McLaren n'a pas cherché à brader son « outil » et facture la MP4-12C Spider de base 232 800 € (+6 000 euros de malus évidemment), soit à peu près 8 000 euros de plus que la Ferrari 458 Spider qui, il est vrai est bien moins puissante (570 contre 625 ch) et offre donc des performances en retrait. Mais, dans ce segment, le prix n'est pas réellement un facteur déclenchant l'achat, la signature du bon de commande se joue plutôt sur l'image et la séduction immédiate du modèle. Et là, Ferrari fait son effet.

Sur le strict point de vue des caractéristiques techniques, la Ferrari parvient à peine à être sa rivale grâce à sa transmission intelligente, toutes les autres découvrables sont en net retrait et font figure de dinosaures, ce qui n'est pas forcément une critique négative, ni la garantie d'avoir entre les mains un engin ennuyeux. Bien au contraire. Si pour le combat sur piste opposant P1 et LaFerrari, l'indécision est encore de mise, celui qui oppose les versions inférieures est à l'avantage de l'Anglaise qui ne se vend pas pour autant dans de plus gros volumes. L'image ne s'achète pas, elle se construit avec le temps et sur ce plan, Ferrari a juste une bonne cinquantaine d'années d'avance.


Les prix

Version Co2 (en g/km) Prix Bonus / Malus
3.8 V8 TWIN-TURBO 279 232 800 €

+ 10 500 €