Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Autoroutes : pourquoi les péages augmentent le 1er février + les prix 2021 des grands trajets

Dans Economie / Politique / Budget

Autoroutes : pourquoi les péages augmentent le 1er février + les prix 2021 des grands trajets

Même en ces temps de crise, pas de cadeau pour les automobilistes. Les prix des autoroutes augmentent ce 1er février. Mais il est vrai que la hausse est très légère, comme on le voit avec notre relevé des nouveaux tarifs sur les grands trajets français.

C'est un rituel immuable : les tarifs des péages autoroutiers sont revus le 1er février. À la hausse bien sûr ! Certains rêvaient d'un gel des prix dans ce contexte particulier, la crise sanitaire ayant donné naissance à une crise économique. Mais, comme nous vous l'avions révélé en exclusivité en décembre dernier, il n'en a jamais été question.

La hausse peut surprendre car l'inflation a été nulle l'année dernière. C'est le principal élément pour déterminer la hausse des prix, les sociétés d'autoroute pouvant répercuter 70 % du taux d'inflation annuel. Dans le communiqué de presse qui annonce ses tarifs 2021, la société Sanef confirme ainsi que cette partie est "égale à zéro".

Mais il y a d'autres aspects qui entrent en jeu. Tout d'abord, une compensation suite au financement du Plan d’Investissement Autoroutier (PIA) signé en 2018, un plan qui comporte des chantiers pour "améliorer notamment la sécurité, la fluidité et mettre en place des dispositifs de protection de l’environnement." Il y a aussi les effets d'une hausse de la redevance domaniale.

Ce n'est pas tout : les sociétés d'autoroutes continuent de faire "payer" un rattrapage du gel des tarifs réalisé… en 2015 ! Cette année-là, le gouvernement avait arraché un blocage des prix… que les sociétés d'autoroutes avaient rapidement contesté, puisqu'il n'avait pas de fondement légal. Un accord avait été trouvé pour pratiquer un rattrapage, entre 2019 et 2023 !

Cet aspect, qui pèse pour + 0,25 % cette année, permet de comprendre pourquoi l'actuel gouvernement a vite écarté l'idée d'un nouveau gel des tarifs, même au moment de la crise des gilets jaunes. En revanche, suite à cette contestation, sous pression du gouvernement, les sociétés d'autoroutes ont développé des formules de réduction sur les trajets réguliers domicile-travail (- 30 %).

Il n'y a en revanche aucune possibilité pour les sociétés de pratiquer une hausse pour compenser la chute de la circulation en 2020, sous l'effet des confinements. Sanef indique ainsi que le trafic sur son réseau a baissé de 25 %. C'est donc une sacrée perte pour les caisses de la société, mais elle doit faire avec. Ouf !

On peut donc voir le verre à moitié plein et se dire que les hausses sont cette année très faibles. Entre 0,2 et 0,65 % selon les réseaux, elles sont au plus bas depuis une vingtaine d'années. Sanef souligne d'ailleurs que plus de 60 % de ses prix n'augmenteront pas. 

Les hausses de prix par réseaux

Réseau Principaux axes Hausse 2021
Alienor A65 + 0,2 %
APRR A5, A6, A42, A71, A75 + 0,45 %
AREA A43, A48, A49 + 0,65 %
ASF A7, A10, A61, A62, A64, A89 + 0,54 %
ATMB A40 + 0,64 %
Cofiroute A10, A11, A85 + 0,30 %
Escota A8, A50, A51 + 0,47 %
SANEF A1, A4, A16, A26 + 0,33 %
SAPN A13, A14, A29 + 0,32 %

Évolution de prix sur les grands trajets

Nous avons épluché les nouvelles grilles de prix des sociétés d'autoroutes. Sur la classe 1, celle qui concerne les voitures particulières, on voit qu'il y a peu de changements, avec même des statu quo pour de grands classiques, comme Paris/Lille, Paris/Bordeaux ou Lyon/Marseille.

Trajets Prix 2021 Evolution
A1 Paris/Lille 16,90 € =
A1 et A2 Paris/Valenciennes 14,50 € + 0,10 € 
A4 Paris/Reims 11,30 € =
A4 Paris/Strasbourg 40,00 € + 0,20 €
A1 et A26 Paris/Calais 22,80 € + 0,10 €
A6 Paris/Lyon 35,80 € + 0,10 €
A7 Lyon/Marseille 25,20 € =
A8 AIx/Nice 18,40 € + 0,10 €
A9 Montpellier/Espagne 18,80 € + 0,40 €
A10 Paris/Bordeaux 56,20 € =
A11 Paris/Le Mans 18,90 € =
A13 Mantes/Rouen 6,60 € =
A13 Rouen/Caen 9,30 € =
A43 et A41 Lyon/Annecy 15,50 € + 0,10 €
A48 et A49 Grenoble/Valence 10,20 € =
A62 Bordeaux/Toulouse 20,00 € =
A65 du Noeud avec l'A62 à Theze (avant Pau) 18,90 € =
A75 et A71 Clermont-Ferrand/Bourges 16,80 € =
A89 Bordeaux/Lyon  54,80 € + 0,10 €

 

Pourquoi des hausses par tranche de dix centimes ?

APRR dit que c'est "pour des questions de rendu de monnaie au péage. [...] Ainsi, sur les itinéraires à moindre tarif, les montants peuvent ne pas changer pendant plusieurs années ou être majorés de 10 centimes certaines années". 

 

SPONSORISE

Dernières vidéos

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire