Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    
Publi info

Android : les constructeurs lâchent enfin les rênes de l'interface multimédia

Dans Futurs modèles / Technologie

Audric Doche

Renault a pris des risques avec la nouvelle Mégane 100 % électrique. Mais elle offre un gros avantage sur toute la concurrence : un système embarqué entièrement délégué à Google. Renault est la seule marque européenne à adopter cette solution avec Volvo.

Android : les constructeurs lâchent enfin les rênes de l'interface multimédia

Même si la Mégane IV va rester au catalogue le temps de faire la transition, la nouvelle Mégane E-Vision est une petite révolution pour le losange en bien des points. Esthétique, d'abord, avec des lignes préfigurant un nouveau style, mais aussi en matière de profil, la Mégane n'étant plus une berline, mais un crossover. C'est la mode, paraît-il !

Surtout, c'est une Mégane 100 % électrique, développée sur une toute nouvelle plateforme qui fait fi des moteurs à combustion. De ce point de vue, Renault prend clairement ses distances avec Peugeot qui continue sur son schéma classique de 308 thermique/hybride, même si une variante électrique est au programme pour 2023.

Un choix qui pourrait dans un premier temps rebuter les clients ne pouvant pas forcément tous passer à l'électrique, en particulier ceux qui n'ont pas accès à une prise à domicile. Mais là où Renault frappe fort, c'est sur l'adoption d'un système embarqué Android OS.

Votre auto comme un deuxième smartphone

Renault est aujourd'hui la seule marque automobile avec Volvo (et Polestar) à partir sur cette stratégie, relativement simple : ne plus perdre de temps et d'argent à développer des systèmes d'exploitation souvent peu ergonomiques, lents, mal adaptés... et laisser ainsi faire un spécialiste du genre. En l'occurrence la firme américaine Google, qui se démarque d'Apple en la matière. Le géant de Cuppertino n'a pas, à l'heure actuelle, d'équivalent d'Android Automotive OS...

L'avantage d'un système Android natif, plutôt que d'un Android Auto basique par smartphone, c'est justement de ne plus avoir à connecter votre téléphone. L'écran tactile de votre auto devient lui-même votre système Android, connecté, avec son store d'applications (réduit, évidemment, à des applications spécifiques à l'auto), mais surtout avec son excellente fluidité, son ergonomie étudiée et sa personnalisation.

Abonnez-vous à la newsletter de Caradisiac

Recevez toute l’actualité automobile

L’adresse email, renseignée dans ce formulaire, est traitée par GROUPE LA CENTRALE en qualité de responsable de traitement.

Cette donnée est utilisée pour vous adresser des informations sur nos offres, actualités et évènements (newsletters, alertes, invitations et autres publications).

Si vous l’avez accepté, cette donnée sera transmise à nos partenaires, en tant que responsables de traitement, pour vous permettre de recevoir leur communication par voie électronique.

Vous disposez d’un droit d’accès, de rectification, d’effacement de ces données, d’un droit de limitation du traitement, d’un droit d’opposition, du droit à la portabilité de vos données et du droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle (en France, la CNIL). Vous pouvez également retirer à tout moment votre consentement au traitement de vos données. Pour en savoir plus sur le traitement de vos données : www.caradisiac.com/general/confidentialite/

Les constructeurs n'ont que très rarement été de grands spécialistes de l'interface homme machine. La plupart des systèmes produits par les marques sont vite dépassés, parfois lents, et rarement convaincants d'un point de vue visuel et en matière de convivialité.

Google ne s'est pas trompé en développant Android Automotive : si Volvo et Renault sont pour l'instant seuls à l'adopter, PSA y passera à partir de 2023, et parions que d'autres grands groupes emboîteront le pas rapidement. La voiture électrique semble d'ailleurs aider grandement Google dans la démocratisation de cette interface, puisqu'aux Etats-Unis, les prochains modèles, comme le GMC Hummer EV, passeront sur Android Automotive.

Mots clés :

SPONSORISE

Toute l'actualité

Essais et comparatifs

Commentaires ()

Déposer un commentaire