Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Audi A4, la nouvelle génération arrive bientôt

Dans Futurs modèles / Scoops

La sixième génération de l’Audi A4 est en approche. La familiale des anneaux devrait être dévoilée en 2022 pour une commercialisation l’année suivante. À cette occasion, l’Audi A4 pourrait se voir proposer avec des moteurs thermiques (électrifiés) et de l’hybride rechargeable sur une plateforme MLB, tandis que cette auto existerait en version 100 % électrique utilisant la plateforme PPE. Il s’agit d’une base technique Porsche/Audi inédite qu’inaugurera le SUV Porsche Macan électrique l’an prochain.

Audi A4, la nouvelle génération arrive bientôt

Pour l’Europe la réduction des émissions de CO2 est la règle à laquelle doivent se soumettre tous les constructeurs automobiles. Mais cette règle n’est pas appliquée partout et les marques automobiles doivent conserver des véhicules thermiques si elles veulent vendre sur certains marchés (y compris Européens avant que les règles ne se durcissent). Audi comme les autres marques haut de gamme allemandes va continuer à produire des véhicules thermiques même si ceux-ci sont électrifiés avec un système mild-hybrid ou hybride rechargeable. Ainsi la prochaine Audi A4 (qu’elle soit en carrosserie berline ou break) disposera de motorisations thermiques associées à de la micro-hybridation 48V, il y aura aussi des motorisations hybrides rechargeables avec une batterie de 14,4 kWh permettant une autonomie d’une centaine de kilomètres en mode électrique.

Une RS4 plug-in

Afin de parvenir à intégrer la batterie de 14,4 kWh, dans ses Audi A4 hybrides rechargeables, la plateforme MLB va être modifiée en conséquence. Cette plateforme MLB ne servira qu’aux modèles thermiques et hybrides rechargeables de la gamme A4 : Audi A4 berline et Audi A4 Avant. Tout en haut de la gamme A4 thermique du constructeur allemand devrait se trouver une version RS4 disposant d’un V6 biturbo associé à un moteur électrique pour la transformer en hybride rechargeable avec une puissance cumulée dépassant les 450 ch du modèle Audi RS4 actuel.

Plateforme inédite pour l’électrique

La famille de la nouvelle A4 se composera de modèles thermiques, hybrides rechargeables, mais aussi d’une ou plusieurs versions électriques. Pour ces modèles zéro émission, la marque aux anneaux va se servir de la nouvelle plateforme PPE (Premium Platform Electric) qui va être utilisée par Audi et Porsche pour développer leurs prochains modèles haut de gamme électriques. C’est d’ailleurs Porsche qui inaugurera cette base technique avec le futur Porsche Macan électrique qui va être lancé l’an prochain. Audi s’en servira pour le futur Audi Q6 e-tron qui sera le cousin du Porsche Macan. Le concept-car Audi Shanghai Concept présenté au dernier Salon de Shanghai préfigure ce modèle.

Trois carrosseries

Après le Q6 e-tron qui arrivera à la fin de 2022, ce sera au tour de l’Audi A4 e-tron d’être dévoilée. Celle-ci qui pourrait exister en carrosserie Fastback afin de mieux se différencier des Audi A4 berlines et breaks thermiques et devrait adopter un électromoteur pour les versions les moins puissantes et deux électromoteurs (un par essieu) pour les versions les plus puissantes. Parmi ces dernières, il y aura vraisemblablement une Audi RS4 e-tron de plus de 470 ch. Audi A4 thermiques et Audi A4 e-tron devraient être proches en ce qui concerne leurs dimensions, des modèles actuels, tandis que leur offre d’équipements devrait être de plus en plus high-tech avec des dispositifs de conduite autonome dernier cri.

La future Audi A4 en dix points

  • Sixième génération d’Audi A4
  • Commercialisation en 2023
  • Carrosseries berline (Audi A4) et break (Audi A4 Avant) pour les modèles thermiques et plug-in
  • Carrosserie Fastback pour les modèles électriques (Audi A4 e-tron)
  • Plateforme MLB pour les modèles thermiques, PPE pour les modèles électriques
  • Moteurs essence (TFSI) : de 150 à 250 ch
  • Moteurs diesels (TDI) : de 130 à 190 ch
  • Motorisations plug-in (TFSI-e) : de 250 à plus de 450 ch (RS4)
  • Motorisations 100 électriques (e-tron) : de 300 à plus de 470 ch (RS4 e-tron)
  • Tarif : à partir de 35 000 €*

*Estimation

En savoir plus sur : Audi A4 Avant

SPONSORISE

Actualité Audi

Toute l'actualité

Commentaires (26)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

" une batterie de 14,4 kWh permettant une autonomie d’une centaine de kilomètres en mode électrique. "

lol non

Par

j'ai lu qlq part que la minute rechargeable en borne & de 040ct€ pour la recharge plus rapide on tombe a 0.35ct€ waouh quand méme

bah je préfére l'Ethanol 0.63ct€ sans faire la plante pour recharger Lol ..L'electrique Arnaque je pense !

