Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Audi-BMW-Mercedes: qui est le patron 2022?

C’est le moment de notre traditionnelle confrontation annuelle des trois champions allemands du haut de gamme. Catégorie par catégorie, des citadines aux limousines en passant par les incontournables SUV et maintenant les électriques, découvrez qui domine - vraiment - les débats.

Audi-BMW-Mercedes: qui est le patron 2022?

Si l’on se tient au chiffre global des ventes, BMW est l’incontestable leader pour l’année 2021 avec ses 2,21 millions de voitures écoulées, chiffre en hausse de 9,1% par rapport à un exercice 2020 il est vrai très particulier.

Mercedes est assez nettement distancé avec 1,94 million de voitures livrées, valeur qui traduit une baisse de 7% par rapport à 2020 (ou 144 000 voitures), tandis qu’Audi sauve les meubles avec une régression de 0,7% seulement, pour atteindre 1,68 million de modèles vendus.

Fin de l’histoire ? Non, car il nous apparaît plus pertinent d’examiner cette concurrence de façon plus détaillée, en la considérant catégorie par catégorie. C’est là que l’on observe les forces et faiblesses réelles de chacun, et que l’on peut avoir des indications sur les stratégies à venir dans un monde automobile où l’électrification entraîne une totale réinvention.

Sont apparus ces dernières années des outsiders comme Tesla (et d’autres à venir, notamment en Asie) qui rebattent complètement les cartes du segment premium et montrent qu’aucune position n’est jamais acquise dans une industrie aussi puissante que l’automobile, où les acteurs traditionnels manquent d’agilité face à de nouveaux venus sans états d’âme, qui réinventent aussi bien les technologies que les façons de vendre les voitures, et misent davantage sur les nouvelles technologies que sur la qualité des plastiques moussés.

L’évolution des choses s’annonce passionnante à suivre. Mais il n’en demeure pas moins que ce sont encore les trois grandes marques allemandes qui font office d’arbitres des élégances dans le secteur premium, ce qui justifie que nous organisions cette année encore ce grand match des ventes à l’échelle mondiale.

 Citadines

Audi-BMW-Mercedes: qui est le patron 2022?

 

Marque/modèle

Ventes 2021

Evolution

1

Mini (3 et 5 portes)

164 000

+4,6%

2

Audi A1

64 000

+1,1%

3

Smart fortwo

38 000

+10%

Les années passent, et la Mini continue de dominer les débats sur le segment des citadines chics. Les versions 3 et 5 portes représentent plus de la moitié des ventes globales de la marque, qui s’enorgueillit du succès des déclinaisons électriques. La Mini Cooper SE est ainsi la version la plus vendue de la gamme, avec 34 851 versions livrées, chiffre doublé par rapport à 2020.

L’Audi A1, lancée fin 2018, progresse doucement mais se vend près de trois fois moins bien que sa rivale du groupe BMW. La Smart fortwo, modèle très spécifique du fait de son gabarit et d’une motorisation électrique, se défend plutôt bien avec des ventes en progression de 10%. Mais elle ne fait pas de miracles en termes de volume malgré tout.  

 

Compactes

Audi-BMW-Mercedes: qui est le patron 2022?

 

Marque/modèle

Ventes 2021

Evolution

1

Mercedes Classe A & B

322 000

-28%

2

BMW Série 1 & 2

265 000

-1%

3

Audi A3

179 000

-17%

Si les compactes sont considérées comme d’incomparables moteurs de la croissance des constructeurs auto, on observe ici toutes ont vu leurs ventes régresser l’an dernier. Le tandem Classe A / Classe B subit ainsi un énorme coup de bambou (le plus gros de notre étude, d’ailleurs) en raison de la crise des semi-conducteurs, mais conserve malgré tout la tête de sa catégorie car il partait de haut.

Chez BMW, la baisse de 1% seulement est à mettre à l’actif de la nouvelle Série 1, qui semble démarrer une belle carrière, alors que le monospace Série 2 vivait ses derniers mois. La nouvelle génération arrive cette année.

L’Audi A3, lancée au printemps 2020, ne semble provoquer qu’un engouement mitigé et subit elle aussi les effets de la crise des composants électroniques. Quoi qu’il en soit, elle apparaît bien en peine d’inquiéter ses rivales.

 

Familiales

Audi-BMW-Mercedes: qui est le patron 2022?

 

Marque/modèle

Ventes 2021

Evolution

1

BMW Série 3 & 4

491 000

+17%

2

Audi A4 & A5

286 000

-9,5%

3

Mercedes Classe C

239 000

-23%

La nouvelle Série 3 est clairement un succès, et signe la deuxième plus forte progression de la marque en 2021, juste derrière les 19,3% des X3/X4. Manifestement, la crise des semi-conducteurs n’a pas frappé la marque avec trop de sévérité.

Les Audi A4 et A5 gardent la deuxième place du podium, acquise l’an dernier, mais voient leurs ventes baisser sensiblement. Ce n’est toutefois pas grand-chose au regard de la « katastrofeu » observée sur une gamme Classe C en nette perte de vitesse depuis quelques temps. La marque écoulait encore 440 000 Classe C en 2019, contre 239 000 en 2021 ! Le potentiel de ventes est pourtant bien là, et on peine un peu à comprendre la mollesse de Mercedes dans ce segment de marché.

 

Routières

Audi-BMW-Mercedes: qui est le patron 2022?

 

Marque/modèle

Ventes 2021

Evolution

1

BMW Série 5 & 6

326 000

+14%

2

Mercedes Classe E

295 000

-11%

3

Audi A6 & A7

263 000

-9,5%

C’est dans ce segment qui synthétique à lui seul tout le savoir-faire des marques allemandes que les écarts sont les plus resserrés. BMW accède à la première marche du podium grâce à des ventes en hausse de 14% l’an dernier, tandis que la Classe E accuse la baisse la plus sévère. Si l’excellence technologique n’est pas en cause, peut-être le design ultraconservateur de la Classe E (et de son clone la Classe C, d’ailleurs) commence-t-il à lasser la clientèle. Si cette mauvaise tendance se poursuit, le tandem Audi A6/A7 pourrait raisonnablement viser la médaille d’argent l’an prochain.

 

Limousines

Audi-BMW-Mercedes: qui est le patron 2022?

 

Marque/modèle

Ventes 2021

Evolution

1

Mercedes Classe S

91 000

+63%

2

BMW Série 7 & 8

62 000

-6,1%

3

Audi A8

23 000

+6,4%

Mercedes conserve son aura sur le segment des limousines, ce qui se vérifie d’ailleurs aisément quand on passe devant un palace. La Classe S, renouvelée l’an dernier, voit ainsi ses ventes progresser de 63% sur un an, valeur pour le moins spectaculaire. On a hâte de découvrir qui sera réservé à l’EQS, son pendant 100% électrique.

La BMW Série 7 cède du terrain par rapport à l’an dernier, et il est possible qu’elle souffre en partie de la greffe de naseaux démesurés faisant office de calandre. L’Audi A8, abonnée à la troisième place de cette catégorie, voit malgré tout ses ventes progresser. Mais même en cumulant ses résultats avec ceux de BMW, Mercedes reste devant !

 

SUV (toutes catégories)

Audi-BMW-Mercedes: qui est le patron 2022?

 

Marque

Ventes 2021

Evolution

1

BMW

1 021 000

+13%

2

Mercedes

946 000

+7%

3

Audi

794 000

+10%

Mercedes ne fournissant pas le détail de ses ventes par modèle sur le segment des SUV, on ne peut que procéder au cumul pour nos trois protagonistes. Pour observer que le secteur connaît une hausse constante, ce qui lui permet de représenter entre 46 et 49% des ventes globales de chacune des trois marques. BMW l’emporte ici, notamment grâce aux « stars » que sont les X3/X4 (18,7% de ses ventes globales) et X1/X2 (14,1%).

Mercedes n’est pas loin derrière, et compte poursuivre l’offensive avec les futures variantes SUV de ses EQS et EQE, bientôt révélées, que suivront notamment un SUV Maybach ultra-luxueux et un Classe G électrique en 2023.

Audi n’est pas en reste, avec une gamme SUV dont le fer de lance est le Q5, écoulé à 293 000 exemplaires l’an dernier, en hausse de 53%.

                                                    Et l’électrique, dans tout ça ?

On parle beaucoup de voitures électriques, mais force est de constater que nos trois protagonistes restent des acteurs de deuxième troisième zone sur ce segment. BMW a vendu 328 000 voitures électrifiées l’an dernier (dont environ les deux tiers sont des 100% électriques). Si ce chiffre est en hausse de 70%, cela ne représente encore que 15% de ses ventes globales. A titre de comparaison, Tesla a livré près d’un million de véhicules sur la même période.

Objectif de la BMW i4: faire vaciller la Tesla Model 3. Il y a encore du travail.
Objectif de la BMW i4: faire vaciller la Tesla Model 3. Il y a encore du travail.

Audi, lui, a vendu 169 000 voitures rechargeables (dont la moitié en 100% électrique), soit environ 10% de ses ventes totales. Si Mercedes propose dans ses gammes une vingtaine de modèles électriques et hybrides rechargeables, il ne précise pas ce que représente leur volume de ventes pour l’année écoulée. Il indique simplement avoir livré 24 800 exemplaires de l’EQA (soit 2,6% de ses ventes de SUV) et affiche viser une part de 50% de modèles électrifiés dans ses ventes globales à horizon 2025. Un chiffre réaliste.

 

Et le gagnant est…

Audi-BMW-Mercedes: qui est le patron 2022?

… BMW, avec 4 victoires sur 6 possibles

Après le match nul avec Mercedes constaté l’an dernier, BMW a cette fois pris le large, tant en termes de volume de global que dans les catégories-clés que sont les citadines les familiales, les routières et les SUV. Il y a de quoi s’inquiéter pour Mercedes, qui perd du terrain partout, même chez les compactes où elle dévisse de 28%.

Audi reste abonné à la troisième place, mais peut occasionnellement s’illustrer, comme cette année en devançant Mercedes chez les berlines familiales. De fait, et l’exemple de Tesla le montre bien : aucune forteresse n’est inexpugnable, et les positions ne sont jamais acquises dans ce marché automobile soumis à de fortes difficultés ces derniers temps. BMW conservera-t-il son leadership cette année ? Audi peut-il surclasser Mercedes chez les routières ? Mercedes renversera-t-il la vapeur grâce à une grande offensive dans l’électrique ? Sacrés défis en perspective pour les mois à venir.

Mots clés :

SPONSORISE

Actualité Audi

Toute l'actualité

Forum Audi

Commentaires ()

Déposer un commentaire