Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Amendes CO2 : Ford s'associe avec Volvo

Dans Ecologie / Electrique / Autre actu écologie

Amendes CO2 : Ford s'associe avec Volvo

FCA avec Tesla, Volkswagen avec SAIC, et maintenant Ford avec Volvo. Le constructeur américain va acheter des crédits CO2 à Volvo pour rentrer dans les clous en 2020, la marque suédoise étant déjà en avance.

Volvo et Ford sont de vieux amis : la marque américaine avait repris la division automobile de Volvo à la fin des années 90. Cette fois, c'est Volvo qui vole "au secours" de Ford puisque le géant suédois est en avance sur ses objectifs CO2, et compte bien profiter de son petit "crédit CO2" pour le vendre et engranger des bénéfices.

Ford et Volvo vont ainsi créer un "réservoir" commun permettant à Ford de rentrer dans les clous en 2020, alors que la marque à l'ovale bleu était en retard sur ses objectifs, qui approchent, puisque l'Europe fera les comptes après le 31 décembre 2020.

Ford s'est justifié par le fait qu'il y eut des problèmes de livraison avec son Kuga hybride rechargeable, un modèle important dans la réduction des émissions de gaz carbone. Il faut rappeler que Ford a eu quelques soucis avec les batteries de son SUV hybride rechargeable tout récemment. Le montant de la vente des crédits CO2 n'est pas connu entre Volvo et Ford.

Rappelons que Volvo est nettement en avance sur son objectif grâce à une gamme de plus en plus tournée vers l'hybridation. Le 100 % électrique ne pèse pour l'instant rien dans les immatriculations de Volvo, mais c'est du coup de bon augure pour 2021.

SPONSORISE

Actualité Ford

Toute l'actualité

Forum Ford

Commentaires (9)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

la farce continue...

incroyable que les sbires de l'UE n'aient pas anticipé de telles magouilles...:bah:

Par

En réponse à mynameisfedo

la farce continue...

incroyable que les sbires de l'UE n'aient pas anticipé de telles magouilles...:bah:

Ils l'ont anticipé, puisque c'est totalement légal et de toutes manières cela oblige quand même les constructeurs les plus pollueurs à payer une certaine somme à ceux qui le sont moins, ce qui permettera à ces derniers d'avancer encore plus vite sur les moteurs propres.

L'UE ne cherche pas à détruire l'industrie auto, ni les emplois qui en ressort mais à respecter son objectif CO2 d'ici les prochaines décennies. Et force est de constater que cela marche et que les constructeurs ont majoritairement réagi vite et efficacement.

Par

Ils n'ont rien anticipé, ils ont construit le système. les industriels ne dévoient pas le système, puisque c'est le fonctionnement du système que d'être une bourse au CO2.

Là où c'est une arnaque, ce sont les usines fermées, qui ne produisent rien. L'UE leur donne des droits à émettre du CO2. Comme elles sont fermées, elles n'utilisent pas ces droits. Logiquement elles ne polluent pas. Les proprios n'ont plus qu'à revendre ces droits.

Par

En réponse à Ajneda

Ils l'ont anticipé, puisque c'est totalement légal et de toutes manières cela oblige quand même les constructeurs les plus pollueurs à payer une certaine somme à ceux qui le sont moins, ce qui permettera à ces derniers d'avancer encore plus vite sur les moteurs propres.

L'UE ne cherche pas à détruire l'industrie auto, ni les emplois qui en ressort mais à respecter son objectif CO2 d'ici les prochaines décennies. Et force est de constater que cela marche et que les constructeurs ont majoritairement réagi vite et efficacement.

l'UE ne cherche pas à détruire des emplois et l'industrie auto mdrrrrrrrrr c'est à mourir de rire t'es commentaires franchement t'es aussi aveugle à ce point ?

Par

En réponse à Le passionné

l'UE ne cherche pas à détruire des emplois et l'industrie auto mdrrrrrrrrr c'est à mourir de rire t'es commentaires franchement t'es aussi aveugle à ce point ?

Lorsque l'on est passionné ....quelque part on est aveugle :chut:

Par

En réponse à Ajneda

Ils l'ont anticipé, puisque c'est totalement légal et de toutes manières cela oblige quand même les constructeurs les plus pollueurs à payer une certaine somme à ceux qui le sont moins, ce qui permettera à ces derniers d'avancer encore plus vite sur les moteurs propres.

L'UE ne cherche pas à détruire l'industrie auto, ni les emplois qui en ressort mais à respecter son objectif CO2 d'ici les prochaines décennies. Et force est de constater que cela marche et que les constructeurs ont majoritairement réagi vite et efficacement.

proposer des voitures en moyenne 300 à 500kg plus lourdes, c'était le but recherché ? :bah:

Par

Comme disent les américains :"Green is Gold"

Par

En réponse à zefberry

Lorsque l'on est passionné ....quelque part on est aveugle :chut:

:violon::violon:

Par

En réponse à Le passionné

l'UE ne cherche pas à détruire des emplois et l'industrie auto mdrrrrrrrrr c'est à mourir de rire t'es commentaires franchement t'es aussi aveugle à ce point ?

Je reste moins aveugle qu'un kéké qui ne repère même pas la flopée de fautes d'orthographe de ses commentaires :roll:

De toutes manières vous n'y comprenez rien au monde de l'économie, évidemment que l'Europe a tout intérêt à développer sa main d'œuvre automobile pour déployer ses capacités

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire