Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

À quels endroits le port du masque devient-il obligatoire pour les automobilistes ?

Dans Pratique / Autres actu pratique

Florent Ferrière

À quels endroits le port du masque devient-il obligatoire pour les automobilistes ?

Dès le lundi 20 juillet, le port du masque est obligatoire dans les lieux publics clos. À quels moments cela concerne les automobilistes ?

À vos masques, prêt, sortez. Déjà fortement recommandé, face à la menace d'une deuxième vague de cas de Covid-19, le port du masque devient obligatoire dans les lieux publics clos à partir du lundi 20 juillet. Cela a été confirmé ce week-end par le ministre de la santé, qui a ensuite donné une liste plus précise des lieux concernés.

Il y avait un flou car il n'existe vraiment de définition précise du lieu public clos. On se doute tout de même de ce que cela peut signifier : des endroits recevant du public, que ce soit d'ordre administratif ou commercial.

Quels sont les cas de figure concernés pour les automobilistes ? La mesure qui entre en vigueur vise en premier lieu les commerces. Dans la vie de l'automobiliste, cela concerne notamment l'accès dans les concessions, les garages, les centre autos ou les centres de contrôle technique. Autre endroit où le masque devrait devenir obligatoire : les parkings couverts.

Pour le carburant, on en déduit qu'on pourrait se passer de masque si on reste à l'extérieur pour faire le plein et dans sa voiture pour payer, mais qu'un masque s'imposera pour aller payer à une caisse dans un commerce. Le propriétaire du lieu peut toutefois imposer le port généralisé du masque dans toute la station.

Bien sûr, le port du masque ne devient pas obligatoire dans son auto, ce n'est pas un espace public ! Il n'y aura donc pas de contrôle et sanction en ce sens sur la route des vacances… sauf si vous faites du covoiturage. Dans ce cas, le port du masque est imposé pour le conducteur et les passagers de plus de 11 ans. Il en est de même pour ceux qui montent à bord d'un taxi ou d'un VTC.

Le non-respect du port du masque sera sanctionné par une amende de 135 €, comme c'était déjà le cas dans les transports en commun.

SPONSORISE

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire