Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Voitures électriques : le réseau Corri-door supprime 70 % de ses bornes

Voitures électriques : le réseau Corri-door supprime 70 % de ses bornes

EDF a annoncé à ses clients propriétaires de véhicules électriques que le réseau de charge Izivia allait réduire la voilure : 70 % des bornes vont être supprimées. A terme, Izivia laissera une cinquantaine de bornes en France.

Vous l'avez peut-être vu ces derniers temps sur l'autoroute : des messages annonçant les bornes Corri-door "HS". Il ne s'agissait pas d'un problème technique local, mais plutôt d'une décision prise par la filiale d'EDF pour des soucis de sécurité au niveau des bornes fournies par EVTronic.

Le message d'Izivia

"Par principe de précaution, le 7 février, IZIVIA avait mis en indisponibilité 189 bornes sur les 217 bornes du réseau Corri-Door qu’elle exploite commercialement. En effet, à la suite de deux incidents d’ordre technique, des risques de sécurité étaient apparus sur deux bornes d’un même fabricant. Ceux-ci ont été confirmés par un bureau d’études certifié et indépendant.

Ainsi, contrainte de prendre les décisions pour éviter tout risque potentiel, IZIVIA a décidé de ne pas remettre en service les bornes qui ont été arrêtées et dont elle est propriétaire sur le réseau Corri-Door.  Et ce de manière définitive. Nous présentons à nos clients et utilisateurs du réseau toutes nos excuses.

Toutes les bornes concernées seront retirées selon un calendrier qui sera défini prochainement. Par ailleurs, IZIVIA souhaite remplacer certaines de ces bornes. Le réseau Corri-Door conservera au total 40 à 50 bornes dont les 28 bornes d’un autre fabricant qui continuent et continueront à assurer leur service. Tous les clients du Pass IZIVIA sont informés de ces évolutions par emailings.

Pour pallier ce désagrément, nos clients ayant souscrit aux formules ZEN et PREMIUM du Pass IZIVIA recevront une proposition d’évolution de leur abonnement. Pour rappel, la part abonnement ne sera pas comptabilisée sur leur facture du mois de février."

Une épine dans le pied de l'électrique ?

Cette suppression de bornes nous ramène au problème de la recharge en France : la grosse majorité des bornes sont en charge lente (moins de 22 kW), et le réseau le plus dense en charge rapide pour les trajets les plus longs est réservé aux Tesla. Au delà de l'arrêt d'une partie de Corri-door, c'est surtout l'image que renvoie cette décision, alors que certaines marques font de gros efforts pour convaincre leurs utilisateurs de l'absence de contraintes de la voiture électrique.

SPONSORISE

Dernières vidéos

Toute l'actualité

Commentaires (69)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Je disais il y a quelques mois, le marché des VE n'est pas en croissance c'est un marché mature.

Je vais corrigé le tire aujourd'hui, le marché des VE n'est plus un marché mature mais un marché en déclin. :biggrin:

Par

En clair, à part Tesla et son réseau de super chargeurs, y a rien pour les longs trajets.

Comment vendre des 208, Corsa, etc..., si les recharges ne sont pas prévues.

Il faut alors 2 véhicules, un électrique pour la ville et un autre pour la route. Et ce dernier ne permettra bientôt plus d'entrer dans les villes lorsqu'elles décideront d'interdire les thermiques.

Par

Bon ben on est pas prêt de sauver la planète. Je vais retourner faire le plein de gazout

Par

"Corri-door supprime 70 % de ses bornes" donc 100% des bornes en pannes ?

Par

Très bonne nouvelle

Par

En réponse à Axel015

Je disais il y a quelques mois, le marché des VE n'est pas en croissance c'est un marché mature.

Je vais corrigé le tire aujourd'hui, le marché des VE n'est plus un marché mature mais un marché en déclin. :biggrin:

Ce que je dit depuis longtemps le précipice est droit devant pour l'électrique tout finira par s'effondrer et beaucoup vont bouffer leurs boules et y laisser des plumes

Par

En réponse à Mr Marco

Bon ben on est pas prêt de sauver la planète. Je vais retourner faire le plein de gazout

De toute façon ce n'est pas toi ni les autres naïfs roulant en VE qui allaient changer quelques choses sur l'avenir de la planète

Par

En réponse à Mr Marco

Bon ben on est pas prêt de sauver la planète. Je vais retourner faire le plein de gazout

Comme si c'est avec l'électrique qu'on avait une chance de la sauver :ddr:

Par

En réponse à JPSAN

En clair, à part Tesla et son réseau de super chargeurs, y a rien pour les longs trajets.

Comment vendre des 208, Corsa, etc..., si les recharges ne sont pas prévues.

Il faut alors 2 véhicules, un électrique pour la ville et un autre pour la route. Et ce dernier ne permettra bientôt plus d'entrer dans les villes lorsqu'elles décideront d'interdire les thermiques.

La majorité des ménages ont deux véhicules. L'électrique est justifié pour la seconde voiture, celle qui fait peu de kilomètres. Si je prends mon cas, rien ne m'empêche de rouler en électrique. Je ne fais que 25 Km par jour. Le seul problème, c'est le prix de l'électrique. Vu le peu de kilomètres effectués, il me faudrait des 10aines d'années pour le rentabiliser par rapport à un thermique...

Par

Le VE n'est tout simplement pas rentable actuellement, ni même sur les 15 prochaines années. Car le niveau de demande est ridicule eu égard aux montants colossaux des investissements nécessaires.

On va en avoir la preuve avec l'IGgate, la plus grande catastrophe économique automobile jamais vue.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire