Publi info

Virée Caradisiac - Mazda MX-5 30e anniversaire : « Je dis M »

Dans Nouveautés / Autres actu nouveautés

Le réchauffé n’est jamais bien savoureux. Pour autant, Mazda avec sa 4e génération de MX-5 remporte tous les suffrages. Cette année, la marque japonaise crée l’évènement avec sa série spéciale 30e Anniversaire. Un roadster totalement vitaminé !

Virée Caradisiac - Mazda MX-5 30e anniversaire : « Je dis M »

"Je dis M ; Comme un emblème ; La haine je la jette ; Je dis aime, aime, aime". Et voilà qu’au volant de la MX-5 30e Anniversaire tambourinent dans ma caboche les paroles de Matthieu Chedid. La plus anglaise des Japonaises est une véritable icône. Dans ce roadster décapoté, les mots plaisir et évasion virevoltent au gré du vent, qui caresse les cheveux sans déranger la mise en pli. On aime, on adore, on s’amuse. 

"Changez d’air" : tel est le slogan de cette sportive biplace la plus produite et vendue au monde (environ 1,1 million). Ainsi, pour humer sain, direction la montagne, plus précisément un parcours de 180 km depuis Genève jusqu’à Megève, la station huppée des Alpes au cœur du massif du Mont-Blanc. Une journée entière à avaler de l’asphalte en ville, puis sur voie rapide et, ô bonheur, sur la Route des Grandes Alpes. Au programme : cols, pentes, épingles, fossés, ponts… au milieu de paysages à couper le souffle ! 

Virée Caradisiac - Mazda MX-5 30e anniversaire : « Je dis M »

L’arrivée est matinale à Genève. Sept Mazda sont alignées en épis dans un hôtel luxueux qui love le lac Léman. Sept MX-5 30e Anniversaire, toutes en ST (toit souple), 184 chevaux, moteur 2.0L, 4 cylindres en ligne. Prix au catalogue : 35 500 € (compter 38 000 € en RF, toit rigide rétractable électriquement). 

En 1989 sortait la toute première génération de Miata, son petit nom qui lui colle encore à la carrosserie. Un cabriolet s’inspirant de la Triumph Spitfire, de l’Alfa Romeo Duetto et de la Lotus Elan. Trente ans plus tard, Mazda ravit les aficionados : la marque japonaise décide de produire 3 000 exemplaires de ce modèle Spécial Anniversaire, dont 200 pour le marché français. 135 ST et 65 RF : les puristes préfèrent le toit souple !

Virée Caradisiac - Mazda MX-5 30e anniversaire : « Je dis M »
Virée Caradisiac - Mazda MX-5 30e anniversaire : « Je dis M »

Nous aurons le numéro 0210/3000. À l’allumage, le bruit du moteur est un pur régal. On a presque envie d’éteindre illico le contact pour renouveler ce bonheur auditif. À l’intérieur, les sièges Recaro – certes chauffants mais qui se règlent manuellement – nous enveloppent dans un moelleux cocon. L’ajout de l’Alcantara sur la planche de bord et sur les contreportes renforce cet aspect délicat et douillet. Neuf HP Bose, dont certains intégrés dans les sièges, promettent un trajet agréable. Petit détail à la Japonaise pour parfaire l’épopée roulante : des casquettes, lunettes de soleil, bouteilles d’eau et gâteaux estampillés Mazda, une crème solaire et un stick à lèvre nous sont fournis ! Nous voilà bien parés !

Virée Caradisiac - Mazda MX-5 30e anniversaire : « Je dis M »

Sur autoroute, la sportive ne démérite pas. Dans les lacets de montagne non plus avec un mouvement d’inertie très faible. C’est un petit bijou dans lequel l’on se sent toujours en sécurité. La MX-5 tient son succès d’une recette ancienne qui a fait ses preuves : une propulsion à moteur central pour que la voiture soit agile ; un design attractif ; un poids contenu (1 tonne) et un bon rapport prix/plaisir. Afin de faire encore plus corps avec le cabriolet et de garder une répartition des masses de 50/50, le moteur a été abaissé de 13 mm et reculé de 15 mm, la position du conducteur abaissée de 20 mm. Voilà donc une voiture agile et marrante à conduire ! Par contre, côté passager, il faut accepter la petite bosse au niveau des jambes qui abrite la boîte de vitesses. Une boîte à 6 rapports absolument fabuleuse ! Manuelle dans 97 % des ventes de MX-5 contre 3 % pour une automatique. Passer les rapports est un pur bonheur et l’on peut bien concéder un peu moins de place pour caler son sac dans l’habitacle ! 

Côté trajet, dame GPS est plutôt bien rigoureuse. Dommage… Je me serais bien perdue cette fois-ci ! Nous traversons le col de la Ramaz, de la Colombière et des Aravis : 1 500 mètres d’altitude en moyenne, au milieu de magnifiques prairies verdoyantes, d’où résonnent le tintement des cloches des vaches. Quelques chalets parés de géraniums rougeoyants ponctuent cet écrin vierge. Tout autour les montagnes aux dents acérées et chapeautées de neige confèrent aux environs l’ambiance d’un ailleurs intemporel. Nous croisons d’autres MX-5, et à chaque fois, les conducteurs nous saluent. Le rituel donne l’impression d’appartenir à une petite famille d’initiés. Un, puis deux, puis cinq… On en vient à se demander si Mazda France n’aurait pas eu la folie d’embaucher des figurants pour faire de notre périple une carte postale édénique animée ! Au-dessus de la MX-5, le ciel déploie son bleu limpide et dans cette calme mer un faucon nous accompagne, planant au-dessus de cette grosse proie… plutôt voyante.

Virée Caradisiac - Mazda MX-5 30e anniversaire : « Je dis M »
Virée Caradisiac - Mazda MX-5 30e anniversaire : « Je dis M »

Car il faut pouvoir assumer cette version vitaminée ! Un « orange racing » imposé pour les 3 000 modèles. Une couleur qui rappelle la Migros, Point P ou la DDE, c’est selon. Hermès, corrigent avec bon esprit les équipes Mazda ! Une couleur, dans tous les cas, aussi bien adaptée au racing qu’au luxe, mais surtout synonyme de créativité, de joie, de dynamisme et d’optimisme. Pour la symbolique, c’est réussi !

Notre Orange Mécanique jongle avec l’obscur juicy : des jantes de 17’’ dark gun metal, des coques de rétroviseurs et de pare-brise noires ; et, de l’orange pour les étriers de freins, les surpiqûres du pommeau de vitesses, du frein de parking, les passepoils des sièges, la planche de bord et même un liseré pour les aérateurs.

Virée Caradisiac - Mazda MX-5 30e anniversaire : « Je dis M »
Virée Caradisiac - Mazda MX-5 30e anniversaire : « Je dis M »

La MX-5 est vendue comme un « véhicule plaisir », « déclencheur de sympathie ». Elle l’est… indéniablement ! La sympathie s’amenuise légèrement avec les 2 560 € de malus. Pour autant, alors qu’elle est en cours de lancement, la spéciale 30e Anniversaire crée l’évènement. Les clients se sont rués dessus sans même l’avoir vue en concession. Sur les 200 réservés à l’Hexagone, il n’en resterait… qu’une trentaine à la vente !

Portfolio (27 photos)

En savoir plus sur : Mazda Mx5 (4e Generation)

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (47)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

pour la couleur, heuuu..... non, mais pour la caisse, je dis un énooooorme oui, merci à mazda de faire de belles caisses, ils sauvent l automobile, quand on voit tous ces cubes et caisses pseudo premium pour gros culs

Par

La voiture plaisir par excellence ! :bien:

Par

Quelle voiture !! Elle a tout pour elle sans concurrence. Cette livrée 30th est absolument magnifique. Votre Roadtrip a vraiment l'air sympathique :D

Quand ma maison sera construite et après quelques temps le temps d'amortir financièrement ce gouffre. Une petite ND 2.0 184 ST en occasion verra surement mon garage.

Vive la MX5, elle fait sourire n'importe quel grincheux !!

Par

En réponse à lgjui

Quelle voiture !! Elle a tout pour elle sans concurrence. Cette livrée 30th est absolument magnifique. Votre Roadtrip a vraiment l'air sympathique :D

Quand ma maison sera construite et après quelques temps le temps d'amortir financièrement ce gouffre. Une petite ND 2.0 184 ST en occasion verra surement mon garage.

Vive la MX5, elle fait sourire n'importe quel grincheux !!

Avec 4 roues directrices elle serait parfaite.

Par

J'en veux une avec boite auto, non, ne me jetez pas des cailloux.:blague::coolfuck:

Peu importe la couleur, cette caisse est désirable.:good:

Par

En réponse à Doudou77100

Avec 4 roues directrices elle serait parfaite.

Ça ne servirait pas à grand chose je pense.

Par

Héhé je viens d'en croiser une y'a pas 10 minutes !!! :ddr:

Elle était rutilante mais j'imagine que c'est un coloris assez galère à garder propre ! :cyp:

Par

En réponse à Doudou77100

Avec 4 roues directrices elle serait parfaite.

Ca ne se fera jamais sur la MX-5 ... Sur les SLC , Z4 , TT Roadster pourquoi pas , mais la MX-5 sa philosophie est d’être ... l'essence même de l'automobile et du plaisir de conduire , basique et sans fioritures , léger , avec une boite extrêmement précise et agréable et un châssis sain :jap:

Par

La MX-5 n'a absolument rien d'une Spitfire.

Par

En réponse à oxmose

J'en veux une avec boite auto, non, ne me jetez pas des cailloux.:blague::coolfuck:

Peu importe la couleur, cette caisse est désirable.:good:

Exactement !

La rf ne me plait pas et la 124 non plus.. ne parlons même pas de l’abarth hors de prix pour ce qu’elle offre.

En auto ce serait un daily parfait pour moi (oui je me cogne du bouchons...et avec une boîte manu ça commence vraiment a être saoulant au quotidien...)

Allez Mr Mazda...on veux la boitoto également sur celle là....

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire