Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info

Normes environnementales : aucun constructeur n'atteindrait l'objectif CO2 en 2021

Dans Ecologie / Electrique / Autre actu écologie

La mise en place de la limite générale européenne à 95 g/km de CO2 pour l'automobile devrait coûter cher à certains constructeurs dans les mois à venir, selon une étude du cabinet britannique PA Consulting. Mais la réalité pourrait être moins dramatique.

En gris, la valeur actuelle, en bleu la prévision pour 2021, et en vert l'objectif à atteindre en 2021.
En gris, la valeur actuelle, en bleu la prévision pour 2021, et en vert l'objectif à atteindre en 2021.

La grande étude du cabinet d'analyse britannique PA Consulting sur les rejets de CO2 de l'industrie auto est alarmiste. Elle montre que la grande majorité des constructeurs présents en Europe sont très en retard sur leur objectif de 2021. Rappelons en effet qu'à partir de l'année prochaine, les constructeurs devront atteindre leurs objectifs personnels (calculés en fonction des émissions de CO2 des années précédentes et du poids des véhicules).

PA Consulting montre que le groupe Fiat, Mazda, Honda ou encore Ford seront assez nettement en retard. Pas étonnant, lorsque l'on sait que ce sont, pour certains, des constructeurs qui ont fait l'impasse sur l'hybridation rechargeable et l'électrique. Ces technologies permettent évidemment de faire baisser les émissions au test d'homologation. Le cabinet se base sur des projections pour la valeur moyenne de CO2 de chaque marque en 2021, en les comparant à l'objectif qui leur est attribué.

Vous trouverez probablement étonnant de voir, sur ce graphique, Jaguar Land Rover si près de son but, alors que le constructeur vend énormément de voitures 100 % thermiques. Mais c'est justement l'illustration de ce fameux calcul européen qui permet à des grands noms de l'automobile de disposer d'objectifs personnalisés favorables lorsqu'ils vendent des véhicules lourds.

Le mot de la fin en 2021

Au total, l'industrie auto pourrait payer près de 14 milliards d'euros d'amende l'année prochaine. Mais les constructeurs semblent parfois sereins : Carlos Tavares a déjà annoncé que PSA serait "dans les clous" en 2020, tout comme Volvo qui compte sur la hausse des ventes de ses hybrides rechargeables. Mais ces affirmations ne concernent que 2020. L'année prochaine pourrait être effectivement plus compliquée.

Les marques ont toutefois des leviers pour éviter les amendes. Fiat, par exemple, avait conclu un accord avec Tesla pour "racheter" des grammes de CO2 "bonus" au constructeur californien. Il existe aussi une autre méthode : écouler un maximum de véhicules hybrides rechargeables, hybrides ou électriques en immatriculations stratégiques (véhicule de direction, location courte durée...). Le problème, c'est que ce cercle est particulièrement vicieux pour les concessionnaires qui vont ensuite se retrouver avec des véhicules d'occasion (occasion "0 km", récentes...) à écouler et à brader. Et avec une rentabilité déjà fragile, et encore plus en berne.

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (53)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

L'Europe à facile d'instaurer des normes de co2 aussi basses.

Ils seront certains que les constructeurs ne pourront pas tous suivre.

L'Europe n'aura plus qu'à ouvrir son porte monnaie.

Par

bah oui c' clair...trop a la va vite Lol

Par

En réponse à xavier1968

L'Europe à facile d'instaurer des normes de co2 aussi basses.

Ils seront certains que les constructeurs ne pourront pas tous suivre.

L'Europe n'aura plus qu'à ouvrir son porte monnaie.

Exactement ou alors dès demain on roulera tous en 1.0 l de 3 cylindres. Car les hybrides qui sont homologuées à des 50 gr avec des puissances de près de 200 cv ça me fait bien rigoler.

Par

il faut de dire que ford ..fait pas d'effort il sortent beaucoup hybrides en ce momment ...

Par

Je pense que c'est l'une des premières fois dans l'histoire qu'une civilisation se coule et se saborde elle-même volontairement, sans l'aide d'aucune invasion étrangère, par pur aveuglement idéologique et incompétence.

A moins que les cercles du pouvoir (européens ou français) soient corrompus par des puissances étrangères (Chine, USA) mais je n'y crois pas vraiment.

Par

Il y a une erreur dans le titre (2021 et non 2020).

"PA Consulting montre que le groupe Fiat, Mazda, Honda ou encore Ford seront assez nettement en retard. Pas étonnant, lorsque l'on sait que ce sont, pour certains, des constructeurs qui ont fait l'impasse sur l'hybridation rechargeable et l'électrique, qui permettent de faire baisser la moyenne globale."

Ces 4 groupes lancent des VE cette année, PHEV également pour FCA et Ford, et hybrides simples pour Honda. On ne peut donc pas dire qu'ils "font l'impasse" pour 2021. Et puis quand on voit le taux de CO2 du Skyactiv X par exemple, ou le taux probablement intéressant de la Honda Jazz 4 hybride, ça pourrait être tout aussi pertinent de faire du volume sur ces motorisations que de bricoler des PHEV hors de prix qu'il faudra brader aux entreprises en fin d'année.

Par

Pas même Tesla ? le titre est un peu trop catégorique.

Par

Le souci dans tout ça, c'est que ces normes sont biaisées dès le début. Oui l'écologie, le réchauffement climatique, tout ça est un problème réel (n'en déplaise à certains génies climatiques ici présents), oui l'automobile et l'Europe ont une part de responsabilité.

Mais ils prennent des pseudo solutions politiques qui sont tellement farfelues qu'elles sont impossibles à tenir en réalité et vont mener à des stratégies de magouilles qui seront nocives économiques et écologiquement...

Par

En réponse à Kollaig

Pas même Tesla ? le titre est un peu trop catégorique.

u_u mais bien sur que si Tesla est totalement dans les clous, on ne considère que les émissions....

Par

En réponse à FlyAkwa

Je pense que c'est l'une des premières fois dans l'histoire qu'une civilisation se coule et se saborde elle-même volontairement, sans l'aide d'aucune invasion étrangère, par pur aveuglement idéologique et incompétence.

A moins que les cercles du pouvoir (européens ou français) soient corrompus par des puissances étrangères (Chine, USA) mais je n'y crois pas vraiment.

Un objectif CO2 ambitieux sur les voitures neuves, c'est une civilisation qui "se coule et se saborde elle-même volontairement" ?

Au mieux ils tiendront leurs objectifs, au pire ils paieront des amendes et un ou deux se retirera du marché au profit des autres. La civilisation s'en remettra, non ?

Ne pas oublier non plus que les objectifs CAFE sont connus depuis 2014.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire