Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Péages-Autoroutes : une hausse moyenne de 0,44 % annoncée pour 2021

Dans Economie / Politique / Budget

, mis à jour

Péages-Autoroutes : une hausse moyenne de 0,44 % annoncée pour 2021

Les hausses prévisionnelles, présentées ce vendredi, varient de 0,30 % à 0,65 % pour les réseaux les plus importants. Des hausses attendues pour le 1er février prochain que le Comité des usagers du réseau routier national n'accepte pas pour la première fois.

Alors que le taux d’inflation pour 2020 est négatif, de l’ordre de -0,23 %, et que des études juridiques, qui viennent d’être publiées, affirment qu’elles sont illégales, des hausses tarifaires aux péages sur les autoroutes sont pour l’heure toujours d’actualité pour 2021. Calculées par les sociétés concessionnaires d'autoroutes (SCA) et présentées ce vendredi au Comité des usagers du réseau routier national, ces hausses devraient s'échelonner au 1er février « entre 0,30 % et 0,65 % pour les réseaux les plus importants, avec une moyenne de l'ordre de 0,44 % », a-t-on appris auprès du ministère en charge des Transports. Pour rappel, en 2020, la hausse moyenne était de 0,80 %.

Sur proposition de l'association 40 millions d’automobilistes, et après consultation des membres par son président François Bordry, le Comité des usagers émet cependant « le vœu d'une non-augmentation des tarifs des péages ». C’est « un vœu certes symbolique », commente à Caradisiac Pierre Chasseray, délégué général de l’association automobile, mais compte tenu du contexte, « c’est une hausse inacceptable et c’est la première fois que nous tombons d’accord pour le dénoncer ».

Il est à rappeler en effet que le rôle de ce Comité est simplement consultatif et qu'il ne s'agit-là que des évolutions prévisionnelles qui restent encore à être confirmées par l'État. Voilà le détail des hausses annoncées ce vendredi, pour les SCA dites distoriques (ASF, Cofiroute et Escota du groupe Vinci, APRR et AREA d'Eiffage et du fonds australien Macquarie, puis Sanef et SAPN de l'Espagnol Abertis) qui représentent plus de 90 % du réseau :

Hausses des tarifs 2021 (hausses 2020)

SCA historiques Classe 1 Classe 3 Classe 5
APRR 0,45 % (0,87 %) 0,45 % (0,87 %) 0,45 % (0,87 %)
AREA 0,65 % (1,07 %) 0,65 % (1,07 %) 0,65 % (1,04 %)
ASF 0,54 % (0,96 %) 0,54 % (0,96 %) 0,54 % (0,96 %)
Cofiroute 0,30 % (0,71 %) 0,30 % (0,71 %) 0,31 % (1,53 %)
Escota 0,47 % (0,88 %) 0,47 % (0,88 %) 0,47 % (0,88 %)
Sanef 0,33 % (0,75 %) 0,44 % (0,71 %) -0,16 % (0,75 %)
SAPN 0,32 % (0,73 %) 0,28 % (0,83 %) 0,64 % (0,77 %)
Moyenne pondérée 0,44 % (0,80 %)    

Source : selon les hausses prévisionnelles calculées par les SCA et présentées au Comité des usagers du réseau routier national.

En France, l’évolution annuelle des tarifs autoroutiers répond à deux facteurs :

  • celle-ci ne peut être inférieure à 70 % de l’inflation, en vertu du décret de 1995 relatif aux péages (et qui soit dit en passant ne reposerait sur aucun fondement légal, affirment deux juristes dont un universitaire, dans une étude publiée lundi 30 novembre, citée au tout début de notre article),
  • et à cela s'ajoute la compensation d‘investissements ou des coûts additionnels non prévus aux contrats initiaux, comme la hausse de la Taxe d’Aménagement du Territoire (TAT) en 2011, la hausse de la redevance domaniale en 2013, le gel des tarifs en 2015 et le financement du Plan d’Investissement Autoroutier (PIA) de 2018.

SPONSORISE

Dernières vidéos

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire