Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Commentaires - BlaBlaCar en plein boum - Le covoiturage : avenir de la mobilité automobile et réponse à l'urgence climatique ?

Cailliot Manuel

BlaBlaCar en plein boum - Le covoiturage : avenir de la mobilité automobile et réponse à l'urgence climatique ?

Déposer un commentaire

Par

Le covoiturage, les TEC, le télétravail pour ceux qui ont un job le permettant, ou tout simplement remplacer sa voiture par un 2 roues (motorisé ou non) sont des pistes intéressantes en fonction de chaque cas particulier, mais il n'y a pas de réponse idéale et universelle à la voiture, transport personnel qui fait du porte a porte dans un confort (chauffage) bien agréable tant que la circulation reste relativement fluide...

Par

Un bel exemple de green washing et de pseudo respectabilité !

Si le co-voiturage explose, c'est que ça permet aux conducteurs de se faire un petit paquet de thunes tous les mois et aux passagers de se déplacer pour moins cher et de façon plus flexible qu'en bus ou train.

Pas besoin de s'inventer d'excuses à base de réchauffement climatique ...

Par

y a réellement des gens qui se disent "je vais faire du covoiturage pour baisser mon bilan carbone!" ?

Je crois plus que c'est pour économiser des sous et c'est aussi une solution de transport pour ceux qui n'ont pas de voiture...

Par §Deb384wp

En effet Ratafia & Gzawye (marrant ces pseudos ceci dit :)

On nous prend vraiment pour des trulles avec ce genre de délirantes. Heureux de vous lire. Ca sera quoi la suivante ? Faire plaisir à Greta ? La couche d'ozone ? Quelle époque.

Par

Blablacar = voleurs

Voyez la commission quils prennent sur chaque trajet, une honte, c'est à se dema der si c'est pas eux qui paient le carburant et les péages.

Par

En réponse à CruchotCars

Blablacar = voleurs

Voyez la commission quils prennent sur chaque trajet, une honte, c'est à se dema der si c'est pas eux qui paient le carburant et les péages.

   

Et oui, mais pour réaliser ça, il faut avoir connu «avant» blablacar et les sites de covoiturage qui mettaient juste en relation de façon complètement gratuite.

Par

Utilisateur BlaBlacar depuis quelques années, c'est un service qui fonctionne bien et permet de voyager pas trop cher . C'est souvent plus cher que le bus et moins que la SNCF dans certains cas ( sauf les ouïgo imbattables en terme de prix et rapidité) . Il apporte de la souplesse et permet de voyager sur des destinations pas toujours très bien desservies par les transports en commun . Et pour le conducteur, une source d'économies et qui évite les "faux taxi ou vtc".

Par

Je pense que les grèves ont bien aidé... sinon c'est une bonne chose :)

Par

heu.. faut arrêter d'être naïf: blablacar, c'est surtout une solution... économique, pour payer moins cher, point barre. :bah:

avec pas mal de contraintes par ailleurs.

Par

Arretons l'hypocrisie

Le covoiturage est un échange de bon procéder entre ceux qui ont besoin d'une voiture et donc en possèdent une et ceux qui peuvent s'en passer mais en ont souvent besoin, sans vouloir/pouvoir en payer le prix de possession très élevé

Du bon sens, rendu possible à grande échelle par internet et c'est tant mieux finalement

Tous le reste, l’écologie, l'avenir ... c'est du marketing bidon

Par

En réponse à mynameisfedo

heu.. faut arrêter d'être naïf: blablacar, c'est surtout une solution... économique, pour payer moins cher, point barre. :bah:

avec pas mal de contraintes par ailleurs.

   

Oui , en fait , il y a 2 aspects à la question , celle du climat comme l'évoque Cara et la tienne .

Celle du pouvoir d'achat en peau de chagrin , aujourd'hui des ". jeunes " de 30/40 vivent chez leurs parents ...

Et des salariés vivent .....dans leurs voitures .

Par

En réponse à CruchotCars

Blablacar = voleurs

Voyez la commission quils prennent sur chaque trajet, une honte, c'est à se dema der si c'est pas eux qui paient le carburant et les péages.

   

Tu sais combien ça coûte de créer une société, de réaliser un business plan, de faire des études de marché, d'assurer la comptabilité, de développer un site web, de l'entretenir, de mettre à disposition un cadre juridique, de payer des employer, de faire de la publicité, etc... et bien ça coûte très chère.

Il faut vraiment que l'on créé un matière à l'école sur la gestion de l'entreprise, ça éviterait à bcp de français de croire que le travail est gratuit où que ce qu'ils gagnent sur leur fiche de paye c'est ce que ça coûte à l'entreprise.

C'est bien simple ma société si je facture 10 000 € : je dois déduire tous les frais fixe (comptable, siège social, électricité, frais divers), je dois retirer 19,6% de TVA, puis je retire 45% de prélèvement sociaux, en gros à la fin il reste plus grand chose.

Par

En réponse à Franck-L

Le covoiturage, les TEC, le télétravail pour ceux qui ont un job le permettant, ou tout simplement remplacer sa voiture par un 2 roues (motorisé ou non) sont des pistes intéressantes en fonction de chaque cas particulier, mais il n'y a pas de réponse idéale et universelle à la voiture, transport personnel qui fait du porte a porte dans un confort (chauffage) bien agréable tant que la circulation reste relativement fluide...

   

Entièrement d'accord... Tu peux pas trouver une solution unique.

Par

En réponse à Ratafia_12

Un bel exemple de green washing et de pseudo respectabilité !

Si le co-voiturage explose, c'est que ça permet aux conducteurs de se faire un petit paquet de thunes tous les mois et aux passagers de se déplacer pour moins cher et de façon plus flexible qu'en bus ou train.

Pas besoin de s'inventer d'excuses à base de réchauffement climatique ...

   

Il est où le problème ? Ca s'appelle une solution Win-win.

Par

J'ai souvenir d'un covoiturage en tant que passager dans une Classe S récente, et dont l'argument était simple : Pour le même bilan carbone qu'un trajet seul dans une twingo, je voyage en classe S avec 2 passagers. Il n'y a donc pas QUE l'argument économique qui joue, les utilisateurs sont aussi sensibles à l'optimisation écologique et ça les pousse à ouvrir la porte de leur voiture à d'autres ;)

Par

En réponse à Moukeaf

Il est où le problème ? Ca s'appelle une solution Win-win.

   

Le problème, c'est l'argumentaire des dirigeants de Blablacar, comme quoi leur CA en forte hausse s'explique par la prise de conscience écologique des clients ... faut pas nous prendre pour des buses, ça correspond à quel pourcentage des utilisateurs ? Quantité négligeable.

Mais ça fait très "vert" et "nouveau monde" d'afficher cet argument dans les médias, alors que la réalité est tout autre. C'est la définition même du "green washing".

Par

En réponse à Ratafia_12

Le problème, c'est l'argumentaire des dirigeants de Blablacar, comme quoi leur CA en forte hausse s'explique par la prise de conscience écologique des clients ... faut pas nous prendre pour des buses, ça correspond à quel pourcentage des utilisateurs ? Quantité négligeable.

Mais ça fait très "vert" et "nouveau monde" d'afficher cet argument dans les médias, alors que la réalité est tout autre. C'est la définition même du "green washing".

   

C'est la vraie différence entre l'écologie et le développement durable ! Si la communication de l'entreprise vous défrise, vous n'imaginiez pas qu'ils allaient nous dire "on fait plein d'oseille, on s'en tape de l'environnement" ?

L'écologie, c'est une science qui est malheureusement détournée en dogme. Le développement durable s'appuie sur les composantes économiques, environnementale et sociétale.

En l'occurrence, blablacar réduit notre pollution, permet aux conducteurs/passagers/entreprise de gagner de l'argent, tout en apportant une réponse utile aux problème de mobilité dans notre société.

Comme dit moukeaf, peu importe la raison pour laquelle vous allez utiliser ce service, tout le monde sera gagnant dans tous les cas !

Par

En réponse à Ratafia_12

Le problème, c'est l'argumentaire des dirigeants de Blablacar, comme quoi leur CA en forte hausse s'explique par la prise de conscience écologique des clients ... faut pas nous prendre pour des buses, ça correspond à quel pourcentage des utilisateurs ? Quantité négligeable.

Mais ça fait très "vert" et "nouveau monde" d'afficher cet argument dans les médias, alors que la réalité est tout autre. C'est la définition même du "green washing".

   

Un p'tit ratafia SVP pour finir le repas ! Je suis pas trop champagne :-)

Par

"Pour les dirigeants, il s'agit d'une prise de conscience de l'urgence climatique."

Moi je dirais surtout une nécessité financière pour un peuple fauché...

Par

En réponse à ahix

J'ai souvenir d'un covoiturage en tant que passager dans une Classe S récente, et dont l'argument était simple : Pour le même bilan carbone qu'un trajet seul dans une twingo, je voyage en classe S avec 2 passagers. Il n'y a donc pas QUE l'argument économique qui joue, les utilisateurs sont aussi sensibles à l'optimisation écologique et ça les pousse à ouvrir la porte de leur voiture à d'autres ;)

   

optimisation écologique en roulant dans une classe S?

Par

Ah ça y'est le bla bla CO2 revient encore et toujours. Tout est bon pour parler de CO2, sur tous les articles. Cara a dû recevoir les consignes de Car Boat Média. Toujours pas de balance pour les essais mais plein de vilain CO2 par contre.

Par

En réponse à Ratafia_12

Et oui, mais pour réaliser ça, il faut avoir connu «avant» blablacar et les sites de covoiturage qui mettaient juste en relation de façon complètement gratuite.

   

Comme covoiturage.fr qui est en fait ... BlaBlaCar.

Par

En réponse à Axel015

Tu sais combien ça coûte de créer une société, de réaliser un business plan, de faire des études de marché, d'assurer la comptabilité, de développer un site web, de l'entretenir, de mettre à disposition un cadre juridique, de payer des employer, de faire de la publicité, etc... et bien ça coûte très chère.

Il faut vraiment que l'on créé un matière à l'école sur la gestion de l'entreprise, ça éviterait à bcp de français de croire que le travail est gratuit où que ce qu'ils gagnent sur leur fiche de paye c'est ce que ça coûte à l'entreprise.

C'est bien simple ma société si je facture 10 000 € : je dois déduire tous les frais fixe (comptable, siège social, électricité, frais divers), je dois retirer 19,6% de TVA, puis je retire 45% de prélèvement sociaux, en gros à la fin il reste plus grand chose.

   

"19,6% de TVA"

:lol::lol:

.

Cet argumentaire est vrai. Tu as raison il y a beaucoup de charges. Mais c'est aussi vrai que BlaBlaCar se gave. La preuve avec ce genre de sujet dont on dit "BlaBlaCar" pour parler de covoiturage. Il faut de la concurrence.

Par

En réponse à ano22

"19,6% de TVA"

:lol::lol:

.

Cet argumentaire est vrai. Tu as raison il y a beaucoup de charges. Mais c'est aussi vrai que BlaBlaCar se gave. La preuve avec ce genre de sujet dont on dit "BlaBlaCar" pour parler de covoiturage. Il faut de la concurrence.

   

Blablacar ne se gave pas. L'entreprise ne dégage toujours pas de bénéfices et il y a plus de 500 employés... Mentalité typique d'une personne qui ne comprend pas comment marche un business...

Par

En réponse à Sokrix

Blablacar ne se gave pas. L'entreprise ne dégage toujours pas de bénéfices et il y a plus de 500 employés... Mentalité typique d'une personne qui ne comprend pas comment marche un business...

   

Bien sûr qu'ils dégagent du bénéfices.

Quels sont tes sources ?

Par

En réponse à Ratafia_12

Un bel exemple de green washing et de pseudo respectabilité !

Si le co-voiturage explose, c'est que ça permet aux conducteurs de se faire un petit paquet de thunes tous les mois et aux passagers de se déplacer pour moins cher et de façon plus flexible qu'en bus ou train.

Pas besoin de s'inventer d'excuses à base de réchauffement climatique ...

   

Je suis entièrement d'accord avec ton analyse, cependant utiliser une voiture unique pour transporter 4 personnes plutôt qu'une seule personne dans 4 voitures différentes est quand même plus "ecolo"...

Donc leur argument ecolo tient la route aussi, même si évidemment la plupart des gens s'en tapent royalement.

Par

En réponse à Ratafia_12

Le problème, c'est l'argumentaire des dirigeants de Blablacar, comme quoi leur CA en forte hausse s'explique par la prise de conscience écologique des clients ... faut pas nous prendre pour des buses, ça correspond à quel pourcentage des utilisateurs ? Quantité négligeable.

Mais ça fait très "vert" et "nouveau monde" d'afficher cet argument dans les médias, alors que la réalité est tout autre. C'est la définition même du "green washing".

   

Oui, washing peut être un peu. Mais green quand même. En France le parc auto sert à transporter 1.3 personne en moyenne (et encore on inclut à tort le chauffeur taxi ou vtc qui de fait ne fait pas partie de la "charge utile")

C'est toujours beaucoup mieux que la banane bio ou le café latte soja du bobo moyen...

Si tu connais un concurrent à blablacar qui se fasse moins de marge mais soit tout aussi performant, tu nous tiens au courant? Cracher dans la soupe, c'est plus facile que cuisiner, il paraît...

En attendant, pour ma part, les thunes que ça m'apporte sont ridicules. Je le fais parce que je trouve ça bien de le faire. J'avais une nana flippée comme passagère, qui allait à un entretien d'embauche. Je peux dire que si il fallait lui en donner pour son argent, je n'aurais pas fait le détour d'une demi-heure pour les 17e...

On a le droit de penser à la planète et à être un peu humain ? Pas à rentrer à la maison aussi vite que possible afin de mater la saison 32 d'une série américaine pourrie?

Par

En réponse à Sokrix

Blablacar ne se gave pas. L'entreprise ne dégage toujours pas de bénéfices et il y a plus de 500 employés... Mentalité typique d'une personne qui ne comprend pas comment marche un business...

   

Au fond je suis d'accord. Mais l'argumentaire ne tient pas super bien la route. Amazon non plus ninscrit presque pas de bénéfices (et a été fortement déficitaire longtemps). Si blablacar ne gagne pas de l'argent, c'est d'abord parce que l'entreprise investit dans son avenir (idem amazon)!

Par

En réponse à Philippe2446

Au fond je suis d'accord. Mais l'argumentaire ne tient pas super bien la route. Amazon non plus ninscrit presque pas de bénéfices (et a été fortement déficitaire longtemps). Si blablacar ne gagne pas de l'argent, c'est d'abord parce que l'entreprise investit dans son avenir (idem amazon)!

   

Essaye d'appliquer ce raisonnement pour Tesla aussi, au moins tu seras honnête intellectuellement ;)

Par

Assez d'accord avec les commentaires ! Le covoiturage est avant tout pour des raisons économiques...mais on peut quand même se féliciter quand une voiture est remplie.

D'accord aussi sur le site "blablacar", la commission est devenue dingue (perso, quand je suis conducteur, je diminue tjrs le prix conseillé pour compenser la hausse de la commision)...on est bien loin de la philosophie de "covoiturage.fr" d'il y a bientôt 10 ans... où on pouvait même payer en liquide ! Aussi, les propositions de détour proposés par le site deviennent infernal. Certains passagers ont tendance aussi à confondre blablacar et Uber..., on perd petit à petit l'idée de base.

Par

En réponse à pxidr

Essaye d'appliquer ce raisonnement pour Tesla aussi, au moins tu seras honnête intellectuellement ;)

   

Sauf que Tesla a un ratio dette/actif quasi égal à 1. Ce qui n'est pas du tout du tout le cas d'Amazon! Pris à ton propre piège tu es...

Par

En réponse à

Commentaire supprimé.

   

Est-elle rusée, au moins, la renard? Avec de la chance, ça fait de la bonne musique... :oui:

Par

En réponse à Philippe2446

Sauf que Tesla a un ratio dette/actif quasi égal à 1. Ce qui n'est pas du tout du tout le cas d'Amazon! Pris à ton propre piège tu es...

   

Je savais pas qu'Amazon a commencé dès le début sans dette, et avec des bénéfices/résultats rocambolesques...

Non, je confirme : t'as aucune honnêteté intellectuelle :fleur:

Par

T'as peut etre pas pigé non plus que fonder un constructeur auto demande un peu plus de moyens (usines, R&D, machines, ingénieurs...) qu'un e-commerçant? Et que donc, un constructeur auto est obligé initialement de s'endetter un peu plus pour financer tout cela ?

Allons, allons Fifi... Tu peux y arriver.

Par

En réponse à pxidr

Je savais pas qu'Amazon a commencé dès le début sans dette, et avec des bénéfices/résultats rocambolesques...

Non, je confirme : t'as aucune honnêteté intellectuelle :fleur:

   

Je confirme: tu as du te regarder dans le miroir au moment d'écrire la dernière phrase. Amazon n'a JAMAIS eu un tel ratio dette/actifs. Amazon était une toute petite compagnie en 2001 quand elle a fait des bénéfices pour la 1ere année. Sa croissance a été exponentielle et donc lente à ses débuts. À l'inverse de tesla dont la croissance alimentée par l'endettement était une véritable explosion.

Tesla aujourd'hui a 10 fois plus de revenus qu'Amazon alors, mais toujours pas 1dollar de benef sur une année.

Donc non, ça n'a absolument rien à voir.

Raté donc, essaye encore! :fleur:

Par

En réponse à pxidr

T'as peut etre pas pigé non plus que fonder un constructeur auto demande un peu plus de moyens (usines, R&D, machines, ingénieurs...) qu'un e-commerçant? Et que donc, un constructeur auto est obligé initialement de s'endetter un peu plus pour financer tout cela ?

Allons, allons Fifi... Tu peux y arriver.

   

La comparaison entre amazon et tesla étant issue de TON cerveau malade le 8 fevrier à 12h59..:areuh:

Par

En réponse à Philippe2446

La comparaison entre amazon et tesla étant issue de TON cerveau malade le 8 fevrier à 12h59..:areuh:

   

Je les compare car au début aussi, beaucoup se moquaient d'Amazon.

Voilà ou ils en sont aujourd'hui... Et pour Tesla, la mayonnaise semble enfin prendre.

Par §Ant435pN

En réponse à ano22

"19,6% de TVA"

:lol::lol:

.

Cet argumentaire est vrai. Tu as raison il y a beaucoup de charges. Mais c'est aussi vrai que BlaBlaCar se gave. La preuve avec ce genre de sujet dont on dit "BlaBlaCar" pour parler de covoiturage. Il faut de la concurrence.

   

BlaBlaCar n'est profitable que depuis 2018, et encore en 2019 ils ne l'étaient pas car ils ont refait des investissements...

Donc ils se gavent à quel moment, au juste?

 

Par §Ant435pN

En réponse à ano22

Bien sûr qu'ils dégagent du bénéfices.

Quels sont tes sources ?

   

Ils en ont dégagé en 2018, pas en 2019.

 

SPONSORISE

Toute l'actualité