de Colmar. On est loin du centre d'une ville monde...

Par

En réponse à ShidoshiTanaka

Pour un homme soja, égoïste, célibataire, sans enfant, aphasique devant son écran à essayer, tant bien que mal de remplir les tâches de son emploi d'esclave du tertiaire, nouveau produit du lumpenproletariat du 21e siècle, qui n'a que son obsession écolo pour exprimer sa frustration et sa rage à l'égard du monde, peut être que la voiture est inutile. Pour les autres, pas nécessairement. Et pour ta gouverne, Denzlingen et pas "Denzlinger", se situe en forêt-noire à une dizaine de kilomètres de Colmar. On est loin du centre d'une ville monde...

Moi, je vis en campagne et j'ai une caisse, donc effectivement, les problèmes de bobo qui habitent en centre ville m'importent peu.

Ca ne change pas au fait que dans de grandes métropoles, avoir une voiture est à la limite de la démence. Je ne parle évidemment pas des petites villes.

Par

En réponse à pxidr

Moi, je vis en campagne et j'ai une caisse, donc effectivement, les problèmes de bobo qui habitent en centre ville m'importent peu.

Ca ne change pas au fait que dans de grandes métropoles, avoir une voiture est à la limite de la démence. Je ne parle évidemment pas des petites villes.

J'approuve l'interdiction pour les citadins de posséder une voiture !

Les gens des villes doivent y rester en permanence et éviter d'aller ailleurs pendant les weekend ou les vacances ! :mad:

Par

Cette idée ne me paraît vraiment viable qu' en milieu urbain uniquement. Pas de trajet hors d' agglomération, ou il faut prévoir tout d' avance: avec qui, combien de temps, quoi transporter, ect... Très vite lassant.

Et comme cela a été mentionné plus haut, ne prévoir aucun changement dans sa vie personnelle, pas de changement de situation, pas d' enfant, un travail plan-plan, un abandon des sorties de loisir... Déprimant.

En gros, une sorte de confinement intra-urbain qui dure 3 ans!

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire