Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Aux USA, une personne sur cinq ferait marche arrière sur la voiture électrique

Aux USA, une personne sur cinq ferait marche arrière sur la voiture électrique

Il y a les ventes de voitures électriques neuves, qui sont analysées par des chiffres, mais dans le même temps, combien abandonne l'électrique ? Une grande étude américaine parle de 20 % de propriétaires qui rebroussent leur chemin.

L'adoption d'un véhicule électrique nécessite de l'adaptation, comme tout changement majeur dans une vie. La planification en cas de longs trajets, le choix des options de charge, si l'électrique présente de nombreux avantages sur le thermique, c'est aussi un choix qui amène des contraintes supplémentaires. Elles impliquent que certains conducteurs n'arrivent pas à franchir le pas définitivement, et reviennent vers le thermique.

Dans un pays où le prix du carburant est certainement moins un problème qu'en Europe, une grande étude de Nature Energy soulève un point intéressant. Environ 20 % des 4160 propriétaires suivis entre 2012 et 2018 lors de cette enquête ont finalement changé d'avis et sont revenus au thermique. 

Une bonne partie des propriétaires qui reviennent au thermique le font pour plusieurs raisons. Ils n'ont qu'une voiture par foyer, qui doit servir à tout. Forcément, cela réduit fortement l'offre, à moins d'avoir un budget très élevé. Et les voitures électriques à moins de 30 000 dollars capables de répondre à tous les besoins et dans toutes les situations sont rares, voire inexistantes. Le problème de la charge devient donc sensible pour ce type de client. Il faut d'ailleurs rappeler que le réseau électrique aux USA est en 120V, contre 230V en France. Le temps de charge s'en trouve ainsi inévitablement rallongé.

SPONSORISE

Dernières vidéos

Toute l'actualité

Commentaires (122)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

C'est aussi le cas en France, et même dans le cas d’une seconde voiture. Dans quelle proportion je ne sais pas.

Par

Le temps de charge est long, l'autonomie est limite mais ça s'arrange avec les générations. C'est peut être un peu tôt pour passer à l'électrique. Il faut attendre la prochaine génération.

Par

"Il faut d'ailleurs rappeler que le réseau électrique aux USA est en 120V, contre 230V en France. Le temps de charge s'en trouve ainsi inévitablement rallongé."

Non, le réseau n'est pas uniquement 110V comme on pourrait le croire.

La plupart des habitations et appartements ont 2 phases, et on trouve 110V entre phase et neutre, et 220V entre les deux phases, ce qui permet d'avoir des appareils à puissance élevé sur du 220V (donc pas sur toute les prises). Je suppose quand même que le vendeur de leur voiture électrique leur a expliqué ça...

Par

Avec un territoire aussi grand que européen et des distances parcours plus grande entre le boulot maison..

C'est une grosse utopie les écologie

Par

En réponse à EBill

Le temps de charge est long, l'autonomie est limite mais ça s'arrange avec les générations. C'est peut être un peu tôt pour passer à l'électrique. Il faut attendre la prochaine génération.

Exact et trop peu de bornes aussi. Dans 10 ans peut être je passerai à l'électrique.

Par

Sans réseau HC fiable et déployé, cela ne m’étonne pas, je m’attendais même à plus que ça.

Un VE ce n’est pas juste la voiture mais un écosystème, certains constructeurs ont du mal à comprendre.

Par

C'est marrant, on aurait aussi pu titrer "Aux USA, 4 personnes sur 5 seraient satisfaites de la voiture électrique". Mais on ne le fait pas.

Faut bien faire cliquer les bagnolards, hein.

Par

Ils ont enfin compris l'aberration de l'électrique. Il est temps.

Par

En réponse à BigL

C'est marrant, on aurait aussi pu titrer "Aux USA, 4 personnes sur 5 seraient satisfaites de la voiture électrique". Mais on ne le fait pas.

Faut bien faire cliquer les bagnolards, hein.

In pourrait aussi se demander si ils ont abandonné l'électrique ou si c'est peut être juste que leur besoin a changé. Ou que c'est du pareil au même pour eux mais qu'on leur a fait une offre intéressante sur une thermique à l'occasion d'un renouvellement.

Factuellement, ils ont acheté une thermique (hybride ? Hybride rechargeable ? 100% thermique ?) suite à une électrique. Mais il n'y a aucune analyse sérieuse derrière.

Par

Avec un gros F150 raptor pour bien écraser l'électrique derrière.

Blague à part, de ce que je lis, on en sait rien si c'est à cause des bornes électriques. Moi je lis simplement que l'offre de véhicule n'est pas suffisamment diversifier pour trouver un véhicule répondant aux besoins...

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire