Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Au 36, les policiers ont un souci avec leur voiture banalisée

Au 36, les policiers ont un souci avec leur voiture banalisée

La police judiciaire a reçu de nouveaux modèles banalisés. Mais comme ils sont tous identiques, ils sont moins banals !

Il y a deux ans, le ministère de l'Intérieur a accéléré le renouvellement des véhicules des forces de l'ordre. Fin 2021, on a ainsi pu voir arriver sur les routes des 3008 et 5008 aux couleurs de la Police et de la Gendarmerie.

Mais du côté de la Police Judiciaire parisienne, on a un problème avec le nouveau matériel. Fin mars, 60 véhicules banalisés ont été livrés au 36 rue du Bastion (qui a remplacé le 36 quai des Orfèvres). Problème révélé par le Canard Enchaîné : comme les véhicules sont tous des Peugeot avec la même couleur, du gris, ils sont facilement identifiables. Un officier de la PJ déclare : "c'est comme si on nous avait donné des voitures sérigraphiées police". On se plaint donc de ne pas avoir été mieux consulté lors de l'appel d'offres.

D'autant que les immatriculations de ces véhicules se suivent, ce qui permet aussi à un public malintentionné averti de les repérer. Fausse plaque obligatoire avant de sortir du parking donc ! Autre souci de ces véhicules : ce sont des hybrides rechargeables. L'État souhaite en effet verdir la flotte des flics. Mais il n'y a pas assez de bornes de recharge au Bastion. Et ce genre de modèle a aussi le désavantage d'une autonomie thermique moindre, avec un réservoir plus petit…

Mots clés :

SPONSORISE

Toute l'actualité

Dernières vidéos

Commentaires ()

Déposer un commentaire