Par

Cette RS4 est de plus en plus jolie surtout la face avant, plus agressive, bodybuildé, je trouve depuis peu plus sexy que la nouvelle M3 ... Cependant l'Audi RS4 2012 -2015 une mélodieux V8 et ensuite un V6 biturbo au restylage et la suivante un V6 turbo hybride ? :ouin:

Voyons le positif si cela permet d'avoir zéro de malus c'est top ou même tous les avantages fiscaux sur les hybrides pour les véhicules de flotte:bien:

Par

En réponse à SUDISTE DES LANDES

j'ai lu qlq part que la minute rechargeable en borne & de 040ct€ pour la recharge plus rapide on tombe a 0.35ct€ waouh quand méme

bah je préfére l'Ethanol 0.63ct€ sans faire la plante pour recharger Lol ..L'electrique Arnaque je pense !

Exactement, je ne comprend pas pourquoi les constructeurs surtout généraliste comme Renault n'homologue pas une sportif de série 100 % éthanol (comme ford le fait en ce moment ), cela permettrait d' écouler des sportives :bah:

Par

En réponse à KM69

Exactement, je ne comprend pas pourquoi les constructeurs surtout généraliste comme Renault n'homologue pas une sportif de série 100 % éthanol (comme ford le fait en ce moment ), cela permettrait d' écouler des sportives :bah:

J'ai pas attendu que Renault face des voitures flexfuel pour rouler à l'éthanol en M3RS. :bien:

Par

En réponse à KM69

Cette RS4 est de plus en plus jolie surtout la face avant, plus agressive, bodybuildé, je trouve depuis peu plus sexy que la nouvelle M3 ... Cependant l'Audi RS4 2012 -2015 une mélodieux V8 et ensuite un V6 biturbo au restylage et la suivante un V6 turbo hybride ? :ouin:

Voyons le positif si cela permet d'avoir zéro de malus c'est top ou même tous les avantages fiscaux sur les hybrides pour les véhicules de flotte:bien:

Super on achète des tdi 130 mais on y met des pare choc de courses comme si on avait grand besoin de refroidir un intercooler.

Ça donne juste l'air con en fait. Les gens qui roulent en s-line ça me fait penser aux voitures sans permis avec les doubles sorties d'échappement :blague::buzz:

Par

Elle est très jolie :bien:

Par

En réponse à Axel015

J'ai pas attendu que Renault face des voitures flexfuel pour rouler à l'éthanol en M3RS. :bien:

En parlant de E85 , les injecteurs de ta Mégane , encaisses la demande à pleine charge de l'éthanol pour ne pas rouler pauvre ? , ta reprogrammations ou boitier ? est associer à un calculateur en temps réel d'éthanol sur l'alimentation d'essence ? , merci

Par

Elle aura fort à faire contre la nouvelle Classe C je pense.

Sinon, des TDI encore ? (surtout 130CV lol, dans une Golf ca va, mais dans une A4 !)

Par

En réponse à Turbo95

En parlant de E85 , les injecteurs de ta Mégane , encaisses la demande à pleine charge de l'éthanol pour ne pas rouler pauvre ? , ta reprogrammations ou boitier ? est associer à un calculateur en temps réel d'éthanol sur l'alimentation d'essence ? , merci

Je roule à 70% d'éthanol : donc ni reprogrammation, ni boitier.

Le calculateur Renault d'origine adapte parfaitement l'injection jusqu'à 75/80% d'E85.

J'ai fait vérifié les valeurs d'AFR, STFT, et LTFT par un spécialiste. Tout s'adapte très bien (après quelques km car en effet ce n'est pas du temps réel : il y a pas de sonde dans le réservoir : l'adaptation se fait progressivement via lecture de la sonde lambda). Du coup la seule contrainte c'est que j'évite de faire un plein à 70% d'éthanol d'un coup si j'ai du pour X raison faire un plein 100% SP juste avant pour éviter de rouler trop pauvre sur quelques km (le temps que l'injection s'adapte). Dans l'autre sens c'est pas un problème, rouler trop riche sur quelques km n'abime pas le moteur.

Concernant le système d'injection sur la Mégane 3 RS :

==> Les injecteurs, la pompe à injection HP, la pompe à injection BP sont suffisamment dimensionnée pour rouler à l'éthanol sans stage 1 (donc reprogrammation stage 0 éthanol : possible sans aucun changement)

==> Pour un stage 1 éthanol c'est limite : en général les re-programmateurs limitent la puissance à 300 cv pour éviter d'atteindre la limite de la pompe à injection BP et des injecteurs.

En général pour un stage 1 éthanol en full (315 cv environ) : il est recommandé de changer la pompe à injection BP + les injecteurs (soit environ 400 euros de pièces à rajouter en plus de la reprogrammation). Ce n'est pas nécessaire s'il n'y a pas de modification de puissance et c'est encore moins nécessaire quand comme moi on ne roule qu'avec un ratio 70/30 (et la reprog devient inutile dans ce cas de figure).

Ca fait 40 mkm que je roule comme ça, je trouve même la voiture plus souple qu'au SP98 et selon le RS Monitor elle sort exactement la même puissance avec un ratio 70/30 qu'un ration 100% SP98.

Niveau entretien, j'ai changé le filtre à essence. Les bougies c'est déjà des bougies adaptées (iridium d'origine) et pour la vidange quelques soit le carburant je vidange deux fois plus souvent que préconisé (2 ans ou 20 mkm, pour ma part 1 an ou 10 mkm). 20mkm pour une sportive c'est trop (même au SP).

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire