Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Ascension: le covoiturage en net rebond

Dans Pratique / Autres actu pratique

Il y aura du monde sur les routes en ce week-end de l'Ascension, durant lequel le covoiturage devrait connaître un net regain d'affection.

Ascension: le covoiturage en net rebond

Le week-end de l’Ascension qui démarre constitue cette année l’une des rares occasions de « faire le pont », ce qui crée quelques tensions en matière de transports, avec notamment des loueurs de courte durée dont les voitures sont littéralement prises d’assaut. Et ce alors même que nombre d’acteurs du secteur ont été contraints de réduire leurs flottes en raison de la crise sanitaire (au passage, mieux vaut vous réveiller tôt pour les vacances d’été !).

Pour se déplacer à moindre frais, il reste donc la solution du covoiturage, qui connaît une reprise vigoureuse après le « trou noir » de 2020.

BlaBlaCar, leader mondial du secteur avec 90 millions de membres à travers 22 pays, prévoit ainsi que 150 000 voyageurs feront appel à ses services, en voiture comme en bus, entre ce jeudi et dimanche. La Rochelle, Nice et Annecy sont les trois destinations les plus demandées sur la plate-forme.

Ascension: le covoiturage en net rebond

Des voyages à effectuer dans le fameux respect-des-gestes-barrières, cela va sans dire, mais aussi avec une bonne dose de patience. Bison fûté prévoit notamment une circulation très dense vers la Normandie, la Bretagne et la région Centre-Val-de-Loire au départ de Paris.

Sans surprise, il y aura aussi du monde entre Lyon ou Toulouse et la Méditerranée, de Lille vers les plages du Nord, et de Bordeaux vers la côte aquitaine.

Portfolio (1 photos)

SPONSORISE

Dernières vidéos

Toute l'actualité

Commentaires (6)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

J'étais un gros fan de Blablacar il y a quelques années (600 à 700 passagers transportés, j'ai arrêté de compter) mais franchement le site délire de plus en plus sur le prix des commissions et les passagers sont sur un mode "Uber". Et malgré tout, les articles vantent les méritent les vertus du covoit comme quoi c'est génial ...

La réalité est bien différente pour moi: le Covoiturage, c'est une astreinte de plus en plus nette et c'est beaucoup moins sympa qu'avant.

J'attends que Blablacar ait un réel concurrent et je reprendrai des passagers.

Par

En réponse à Ythier

J'étais un gros fan de Blablacar il y a quelques années (600 à 700 passagers transportés, j'ai arrêté de compter) mais franchement le site délire de plus en plus sur le prix des commissions et les passagers sont sur un mode "Uber". Et malgré tout, les articles vantent les méritent les vertus du covoit comme quoi c'est génial ...

La réalité est bien différente pour moi: le Covoiturage, c'est une astreinte de plus en plus nette et c'est beaucoup moins sympa qu'avant.

J'attends que Blablacar ait un réel concurrent et je reprendrai des passagers.

J'avoue que j'en fais moins aussi en tant que conducteur. Je désactive systématiquement les détours (que blablacar aimerait nous imposer à la Uber).

Je mets un tarif rouge pour éviter d'avoir les boulets et qui correspond bien plus à ma dépense partagée pour le trajet à 4.

Ils se prennent des libertés chez blablacar qui me faire dire également qu'il serait nécessaire qu'un autre acteur crédible rentre en jeu.

Par

c'est pour gagner de l'argent, diminuer le coût du trajet ou pour ne pas être seuls que vous faîtes ça ?

pour ma part, je préfère être seul pour être tranquille, écouter de la musique et n'avoir aucune contrainte.

Par

En réponse à fedoismyname

c'est pour gagner de l'argent, diminuer le coût du trajet ou pour ne pas être seuls que vous faîtes ça ?

pour ma part, je préfère être seul pour être tranquille, écouter de la musique et n'avoir aucune contrainte.

Amortir les coûts exorbitants des autoroutes françaises.

Et un peu le coût exorbitant de ma voiture.

Et parce que c'est un geste eco-responsable, même quand j'aurai fini d'amortir ma voiture, je ferai encore du covoit'

Par

En réponse à fedoismyname

c'est pour gagner de l'argent, diminuer le coût du trajet ou pour ne pas être seuls que vous faîtes ça ?

pour ma part, je préfère être seul pour être tranquille, écouter de la musique et n'avoir aucune contrainte.

Oui amortir en partie, mais si cela ne me convient pas, je n'en fais pas. Je fais quasi 40 000 km par an en perso donc ça a du sens.

Mais je ne veux pas me pourrir un trajet à cause de détours. J'écoute ma musique sans problème. Maintenant beaucoup de personnes ont leur propre casque etc... si ma musique ne leur plaît pas.

Par

J'ai été à la fois conducteur et passager chez eux. Effectivement, commission trop élevée. Ça c'est clair. Et il faut le faire pour le plaisir de rencontrer des inconnus et de causer avec eux, d'élargir son horizon, éventuellement pour le côté CO2. Mais côté finance, c'est assez nul, à vrai dire, on finit par perdre trop de temps pour que ça soit "rentable".

Mais je n'aurais jamais l'idée de proposer mes services ni d'en consommer pendant une pandémie. Les 2 m3 environ de volume utile d'une caisse, c'est l'incubateur parfait. Je trouve scandaleux que leur service ne soit pas fermé, en fait. :nanana: Pourquoi fermer des salles de spectacle si on laisse faire côté covoiturage? C'est parfaitement absurde.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire