Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

BlaBlaCar en plein boum - Le covoiturage : avenir de la mobilité automobile et réponse à l'urgence climatique ?

Au bilan 2019, le leader du covoiturage BlaBlaCar a de quoi avoir le sourire. Son chiffre d’affaires a bondi de 71 % l'année dernière, et 17 millions de membres sont venus rejoindre la communauté. Pour les dirigeants, il s'agit d'une prise de conscience de l'urgence climatique. Alors, le covoiturage est-il l'avenir de la mobilité et une vraie réponse au réchauffement climatique ?

BlaBlaCar en plein boum - Le covoiturage : avenir de la mobilité automobile et réponse à l'urgence climatique ?

L'urgence liée au réchauffement climatique serait-elle en train de se révéler aux automobilistes français et européens ? Serait-elle en train de modifier leurs comportements en termes de mobilité ? C'est ce que semblent penser les instances dirigeantes de BlaBlaCar, qui revendique le leadership mondial du covoiturage longue distance.

Leurs résultats 2019 semblent en effet aller dans ce sens. Selon un communiqué de la marque publié hier, BlaBlaCar a transporté en 2019 plus de 70 millions de passagers à travers ses activités de covoiturage longue distance (le service BlaBlacar en lui-même), de covoiturage pour les trajets domicile-travail quotidiens (le service BlaBlaLines) et le transport en autocar (les BlaBlaBus).

Sans donner aucun chiffre précis sur son chiffre d’affaires, la société communique tout de même sur une croissance de ce dernier de 71 % !

La communauté des utilisateurs a gagné 17 millions de nouveaux inscrits en 2019, pour atteindre 87 millions de membres dans les 22 pays où l'entreprise est présente. Une croissance redoutable, qui a concerné tous les marchés. Et la France en particulier. Selon le communiqué : "En France, le covoiturage longue distance a atteint un record d'usage en dépassant 135 000 passagers par jour".

 Les trajets partagés ont fait économiser 1,6 millions de tonnes de CO2

Dans le même temps, l'activité de BlaBlaLines, le covoiturage de proximité pour les trajets domicile travail, a connu une explosion de 300 % du nombre de membres, avec désormais plus de 1,5 million de personnes. 

Mais ici c'est forcément particulier, car les grèves de fin d'année dans les transports, contre la réforme des retraites,  et entamées le 5 décembre, ont fait en toute logique exploser les inscriptions à ce type de covoiturage. C'est donc conjoncturel, même si on peut considérer que de nombreux inscrits vont le rester, ayant testé et apprécié ce mode de partage des trajets.

 

Une des solutions au réchauffement climatique ?

BlaBlaCar en est persuadé, les consommateurs, ainsi que les pouvoirs publics, son en pleine prise de conscience de l'urgence liée au réchauffement. Ainsi le groupe affirme : "En 2019, la crise climatique a continué à modifier les comportements, avec des consommateurs et des pouvoirs publics à la recherche d'alternatives durables pour le voyage. C'est un facteur qui soutient la croissance du covoiturage".

Mais la prise de conscience ne fait pas tout, et les résultats sont aussi concrets. Les 135 000 déplacements partagés longue distance par jour, le covoiturage sur les trajets domicile-travail, les voyages en bus ont, selon le groupe, permit d'économiser en 2019 1,6 million de tonnes de CO2. Cela peut paraître une goutte d'eau comparé aux émissions globales, qui sont d'environ 140 millions de tonnes par an (uniquement le transport). Mais cela représente tout de même une économie de plus de 1,1 %, par le fait d'une seule entreprise. 

Pour 2023, l'entreprise prévoit une économie de 6,4 millions de tonnes, si sa croissance se poursuit. Nous pensons que comme toute alternative plébiscitée et non imposée, le covoiturage est donc une bonne solution pour limiter notre impact en termes de réchauffement. Et que les bons résultats de BlaBlaCar sont à saluer.

SPONSORISE

Toute l'actualité

Dernières vidéos

Commentaires ()

Déposer un commentaire